Les bonnes positions pour peindre

Amandine.

Oui ?

Tu vas nous parler des… non pas des chevalets, des chevalets voilà mais de la posture au travail.

Oui parce que c’est ça quand on peint régulièrement et sur des séances assez longues, c’est juste le rythme en fait ça… on finit par avoir mal au dos ou au cou et…

Oui.

On a le dos qui se courbe et...

Ce n’est pas drôle…

On n’a pas envie.

C’est vrai qu’on se marre mais c’est un sujet important.

Non c’est un sujet important mais voilà… des vraiment des…

Ça fait souffrir

Beaucoup de peintres enfin en tout cas beaucoup de gens qui sont assis longtemps ont mal au dos. Donc on va essayer de voir…

On va voir les bonnes postures assis comme debout pour ne pas se faire mal au dos quand on peint.

Exactement.

 

Comment on démarre Amandine ?

Là en fait quand on peint et c’est vrai que les heures peuvent passer et au bout d’un moment on a rapidement mal au dos…

Oui.

Et voilà le mal de dos les douleurs surviennent assez rapidement surtout quand on a l’habitude. Ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a des positions optimales il y a une installation et du… voilà du matériel qui est fait pour justement le confort pour tous…

Des petits trucs à savoir quoi

Pour tout le monde voilà peu importe le format peu importe l’emplacement que vous avez chez vous, l’atelier si vous peignez chez vous ou pas, tout est possible. Il faut juste être au courant.

D’accord.

Donc voilà le bé à bas c’est déjà savoir si c’est un petit format ou un grand format. Si c’est un grand format, il existe des chevalets… des chevalets sur pied on appelle ça des chevalets d’atelier qui sont… qui sont mobiles c’est-à-dire voilà qui sont facilement…

Avec une crémaillère là par exemple oui.

Avec une crémaillère qui sont facilement adaptable au sujet enfin au format en tout cas. Le mieux c’est d’être debout, si vous avez un chevalet de pied c’est d’être debout parce que comme ça vous êtes parallèle au support et puis vous pouvez facilement travailler dessus et puis…

D’accord.

Debout on a au moins le dos droit.

Alors comment en fait justement pour ne pas se pencher et tout ça ? Le réglage c’est quoi ?

Voilà c’est le réglage en fait. Par exemple si vous avez un grand support et si vous peigner dans ce coin-là et ben dans ce cas, baisser le chevalet enfin baisser la crémaillère. Si vous voulez retravailler en bas et ben hop vous la montez. Voilà et puis là comme ça vous êtes de nouveau face à votre… la zone que vous allez travailler, sur laquelle vous allez travailler.

Si jamais au bout d’un moment on fatigue et bien il existe des tabourets qui sont parfaits. Alors le mieux c’est d’avoir un tabouret qui est mobile

Réglable réglable ?

Réglable voilà réglable en hauteur. Comme ça vous pouvez de nouveau adapter votre assise à votre support. De tout façon voilà c’est pour ça qu’entre le tabouret réglable et la crémaillère du chevalet, vous allez forcément trouver à être confortable…

Oui oui

Puisque du coup il faut avoir forcément le sujet sur lequel vous travaillez, face à votre zone de travail c’est-à-dire à votre visage et à vos bras. Evitez d’avoir les bras en l’air, évitez d’avoir les bras en bas parce que forcément on a le dos après qui est dans une mauvaise position.

Ok.

Donc  Si vous être droitier, le mieux c’est donc d’avoir tout votre matériel sur votre droite. Comme ça voilà c’est un geste naturel.

Ça parait évident mais

Ça parait évident mais évitez d’avoir par exemple l’eau ou l’essence enfin le diluant sur un certain côté et d’avoir le pinceau et la couleur de l’autre parce que forcément vous allez passer de l’un à l’autre et là vous allez en mettre partout et puis  Ce sont des mouvements qu’on peut éviter. Le fait d’avoir tout d’un seul côté, ça limite aussi les mouvements du corps.

Ok.

Tout simplement.

C’est clair.

 

 

Alors ensuite la version assise.

La version assise, là c’est seulement pour les petits formats. Donc format standard de papier ou les petites toiles comme ici.

D’accord.

Petit format pourquoi ? Parce que déjà on va utiliser le chevalet de table et puis surtout de nouveau pour le confort du dos et des bras. Si vous avez un grand format, ça va être…

Oui oui d’accord.

Vous allez vite… ça va vite devenir insupportable.

Le chevalet de table est parfait parce que de nouveau comme debout là vous êtes parallèle à votre support donc le dos est droit, la tête est droite aussi le cou donc ce qui fait que vous pouvez travailler longtemps sans… en tout cas sans avoir de problème de courbure qui fatigue énormément.

Ok.

C’est réglable tout comme le chevalet sur pied. Hop c’est voilà ça se règle par derrière avec la vis donc voilà donc ici c’est… c’est bien sûr à régler en fonction de votre assise. Si vous avez un tabouret modulable réglable en hauteur alors là c’est parfait parce que de nouveau il faut arriver à faire en sorte que votre sujet soit face à votre visage et…

 

En tout cas là en fait…

Et parallèle en fait au regard c’est ça ? pas de déformation et tout ça.

