Croquer la tête d'un cheval

---------- Introduction

Marie on démarre une série sur les animaux avec toi.

Oui.

Et là on… une tête de cheval.

Oui on va faire un croquis assez rapide d’une tête de cheval en fait voir un peu comment on la construit et comment on y met des valeurs pour donner du volume.

Un peu dans… oui voilà rapide enfin je ne sais pas si c’est…

Quelque chose d’assez dynamique.

Dynamique.

 

Tout ce que j’aime chez Marie tout ce qu’on aime chez Marie. On y va au boulot.

---------- Démonstration

Si on introduit chaque vidéo Marie avec le matériel là ça va être très simple je crois ?

Oui ici on a un papier à croquis…

Oui.

En fait tout simple et puis là je vais travailler avec une craie carrée.

D’accord noir.

Noir.

Un affutoir et puis une gomme mie de pain.

Ma gomme mie de pain et…

Ça c’est quoi ?

Ça c’est un petit bâton qui va me servir à prendre quelques repères.

Ok.

Ou mesures. En fait comme je ne travaille pas avec des quadrillages, j’ai quadrillé un tout petit peu mais avec…

D’accord et tu as besoin de prise de mesure quand même encore un peu.

Un tout petit peu ben plutôt pour m’assurer que mon dessin sera juste.

Ok.

Donc je vais commencer par faire des constructions donc cette tête en plaçant d’abord l’axe en fait qu’on voit bien ici sur l’image.

Ok.

Donc ça donnera en même temps la direction de la tête du cheval. Et  Je la mets sur le côté pour avoir un peu de place ici pour lui mettre le cou après. Donc je vais placer tout de suite en hauteur, laissant de la place pour ses oreilles donc et puis je vais dessiner ici cette partie-là vraiment la phase sur cheval qui est un peu plate en fait et qui est en perspective donc je vais la tracer rapidement et ensuite je vais vérifier si mes dimensions sont bonnes au lieu de faire l’inverse. Donc l’emplacement des yeux.

Et maintenant je vais vérifier un peu mes dimensions en fait simplement si je lui fais sa deuxième joue largeur par rapport à la hauteur en fait c’est surtout ça. Donc sur mon modèle je prends la largeur totale au front-là que je viens reporter une fois, deux fois et puis après deux fois et demi. Donc voilà en fait je suis un petit peu… je ne suis pas assez large en fait donc on va tricher un tout petit peu. C’est ici je pense que je manque un peu de largeur au niveau de la joue

Voilà à partir de ça je vais mettre placer les yeux. Donc il y en a un ici qu’on ne voit pas.

A partir de ce croquis rapide je vais simplement changer une chose par rapport à la photo c’est que je vais essayer de lui mettre le cou un petit peu plus bas pour qu’il ait moins la tête dans les épaules en fait, qu’il soit un tout petit peu plus élégant. Donc au lieu de faire démarrer son cou et le faire remonter ici je vais mettre là sa crinière ici en fait.

Donc en clignant de yeux je vais maintenant essayer de bien observer les valeurs pour mettre les valeurs les plus foncées la version est plus foncée et garder les lumières donc on cligne des yeux, ce qui simplifie en fait les valeurs. Ça évite de tomber dans le détail et on voit mieux les masses en fait. Donc ne pas hésiter à dessiner les zones qui vont être plus foncées.

Marie tu me disais en aparté que ben c’était intéressant de travailler avec la tablette. Raconte-nous dis-nous.

Oui en fait travailler à partir d’une tablette plutôt qu’une photo imprimée en fait ça permet quand on a des doutes sur une partie de la photo ben de zoomer dedans pour essayer de chercher le détail un petit peu.

Oui oui oui.

Bon ici on est dans le croquis donc ce n’est peut-être pas trop le cas mais...

Mais c’est intéressant quand même.

Voilà ça permet si on ne voit pas bien si on ne comprend pas bien quelque chose de…

On fait un zoom.

De zoomer sur une partie et de mieux comprendre. On peut aussi jouer un petit peu sur l’éclairage de la tablette.

Oui c’est toujours intéressant.

C’est intéressant

 

Voilà tout est dit tout est écrit tout est dessiné.

Ben tout non parce qu’en fait justement on a essayé de rester assez… enfin assez… rester fraiche dans le tracé, justement pas vouloir tout raconter, essayer d’aller à l’essentiel et…

Et là l’essentiel est là. Je n’en dirai pas plus. Tout est là.

A vous maintenant vous avez tout vous avez le modèle vous avez les gestes de Marie et puis le résultat final.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [Karine BRAGARD le 24/03/2017]

    Il faut que je prenne des cours de dessin avec vous Marie ...mais pas avant septembre ; je travaille actuellement sur un autre projet jusque fin août
    (mon problème est que je travaille très lentement, et il me faut beaucoup de temps et de persévérance pour arriver à mes objectifs )

    [Marie]

    Bonjour Karine, Faites des petits croquis rapides de tout ce qui se passe autour de vous. Déliez votre geste et ne vous préoccupez pas du résultat. C'est un bon entraînement pour apprendre à dessiner plus vite.

  • [Marie Dubois le 07/11/2016]

    Bonjour Georges, sur cette vidéo, j'utilise une craie carrée. Elle peut s'effacer, si le trait est léger. C'est tout à fait possible d'utiliser le fusain qui s'effacera plus facilement en cas de reprise.

  • [Georges Lesur le 06/11/2016]

    encore une belle démo! merci. mais quel genre de craie a été utilisée,? s'efface t 'elle et est ce possible au fusain..

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Animaux
Durée de la Vidéo 9mn54