Peindre un paysage de dunes au couteau

---------- Introduction

Ça y est on se lance allez on y va. Premier tableau à l’huile au couteau surtout.

Oui.

Qu’est-ce que tu nous propose ?

Un paysage marin c’est-à-dire des dunes donc de la…

D’accord

Du bord de mer du nord….

Du Nord.

De la Côte d’Opale…

Quand même waouh.

Avec des zoyas…

Oui.

Et puis un… et avec un ciel et la mer qui… on a une marée … une marée allez on va dire ni basse ni haute.

D’accord. Tu fais simple ?

Oui.

On démarre on est tous en train de te suivre. On va y aller…

D’accord.

On va augmenter la difficulté entre guillemets au fur et à mesure mais là on démarre tout simple.

D’accord.

Un truc inratable c’est ça que je lui ai demandé c’était ma commande.

Oui.

C’est bon ?

Entendu parfait.

Ok ? On y va au boulot.

---------- Démonstration

Alors Edmond comme d’habitude on démarre avec la présentation du matériel. Dis-nous. Pas grand-chose finalement ?

Non. Non non j’ai limité le nombre de couteaux.

Oui.

Donc il y a trois couteaux sur la table que je ne vais même pas utiliser peut-être d’ailleurs…

D’accord on verra.

Enfin évidemment…

Lesquels ?

On verra bien lesquels. Donc un couteau de forme rectangulaire pour suggérer et pour faire la ligne d’horizon.

D’accord.

Un couteau pour appliquer les surfaces un peu plus importantes et un couteau pour donner peut-être des traces d’ombre dans le… sur le tableau sachant qu’on va réaliser donc une scène de… un paysage dunaire…

Oui.

C’est dire la mer…

Oui.

Qui est la mer du nord ou la mer méditerranée enfin …

Oui le nom ça va bien d’accord

La mer du nord…

Oui.

Avec un ciel peut-être un peu gris et avec donc des dunes et quelque chose qui… déjà les couleurs sont complémentaires. Les couleurs du sable et les couleurs du ciel ce sont deux couleurs complémentaires…

Qui se marient bien oui.

Qui sont en parfaite harmonie…

Oui.

Avec un peu de blanc

D’accord.

Et alors je vais utiliser aussi un couteau à mélanger pour mélanger ma peinture sur la palette.

Ok ça marche.

Je vais utiliser un pinceau une brosse fine de poil de porc…

Soie de porc oui.

Pour suggérer un peu mon motif sur la toile. Les trois couleurs primaires…

Oui ?

Que vous devez connaitre…

Oui oui ça va.

Que vous connaissez n’est-ce pas avec…

Oui oui.

J’ai rajouté du bleu outremer foncé, de la terre de sienne naturelle, de la terre d’ombre naturelle et du blanc pour faire ce ton de…

D’accord.

De sable.

Ok très bien.

Bien.

Et bien c’est parti.

Et du diluant.

Oui de la térébenthine ou du pétrole oui.

Du pétrole et de l’essuie tout pour nettoyer les outils.

Très bien. Car il est important de nettoyer ses outils régulièrement non ? Tu ne l’avais pas dit encore.

Je vais appliquer mes peintures… les couleurs que je vais utiliser sur la palette…

Oui.

En commençant dans un ordre…

Toujours le même chez toi ou pas ?

En général chez moi c’est toujours le même donc je démarre par la gamme des bleus…

Oui.

Du bleu outremer, le bleu primaire que je ne vais peut-être même pas utiliser je vais voir selon la tonalité de la toile.

D’accord.

Ensuite le magenta de couleur primaire.

D’accord tu les poses comme ça sur…

 

Et là en plus là oui.

On peut… le jaune primaire qui est un jaune de cadmium clair et selon les motifs ça peut aussi être un jaune citron mais enfin là on a utilisé un jaune cadmium clair, de la terre de sienne naturelle.

D’accord tu l’a mis là.

Voilà ça c’est pour faire la couleur du sable.

Oui.

De la terre d’ombre naturelle donc pour ombrer le sable c’est-à-dire pour casser la couleur du sable…

D’accord.

