Peindre d'après Puvis de Chavannes

---------- Introduction

Amandine tu vas nous faire une application d’un grand maître dans la série que j’aime particulièrement d’après une peinture d’après les maîtres un qui est revenu en particulier. Et là c’est ? Puvis ?

Puvis de Chavannes.

Puvis de Chavannes.

Voilà qui est un peintre du XIXème siècle français et cette peinture se trouve à Orsay. Là le format est réduit mais c’est une peinture qui fait au moins 3 mètres de haut.

Pour la vidéo ça ne passait pas.

Non.

Ce n’est pas possible.

Et même au niveau du temps aussi.

Au niveau du temps en plus imparti. Et donc oui c’est monumental.

Voilà c’est une très très belle peinture et voilà là on a décidé d’en faire juste un détail.

Enfin un beau détail tu vas recentrer le truc c’est ça tu vas recentrer…

Ben je vais nous faire une nouvelle enfin une composition…

Oui.

Je vais juste me centrer sur le personnage, la femme qui est debout. On va oublier le reste parce que ça va prendre trop de temps. Dans le cadre de la vidéo on va se concentrer sur ce sujet.

Et puis c’est intéressant. Moi j’aime bien cet exercice où on réinvente en fait tu revisites, revisites une œuvre…

Oui.

En étant ultra fidèle et vous la connaissez à l’original mais avec quelque chose une petite interprétation en particulier le calage il fait beaucoup.

On est parti.

On y va au boulot.

---------- Démonstration

Le matériel Amandine.

Oui alors allons-y pour le matériel. Ici nous avons… nous avons donc un papier toilé. C’est une toile qui est vendue enfin en tout cas qui se présente sous forme de bloc donc c’est plutôt pratique. Donc c’est un voilà on voit il est tramé c’est vraiment une toile.

Les pinceaux on en a une belle panoplie ici. On a des brosses plates plutôt agros, comme ça ça nous servira à faire les fonds. Et nous avons aussi des pinceaux ronds de différentes tailles pour ensuite pouvoir faire les détails et des choses plus précises. Un gobelet d’eau, de l’essuie-tout et la palette ici c’est une palette jetable de nouveau c’est un bloc en fait avec des feuilles détachables.

Oui. Pratique.

En ce qui concerne les couleurs, voilà elles sont en fonction du sujet. Ici comme on est dans un sujet classique, on a utilisé… enfin on a appliqué des couleurs on va dire classiques c’est-à-dire voilà on a des terres et 3 primaires du blanc et du noir et des terres.

Une palette sage tout simple.

Palette sage traditionnelle.

Oui traditionnelle d’accord.

Voilà on n’a pas besoin… on va effectuer toutes les nuances qu’on retrouve sur le tableau on va les effectuer avec ces… à base de ces couleurs-là en tout cas à partir de ces couleurs-là. Alors pour être plus précise on a donc du blanc de titan, de l’ocre jaune, du jaune de cadmium foncé, du noir du noir d’ivoire. On a ici du bleu primaire, du rouge de cadmium, de la terre d’ombre brulée et de la terre d’ombre naturelle pour les deux teints ici.

On va… la première chose à faire est d’appliquer les fonds. Donc on va faire le ciel la mer ensuite la dune ici. Et puis le personnage sera fait en dernier simplement par cohérence. Comme ça en faisant le fond même si on déborde sur le personnage ce n’est pas bien grave puisque le personnage va superposer. Voilà c’est vraiment des plans successifs et il faut respecter cette cohérence-là.

Alors pour ça on va bien sûr prendre une brosse plutôt large. Hop voilà on va humidifier le poil sans le tremper donc c’est pour ça qu’on essore sur le bord du récipient quitte à voilà l’éponger sur l’essuie-tout. Et pour le fond on… alors voilà là c’est une reproduction, après les couleurs varient en fonction des reproductions aussi mais là on est plutôt dans un gris dans un gris assez rose.

Donc pour un gris il faut forcément du blanc et du noir. Et pour avoir un gris rose on rajoute un peu de rouge en petit quantité. Et ensuite une fois qu’on a les bonnes couleurs une fois qu’on a les bons ingrédients on peut faire la recette après. Il suffit juste de modifier les proportions pour arriver au résultat souhaité.

Alors là par exemple c’est trop rose on va rajouter une pointe de bleu pour refroidir. Donc attention de ne pas aller trop dans le violet. C’est simplement pour refroidir la teinte. Hop voilà là on est dans un gris qui correspond déjà un peu plus. Voilà et là on est dans un… quelque chose de… dans un fond qui n’est pas très uniforme donc on va… on va varier les nuances on va varier les proportions directement sur le support.

Donc là vous voyez si… avec une bonne observation on peut… et surtout voilà une bonne compréhension des couleurs, pour arriver à dégrader enfin en tout cas une perspective pour la mer, en fait le bleu clair qui est devant n’est pas le même que le bleu les zones plus claires qui sont dans le fond.

