Fabriquer ses bâtonnets de Pastel

---------- Introduction

Françoise, pastel ?

Oui.

J’ai réussi à convaincre Françoise, ca n’a pas été difficile, de nous expliquer comment elle fabrique ses pastels.

Pour éviter de gaspiller un pastel qui tombe par terre, au lieu de le jeter, on récupère, on fait attention à la poussière, on récupère bien.

On stocke ?

Non, un autre d’une autre couleur, du moment que l’harmonie soit correcte, on met dans les petits pots, je montrerai tout à l’heure.

C’est ca qui est génial.

Et après, on refabrique avec un petit peu d’eau ou avec un petit peu de niveau gestuel. Vous gardez toutes vos chutes de pastel, toutes vos poussières, vos petits morceaux, etc. et vous refaites vous-mêmes vos pastels.

C’est génial. Et c’est facile, c’est très facile à faire. On y va.

---------- Démonstration

Alors Françoise, présente-nous tout ce matériel. Montre-nous.

Alors ca, si vous regardez bien, ce sont des chutes de pastel. Soit le pastel est tombé, soit c’est des fins de bâtonnets. Si on regarde bien aussi, il y a différentes couleurs. Là c’est un petit peu sale  … c’est le contact. Mais il y a des nuances différentes c’est dans l’harmonie, c’est toujours du rose, du pastel, etc.

Voilà, donc c’est ce qu’on doit garder. Donc c’est ce que je vais mettre dans le récipient pour pouvoir les écraser. Donc un petit récipient rigide,  une cuillère, tout simplement, pas besoin de pilon.  De l’eau, très peu d’eau. Là encore, j’en ai mis beaucoup mais il faudra que quelques gouttes : c’est la difficulté. voilà.

On a mis juste là quelques enfin tous les pastels que tu as réalisé, c’est ca. Magnifique. C’est superbe. On voit que c’est fait main. Vas-y. On te regarde.

On voit les vraies couleurs qui ressortent là. C’est joli. Parce qu’ils étaient salis ils avaient tous la même couleur.

Alors jusqu’où tu écrases ?

C’est simple. C’est quand au niveau de ma cuillère, quand je vais écraser et que je ne vais plus rien entendre du tout, plus de bruit, ca c’est que c’est assez fin. Il faut y passer un certain temps et c’est tout. Avoir une bonne poudre en fait.  

Au niveau couleur, c’est superbe. On s’applique Françoise.

Non, pas la peine. Il ne faut plus que ca crisse.

Etape suivante. Ensuite, il faut aller tout doucement au niveau de l’eau, vraiment très peu, je ne dois pas prendre avec mes doigts tout de suite, je prends le dos de la cuillère, je mélange. Il vaut mieux aller tout doucement avec l’eau, voilà. Quand on a mis trop, c’est trop tard.  C’est vraiment la difficulté. C’est un peu comme une pâte sablée, c’est pareil. A force, on sent la consistance. On sait quand il faut rajouter ou ne pas rajouter.

Et hop. Ca me fait penser aussi à la pâte à pain. Quand tu mets trop d’eau, tu arrives à quelque chose où tu n’arrives plus à faire le lien. Comme la pâte à sel pour les petits.

Oui, c’est pareil. Je crois que c’est bon. Il ne faut pas aller plus loin. Ca y est, on y va. Attention. Le meilleur moment, c’est là. Ca va dans les ongles, c’est très délicat. En principe, il faut bien racler le fond mais je ne vais pas le faire.

Oui, d’accord. Il faut récupérer le maximum.

Oui. Voilà. Une boule. Donc un support plastifié sinon ça colle. C’est comme de la pâte à modeler quoi. Oui, c’est tout bête. Et voilà, formation du bâtonnet.

Ah c’est excellent. C’est excellent quand on sait que c’est un pastel.

Oui surtout et puis c’est utile et puis c’est les couleurs que l’on aime parce que ce sont des bâtonnets usés.

Et alors ?

Ca veut dire qu’on a utilisé la couleur.

Ah oui, d’accord. Ca veut dire que c’est une couleur que l’on aime.