Parce qu’évidemment il y aura des ombres et des lumières et du blanc qui est aussi indispensable.

Tu mets au milieu.

Voilà au milieu. Ça on en aura besoin j’en mets plus.

Oui ça va on a du stock ne t’inquiète pas ça va.

Donc première étape donc suggérer la ligne d’horizon et l’emplacement des dunes. Alors je trempe le pinceau dans le diluant. Je n’en mets pas trop du diluant sinon la peinture sur la toile, la peinture que je vais apposer au couteau va se mélanger à mon esquisse.

Oui d’accord.

C’est pour ça que c’est vraiment à peine à peine humide. Alors je vais prendre un peu de terre de sienne naturelle. On va mettre la ligne d’horizon au milieu de la toile. On peut même essuyer la oui. On va éviter d’altérer les couleurs qui viendront après  On va placer les dunes. On va suggérer les formes des dunes, les dunes qu’on voit souvent sur les plages du nord côte de Palle.

Ça y est je vois. Ça y est je le vois arriver oui.

 Alors  Donc ici on a le ciel…

Oui.

Les dunes…

L’horizon.

Et la mer…

D’accord.

Avec la plage ici.

Ok.

J’enlève l’excès de peinture.

Donc ça c’est super rapide au pinceau comme c’est juste une esquisse ?

Oui juste une esquisse vraiment…

Même pas au crayon tu ne fais pas au crayon tout ça ?

Non non non. On peut effacer on revient dessus donc…

Oui oui d’accord.

Ça ne pose aucun problème. Alors on va essayer de respecter les règles c’est de travailler du haut vers le bas. Vous voyez l’image comme je dis il faut toujours utiliser les essuies tout à plat sinon vous en aurez plein les mains à la fin de la séance. Donc je vais mélanger je vais préparer mes couleurs. Alors je vais préparer la couleur du ciel en mettant un peu de bleu outremer.

Donc là c’est un petit couteau c’est un couteau à mélanger que tu prends ?

Un couteau à mélanger oui donc on fonce… on fonce bien évidemment le blanc. On ne met pas d’abord plein de blanc plein de bleu et ensuite le blanc…

Non ?

On fait l’inverse…

D’accord.

On fonce on va mettre un bleu un peu pale. On peut peut-être le griser on verra par la suite.

Là tu fais quoi ? C’est le bleu de quoi ?

Là ça va être le bleu outremer foncé.

Et c’est pour la mer ?

C’est pour le…

Le ciel ?

C’est pour le ciel.

Pardon. Oui c’est ça que je…

Oui parce qu’on travaille… on travaille… en principe en travaillant au couteau, on respecte une règle on travaille du haut de la toile vers le bas.

Ah oui ?

En respectant les trois plans c’est-à-dire l’arrière-plan qui est une peu plus… qui pour donner de la profondeur… qui va être plus gris. Donc pour donner un ton plus grisâtre je peux rajouter un petit peu de terre de sienne naturelle à mon bleu. Ça va estomper ça va casser un peu la couleur bleue.

Ah oui ah oui ah oui.

 Et ensuite le plan central qui est un peu plus foncé un peu plus puissant, d’une tonalité plus puissante que le ciel et ensuite le premier plan pour donner ces profondeurs.

Les formes d’accord ok. Ok ça marche.

Alors je vais… donc la couleur de la mer je vais la travailler ensuite avec le couteau applicateur si je peux m’exprimer ainsi…

Oui oui.

Et je vais commencer à faire ma couleur de sable avec de la terre de sienne naturelle, du blanc. Alors donc le sable c’est quelque chose qui n’est pas tellement simple à réaliser…

Ah ?

Parce qu’il y a des sables des landes il y a le sable de Bretagne qui n’est pas de la même couleur que le sable de Balaruc les bains que le sable du Sahara…

D’accord.

Donc il y a des sables jaunâtres des sables…

Il faut chercher ?

Voilà il faut chercher. Donc alors voilà la terre de sienne naturelle mélangée avec du blanc. Et je vais rajouter un petit peu de bleu outre-mer pour griser un peu.

Oui toujours pour casser un peu.