Ici on a… devant en fait le peintre a mis une touche de… plus chaude de teinte sable justement parce que déjà voilà parce que dans la logique et dans la nature forcément il y a le reflet du sable dans l’eau puisque les vagues ici sont proches elles sont fines elles sont translucides. C’est pour ça qu’on a une partie qui est un peu plus couleur sable.

Alors que plus on s’éloigne, plus les couleurs doivent être froides. Et pour ça on a simplement ici du blanc dans ce bleu un peu violacé dans ce bleu foncé. Donc voilà c’est la différence en fait. Donc là ce n’est pas… ce n’est pas devant ce n’est pas juste du blanc et du bleu. Il y a aussi un petit peu plus de… Il y a une petite pointe d’ocre par exemple qui représente le sable contrairement au fond.

Là ici pour la dune on part sur une base de blanc de… en fait d’une base de… d’ocre jaune, une petite pointe de rose enfin non de rouge, et après on va varier les nuances avec… en modifiant les proportions déjà entre ces trois couleurs-là et en ajoutant un peu de bleu pour avoir ce verdâtre à certains endroits.

Parfois on a un peu de verdâtre. D’autres moments ici vous voyez d’autres zones on est un peu plus dans le violacé dans le gris qui s’apparente un peu à celui du ciel. Voilà c’est de multiple variances de couleurs mais avec quelques couleurs de base seulement.

Et maintenant nous allons passer au personnage. Pour ce qui est du feuillage ici les petites fleurs et les petites plantes nous reviendront par la suite une fois que le… la dune rocher enfin en tout cas une fois que ce bord de mer sera complètement sec, on reviendra par-dessus avec un pinceau un peu plus fin et voilà on retravaillera tout ça.

Donc deuxième étape enfin en tout cas étape suivante : le personnage. Alors pour avoir la couleur chair, bien évidemment on a toujours du blanc du jaune du rouge. Après il faut juste choisir le bon jaune bon rouge. Là on l’occurrence donc comme je le disais c’est du jaune de cadmium et rouge de cadmium mais on peut prendre selon la teinte de la peau puisque on a tous des teintes de peau différentes.

On peut prendre de la laque de garance, on peut prendre du jaune de cadmium citron, on peut prendre… enfin voilà du carmin et tout ce qu’on a besoin. Et bien sûr une pointe de bleu pour éviter de tomber justement dans un orangé… enfin soit un rose saumon, soit dans un orangé de nom artificiel. On va rajouter une pointe de bleu parce qu’il faut quelque… il faut violacer un peu tout ça en fait.

Voilà pour représenter le corps il va falloir varier les nuances. On a forcément la base chair qu’on a utilisé enfin qu’on a créé au départ. Maintenant le tout est de la varier dans les…  avec… en rajoutant un peu de bleu un peu de violet un peu de rouge un peu d’ocre jaune selon les endroits et tout est dans le travail de l’observation.

Alors là une fois que tout est mis en place, on verra bien que l’artiste a fait en fait… a cerné tous ses motifs avec une ligne… une très fine ligne mais qui… voilà qui crée un… voilà un style. Donc ce qu’il faudrait c’est arriver à le reproduire.

Alors pour ça on va prendre un pinceau… un pinceau rond à poils fins et on va faire un trait quand même discret, ce n’est pas le but ce n’est pas de faire un gros trait noir, plutôt dans les teintes naturelles donc on va utiliser une des terres, la terre d’ombre brulée notamment. Et puis on va récupérer la teinte qu’on a utilisée par exemple pour les cheveux hop. Voilà comme ça on a une terre plutôt… plutôt discrète mais marquante toutefois.

Alors c’est… aussi le… un… comment dire ? C’était aussi une épreuve… une épreuve de… enfin comment dire ? une épreuve technique puisque là il faut vraiment maîtriser son pinceau. Parce que là le but c’est quand même de faire des traits qui soient plus ou moins irréguliers enfin en tout cas discrets et qui ne sont pas identiques… ne sont pas partout pareils. Il faut savoir… il faut arriver à manier enfin à varier les teintes.

J’aime bien le haut.

 

 

 On ne dit rien on n’a rien d’autre à dire. C’est magnifique c’est superbe.

Voilà après ce qu’il faut… Puvis de Chavannes c’est vrai qu’elle a des… utilise c’est couleurs très douces. En pastel il est très agréable à reproduire parce que justement on a ces couleurs justement très très blanchies comme ça.

Très harmonieux très très… comment on dit ? Crayeux en fait ?

Oui c’est ça

Laiteux, des couleurs laiteuses.

Laiteux voilà…

 

On peut dire ça comme ça les couleurs laiteuses oui.

Et on a fait le tour on a...

Et voilà mais même temps il y a quand même de beaux dégradés de beaux contrastes, une belle lumière et un beau travail de couleurs à faire surtout et voilà ce sont des œuvres très poétiques donc très très…

Oui c’est très apaisant. C’est très apaisant très apaisé.

 

Une palette assez courte finalement, tout ce qu’on aime sur CoursBeauxArt.fr. A vous maintenant.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Personnages
Durée de la Vidéo 24mn26