Voilà, c’est surtout ca. Et tu fais ton harmonie à toi aussi. Et je mélange aussi différentes marques. Je peux faire seulement avec mes pastels tendres et extrêmement tendres alors je sais que ce sera des pastels très tendres ou alors je mélange avec différents plus durs.

La propriété, elle se reproduit quand tu reconstitue un pastel ? Ils vont être aussi très tendres ou tendres ?

Oui, ou alors je mélange des durs avec des tendres et ca fait un pastel moyen.

D’accord.

Voilà. Bien sûr, là, il est assez gros mais c’est pour la vidéo. Oui, mais il suffit de le casser après pour travailler. 

Et tu poses  alors tu fais quoi après ?

Je pose sur un petit morceau d’essuie-tout comme ca. J’attends 2/3 jours et c’est bon.

2/3 jours, ca suffit ? Ca sèche ? Ah c’est super. Que de l’eau. On n’a pas ajouté de liant ni quoi que ce soit puisque il y en avait déjà dans les pastels. C’est ca en fait. C’est pour ca qu’ils gardent leur qualité quand tu disais tendre, ce sera tendre.

C’est parce que le liant est là, oui, tout à fait, qui lui donne cette caractéristique est toujours là en fait.

Ah c’est excellent. C’est super. Tout simple. Et on a de jolies couleurs.

C’est excellent, j’adore.

J’adore en plus le principe de la récup, c’est un peu récup. Oui, mais en même temps c’est une palette magnifique. Ce n’est pas de la triche, c’est vraiment du pastel. Il y a un petit inconvénient quand même.

Ah, de la triche, il n’y a pas de triche. Non non non, c’est parce que bon, on fait ces bâtonnets. Mais une fois qu’on a usé tout ca, on n’aura jamais les mêmes bâtonnets.

Ce sont des couleurs pures, enfin des couleurs uniques quoi. Unique. Oui. Ce n’est pas un inconvénient. quelquefois, tu as un bleu comme un bleu gris comme ca, superbe et tout ca, tu uses tout et puis après tu te disais oui mais j’en n’ai plus.

Tout à fait, oui bien sûr. mais là, il faut bien noter. C’est comme le mélange de peinture, c’est pareil. Même si dans une boite de pastel, il y a toujours des couleurs qu’on n'aime pas trop, il suffit de les mélanger à petite dose, super idée, avec une autre couleur qu’on aime et puis voilà.

Comme les couleurs trop flashes par exemple. Super, oui, ca j’aime bien. Je ne vais pas vous montrer le bâtonnet parce qu’il est un peu un boudin mou là-bas. Il va sécher 2/3 jours.

Tu m’as dit un truc important hors caméra. Ne pas mettre à sécher près d’une source de chaleur.

Voilà, pas sur le radiateur. Non sinon ca va sécher trop rapidement et ca va se craquer. Ca se craquelle, ce n’est pas bon.

Ok. Bon et bien c’est super. A vous. C’est vraiment super simple. Bon, un petit truc, plus qu’un truc, un usage courant et très intéressant pour les pastels. Merci

Françoise Guillaume

Françoise Guillaume

Je suis née à Tergnier (Aisne).
J'ai effectué des études d’Art.
J'ai été enseignante en Arts plastiques dans un collège de Boulogne sur Mer.
J'encadre des stages de pastel dans différentes associations de la région ainsi qu'à l'atelier Pastel d'Opale de Saint-Léonard.
je suis présidente de l'association "Pastel d'Opale", crée en 2007, et à l'origine du salon international Pastel d'Opale .

  • [DeCoste Micheline le 24/05/2017]

    Mais vraiment géniale cette possibilité de récupérer nos poussières de pastel. J'ai hâte d'expérimenter, surtout que j'aurai l'impression de créer mes propres couleurs. Merveilleux. Merci.

    [Françoise]

    Vous avez raison Micheline, c'est sympa de fabriquer ses propres pastels et c'est extrêmement facile à faire.

  • [Cyan le 19/02/2016]

    Merci pour ce truc de récupération. Aussi, des gants plastiques (chirurgien) devraient éviter l'inconvénient d'en avoir sous les ongles.

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Pastel
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 08mn31