Pour casser un peu et pour se rapprocher de la couleur du sable. Ben peut-être un peu trop de bleu. ah oui.

Ben on est parti fort.

On rajoute un peu de terre de sienne naturelle.

Ok.

Voilà je rajoute encore de la terre de sienne naturelle. Voilà on commence à avoir un ton un peu beige, le sable qui n’est pas en pleine lumière qui est à la lumière…

Oui.

Le sable sec puisqu’après il y a des sables mouillés aussi.

Oh lala attend attend étape par étape vas-y démarre.

Etape par étape voilà  Peut-être qu’on va le foncer après tout à l’heure en...

C’est une couleur un peu mastique là ?

Mastique voilà c’est ça. On pourra… on pourra la travailler après sur la toile…

D’accord.

Parce que comme je vous l’ai dit, on peut procéder au mélange de couleur sur la palette ou sur la toile. Alors je nettoie mon couteau mélangeur et je vais prendre mon couteau…

Applicateur.

Applicateur

Ne nous trompons pas.

On va donc… enfin le ciel je n’ai pas mis assez de peinture parce que j’ai peur de ne pas avoir assez de blanc.

Et

Et

Je t’en ai préparé ne t’inquiète pas.

Merci.

Du titane ?

Toujours un peu de…

De titane du blanc oui.

Du blanc de titane avec du bleu outre-mer foncé. Le bleu outremer foncé a une tendance un peu de roux. Il se marie bien avec le ciel au ton beige. Je peux rajouter un petit peu… pour griser un peu mon ciel je rajoute un peu de la couleur de sable, du sable que j’ai réalisé précédemment. Et vous voyez je peux aussi bien mélanger mes peintures avec le couteau mélangeur qu’avec le couteau applicateur. Alors donc application de l’arrière-plan. Je pose une couche assez épaisse.

Oui.

Oui j’ai mis la peinture sur le tranchant voilà de cette manière-là.

D’accord.

La peinture est là.

Oui.

Il y a un bourrelet de peinture.

Oui oui.

Voilà on la pose

C’est le bourrelet que tu passes et que tu écrases.

 Et ensuite on revient dessus et on l’écrase. Alors ou on l’écrase ou on l’écrase pas. On laisse une couche plus épaisse.

D’accord.

On en reprend sur l’autre tranchant…

C’est très clair

Un beau bourrelet. Voilà on pose sur le bord et là on va écraser directement. Voilà on étale bien la peinture on peut même la racler pour bien l’étaler puisqu’on peut revenir dessus. Voilà donc là on a un arrière-plan. C’est un nuage.

C’est la couleur qui te plaisait là c’est ça ?

Voilà c’est ça…

Oui.

Un ton un peu gris. On peut maintenant le foncer un peu.

Là maintenant que tu as la base tu peux jouer.

Voilà on peut jouer en grisant un peu avec la couleur initiale que j’avais réservée au sable pour faire quand même quelque chose d’assez esthétique pas du bleu pur. Voilà et alors je reprends donc de la peinture sur le tranchant que je vais apposer au-dessus puisque je veux… je vous ai montré précédemment  Donc ce sera un tableau… ce n’est pas une peinture figurative ce sera une peinture où il y a…

Oui oui.

Où il y a des traces où il y a…

Ça va. Très bien.

Du mouvement dans le ciel.

Et les gestes qui sont importants pour qu’on puisse avoir…

Alors vous voyez je ne reviens même pas dessus je laisse un peu cet effet. Voilà ça donne un peu une connotation abstraite un peu plus moderne.

On peut déborder sur la mer. Ce n’est pas grave du tout. On peut même ça donnera plus de profondeur un peu en raclant. Voilà je gratte.

D’accord.

Alors donc vous voyez j’ai débordé. J’ai fait exprès en fin de compte de déborder sur la partie qui était réservée à la mer. Alors je vais remettre un peu de nuage. Ça c’est comme on le souhaite.

Alors ça, ça c’est en général… peut-être un peu trop là vous voyez qu’on peut racler s’il y en a trop. Et on peut rectifier en fin de compte les petites erreurs cet effet de mettre un beige un peu trop foncé.

Oui.