Voilà c’est ça parallèle avec votre…

Oui.

Votre regard et que les bras puissent avoir…

Ok.

Accès facilement. Donc c’est pour ça que c’est à régler en fonction de la table, du tabouret et du format de votre sujet. Et puis de nouveau…

Le matériel ?

Voilà le matériel si vous êtes droitier, tout mettre à droite. Si vous êtes gaucher, tout mettre à gauche. Comme ça évite de passer de l’un à l’autre ça évite les mouvements inutiles et puis c’est aussi une histoire de propreté parce que si vous travaillez… même si vous travaillez à plat sur la table imaginons pour un dessin quelconque, ça évite d’en mettre partout.

Ok.

Par expérience.

Oui oui je vois bien de quoi tu parles.

 

Ça va.

Donc tout mettre d’un seul côté. Ça parait évident et puis…

Je me sens concerné ok.

 

Alors il faut quand même passer quelques petits instants sur les leçons à ne pas faire quoi ce qu’il ne faut pas faire.

 A ne pas faire.

Oui d’accord vas-y.

On a pour habitude et surtout on va dire naturellement tendance à mettre le support sur une table, à s’assoir et puis finalement on s’aperçoit que la table est trop haute enfin on ne s’en aperçoit d’ailleurs pas forcément.

Non non non c’est le dos qui s’en aperçoit justement.

Voilà c’est ça et on a le dos penché on a la nuque penchée. Alors c’est au départ voilà on dit tout va bien, seulement au bout de quelques heures ou pas forcément ça va être le soir ou le lendemain ou même au bout de quelques jours vous allez vous apercevoir que vous avez mal au dos vous avez mal au cou. C’est… en fait c’est sur la durée…

Oui.

C’est une mauvaise position c’est tout simplement une mauvaise position c’est comme pour tout c’est comme dans la voiture c’est comme être assis. Enfin voilà c’est un problème de confort. Et la deuxième chose à ne pas faire dans ce cas de figure-là c’est d’avoir le solvant donc le gobelet d’eau ou l’essence d’un côté et la couleur de l’autre parce que là vous allez faire votre mélange et puis hop vous allez passer à votre gobelet et puis hop  

Et hop et hop et égoutte.

Et  Là on a une belle rangée de gouttes de peinture.

Ah si tu cherches à obtenir cet effet, pas mal ?

Oui. Mais là bon en occurrence ce n’est pas…

Non ce n’est pas…

Sauf si vous voulez faire du dripping.

Voilà exactement à part le dripping.

Voilà non c’est juste simplement tout mettre d’un côté et surtout aussi c’est bon pour le mouvement. Là ça fait des mouvements supplémentaires et en fait si vous en faites juste quelques-uns ça va mais si vous peignez pendant des séances de plusieurs heures, pareil votre bras au bout d’un… au bout de plusieurs séances vous allez voir que votre bras va vous faire souffrir.

Ok

 

Alors pareil ? Debout on fait des erreurs aussi.

Debout on fait aussi des erreurs par exemple c’est le support qui n’est pas parallèle au visage enfin en tout cas qui n’est pas face à votre regard donc là vous allez forcément devoir vous courber un peu, vous allez vous pencher et vous allez avoir mal au dos. Ou alors pareil si votre peinture est trop haute vous allez avoir le bras tendu…

Oui.

Au bout de déjà plusieurs minutes vous allez vous rendre compte que ce n’est pas si agréable que ça de peindre. Ça risque de gâcher le plaisir. Et puis… et encore une fois si votre… si vos couleurs sont d’un côté et votre diluant de l’autre, vous allez répéter des mouvements. Donc là non seulement il y a le bras mais il y a le dos qui va tourner si… et ici pareil si vous peignez longtemps régulièrement, vous allez vite sentir les conséquences.

Donc voilà l’erreur ici, l’erreur qui est régulièrement commise c’est de ne pas régler la hauteur… de ne pas profiter de la crémaillère et de répéter des mouvements complètement inutiles.

Ok.

 

Bon  Je suis passé au grand format mais…

Oui.

Non mais ce n’est pas grave. C’est tout simple. En fait c’est vraiment c’est que du… quasiment que du bon sens.

Oui.

Il faut écouter son corps c’est super important.

Oui oui oui. Oui et puis c’est une logique voilà de forme en fait donc être parallèle à son sujet et avoir le dos bien… et faire en sorte d’avoir le dos bien droit donc si ce n’est pas le chevalet qu’on règle dans ce cas c’est le tabouret…

Oui ah oui.

Si ce n’est pas… dans ce cas on prend une table plus haute. Il faut arriver justement arriver à s’adapter et c’est aussi à soi–même de penser, de se mettre dans le confort…

Et de s’écouter de s’écouter. Si ça tiraille là un peu ça tire un peu ben demain je suis mal.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Georges Lesur le 16/11/2016]

    merci pour ces conseils ! très utiles ..avec le petit chevalet de table !j'appuis la toile a sa base ,sur une latte quand c'est nécessaire ! bonsoir et au plaisir! Georges (37270!)...

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Atelier
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 8mn58