Toujours faire attention de ne pas salir… ne pas salir les couleurs…

Donc nettoyer son couteau.

Oui nettoyer son couteau.

Non c’est ça ?

Oui tout à fait.

Bon tu vois j’ai suivi.

Donc le premier plan… alors ensuite bon ben là c’est une démonstration mais on peut… on peut faire de nuages plus…

Oui bien sûr oui oui.

Plus volumineux…

Là on est en premier…

Voilà voilà en haut et là des nuages…

Oui.

Un peu plus petits près de la ligne d’horizon.

Là j’ai hâte que tu fasses… que tu me fasses la mer.

Alors la mer… alors je préfère utiliser du bleu outremer c’est un peu… le bleu outremer foncé a moins tendance à virer au vert que le bleu cyan que le bleu primaire. Et c’est une couleur qui est… oui qui qui qui… très belle tonalité…

Oui oui oui.

Et qui s’accorde bien avec ce qu’on fait après…

D’accord

Le travail du sable.

Allez.

 

Alors je pose

Alors bon vous voyez que j’ai débordé sur le ciel la ligne d’horizon et je vais la rectifier. Donc on va voir ce sera un peu plus clair donc à l’horizon évidemment. Je rectifie avec le couteau à lame rectangulaire. Pareil je pose un bourrelet le long de la lame et j’applique de manière parallèle à l’horizon.

On peut laisser comme ça donc cette application de peinture plus épaisse, ou on peut faire si on veut aussi, suggérer des vagues qui approchent de la plage. Quand il y a des vagues il a de l’ombre en dessous de vagues donc je vais un peu foncer la base des vagues que je viens de suggérer.

L’ombre… évidemment quand la vague vient s’écraser, il y a de l’ombre sous cette vague. En fait tout bien observer le travail des mouvements de la mer.

C’est très sensible ? Ce n’est pas… oui d’accord.

Après on prend de la couleur plus claire du blanc pur qu’on vient poser le blanc là le long il est un bourrelet de blanc.

Et en fait c’est… le bourrelet il est inégal et c’est ça qui rend aussi à…

On tient le couteau…

Oui.

Avec l’extrémité des doigts, l’index de pouce et on ne l’écrase pas mais on pose tout doucement voilà et on donne un peu de mouvement aux vaguelettes. Bien. On va faire la partie du sable de la plage donc qui est toujours moins intense… dont la couleur est moins intense que sera la couleur des dunes.

Ah oui d’accord on n’est pas encore…

On n’est pas encore... on est sur la plage oui oui.

Ah c’est génial avec deux trois gestes on a le décor qui arrive.

Sur le côté-là  Là on ne met pas trop d’épaisseur. Voilà donc le sable. Alors parfois les vagues viennent aussi se briser ou il y a un dépôt d’eau… on appelle ça des bâches sur le sable. Vous voyez j’applique juste de la peinture un bourrelet de peinture sur le tranchant de la lame. Et voilà je vais d’un simple mouvement suggérer la bâche qui reflète la lumière du ciel.

D’accord.

 Donc on a déjà deux plans qui ont été réalisés : l’arrière-plan

Oui.

Et le plan central…

Oui.

Qu’on peut si on souhaite… si on trouve que c’est un peu trop fade, chacun a sa sensibilité a ses goûts, on peut toujours revenir après on peut toujours… on peut les gratter d’ailleurs si on trouve que tient c’est trop fade. On remet un peu de…  On respecte la ligne d’horizon.

Et on accentue un peu. On peut même… presque là du bleu presque pur pour donner cette connotation un peu moderne mélange de tons cassés sachant que c’est toujours… on est toujours dans l’harmonie. Il n’y a pas de…

Oui

Il n’y a pas de dissonance en fait.

Oui tout à fait tout à fait ok.

 

D’accord.

Donc je vais d’abord commencer par le sable clair. Donc la lumière vient de là…

Oui.

Donc cette partie-là sera l’ombre. La lumière commence à venir là. Alors là va donner un peu plus de…

De force.

D’intensité.

De force oui.

D’intensité parce que c’est un premier plan. Vous voyez la vitesse à laquelle… là je travaille avec des couches de peinture à des épaisseurs un peu plus importantes comme sur les premiers plans.

D’accord.

Je rajoute un peu du bleu pour foncer un peu parce que dans le sable il y a…

Il y a de tout.

Il y a de tout il y a plein de couleurs il y a du sable qui est sale et qui est...

Alors le vent donc ça ne s’est pas posé de manière uniforme. Cette couleur que j’ai mis ici un peu ombrée, on va la mettre là ici. On va l’appliquer à cette partie qui est moins en lumière que l’autre partie. Vous voyez je le fais… je peux mélanger sans aucun problème la peinture sur la toile.

Alors là je racle de manière à bien…

Tout recouvrir oui.

Sachez qu’en général… on travaille en général humide sur humide bon je ne l’ai pas fait pour le ciel encore que j’ai fait des reprises. Voilà la partie un peu plus ombrée.

Oui.

Et maintenant on va foncer.

Là tu vas mettre les volumes et…

La partie qui est est voilà… le volume on va donner un peu de vie et un peu d’ombre. Je rajoute un peu de terre d’ombre naturelle au bleu ça devient vert attention, à éviter.

Le vert caca ?

Le vert caca

Oui oui ben oui oui on va le frôler là si on continue. Ça va ?

On va rajouter un peu d’orange… d’orange ou de rouge orangé.  Alors vous voyez on obtient un ton un peu marron.

Oui oui voilà  En fin de compte avec les trois primaires on fait presque… on fait… d’ailleurs toutes les couleurs du spectre donc ça il faut le savoir… un marron. Bon il est un peu un peu verdâtre mais ça c’est normal on est au bord de la mer on a de l’iode.  Alors je vais ombrer donc les dunes ici en partant du bord gauche. J’ai mis un bourrelet de peinture sur le tranchant…

Oui oui.

On va en mettre une bonne couche d’ailleurs.

Allez.

Et même si ce n’est pas régulier ce n’est pas grave ça va donner… parce que dans les dunes en fin de compte il y a des mouvements de vague. C’est le sable qui crée ce mouvement de vaguelette donc si ce n’est pas régulier ce n’est pas grave.

On peut revenir dessus si on trouve que c’est trop foncé, un moment à peine effleuré. Ça fait un peu la forme de vaguelette d’ailleurs alors qu’il faudra un temps fou pour réaliser ça et qu’il est très difficile à faire en plus des ombres et des…

Au pinceau ?

Au pinceau.

Oui.

 Là je vais éclaircir encore cette partie-là. Ah je l’ai sali un peu. Comme je vous l’ai dit, les couteaux doivent être très propre. Et là…

J’attendais ça faisait un petit moment.

Voilà donc je vais reprendre une couche plus épaisse.

Tout se rectifie tout cet effet.

 On a fait quelque chose d’assez… une peinture assez dynamique en fin de compte. Alors maintenant il ne reste plus… bon en général sur les plages… peut-être ici cette partie-là un peu ombrée, un peu plus ombrée. Je reprends un peu de terre de sienne naturelle voilà… le sommet de la dune et on va… bon ce n’est pas assez foncé on rajoute un peu de terre d’ombre naturelle.

Et maintenant en général donc sur les dunes il y a des zoyas. Alors le zoyas…

C’est quoi ?

Les zoyas ce sont…

On en a parlé tout à l’heure mais…

Ce sont des herbes donc alors là on va utiliser un couteau de forme rectangulaire…

D’accord.

Et sur les herbes qu’il y a sur le… les herbes qu’il y a sur la plage…

Ok.

Qui vont dans tous les sens du vent. Bon on va employer une technique assez rapide pour les apposer. On trempe donc là le bout l’extrémité là elle est dentelée l’extrémité de… on va voir ce que ça va donner, l’extrémité donc de la lame dans la peinture foncée ou pas foncé voilà et ensuite on part… on pose comme ça ou alors on utilise le tranchant

Le tranchant c’est pareil deuxième façon de faire.

On part de la base. Là on n’appuie pas on ne fait que poser sinon si on appuie on fera des épaisseurs. Ou alors avec l’extrémité. En général les zoyas il y a de la lumière qui se reflète …

Oui oui.

Donc on prend un petit peu de… je prends un peu de blanc que je mets à côté. Je fonce un peu le blanc avec un peu de jaune pour donner un peu de lumière.

Ce n’est pas sortie du tube encore une fois.

Voilà oui. C’est un peu trop jaune on va mettre un peu de terre de sienne naturelle. Un peu trop jeune ?

Oui.

Je rajoute de la terre de sienne naturelle.

Oui oui voilà un peu ocre.

Et là donc on va faire des lumières qui sur les tiges des zoyas. Vous voyez comment on peut réaliser un tableau de manière assez succincte mais…

Ah mais c’est bien l’objectif.

Un paysage dunaire. On peut rajouter un peu d’orange aussi d’ailleurs pour accentuer la lumière la base.

Oui c’est chaud ça.

Des couleurs plus chaudes justement pour faire ça un peu là.

Oui.

Les tons mono…

Un peu monotone.

Oui oui juste ça juste un petit détail comme ça.

Il y a des ombres des zoyas qui font des traces d’ombre. Je peux les suggérer. Comme la lumière j’ai dit qu’elle venait sur le côté gauche  Ça donne un relief. Là ce n’est pas obligatoire. Et je vais rajouter puisqu’il y a encore des traces dans le sable. C’est le vent qui laisse ces dépôts des petites… des petits tas de sable comme ça qui se forment au gré du vent.  Ben voilà donc cette réalisation rapide. Là je vais… j’ai fait… j’ai débordé un peu je vais gratter.

Nettoyez le… nettoyez le couteau sinon.

S’il vous plait…

S’il vous plait.

Nettoyez le couteau c’est essentiel. Alors là je racle la peinture qui était en trop et je vais déposer un bleu clair avec l’extrémité du couteau.

 

Ça y est c’est parti. C’est tout frais. C’est tout frais puisqu’en plus cela vient avec la technique du couteau qu’on est dans le frais tout le temps.

Oui.

Frais sur frais. Un petit conseil je suis en train d’en mettre partout c’est magnifique. J’espère que vous allez avoir autant de plaisir à le réaliser que j’ai eu à regarder Edmond le faire. Un conseil global ?

Ben ça c’est fait en fonction de mon tempérament mais évidemment vous pouvez l’agrémenter à des couleurs différentes. Si le ciel vous parait trop fade vous pouvez faire un ciel beaucoup plus chargé un ciel lourd un ciel sombre un ciel de pluie. Et les dunes également plus sombres mais c’était uniquement réalisé pour faire une démonstration de la technique du couteau.

Oui. Premier pas mis dans l’univers du couteau avec finalement assez peu de difficultés de dessin … de dessin et de voilà je vais y arriver figuratif  Et donc on est dans quelque chose de très suggéré.

Très suggéré. Pas abstrait mais presque disons.

Oui oui mais on est très suggéré.

C’est l’atmosphère qui dégage là : la quiétude, la tranquillité…

Super super.

Les horizons atteints. Les trois plans…

C’est important.

C’est à respecter.

Donc on commence à vous faire passer des messages importants là tout simplement.

L’arrière-plan…

Oui.

Ton un peu moins puissant une tonalité plus douce que les premiers plans et plus épais vous voyez. Et à la peinture traditionnelle je n’ai rien contre parce que je l’ai pratiqué pendant 40 ans, mais au pinceau on ne peut pas réaliser ça ces formes et ces différences.

 

Voilà l’avantage du couteau et on peut aussi utiliser des pinceaux dans la technique mixte si vous voulez faire des zoyas avec un fin pinceau, rien ne vous empêche de le faire autrement.

Oui mais alors sauf que j’allais dire justement que j’adore cette touche finale-là faite avec la tranche du couteau. C’est génial super.

Merci.

A vous maintenant, vous avez tout, vous avez tout, vous avez les gestes d’Edmond, l’univers dans lequel on est en train d’entrer ensemble et puis bien sûr le résultat  A vous de travailler.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Edmond Zienowicz

Edmond Zienowicz

Peintre français d’origine polonaise né en 1947 formé à l’école de Beaux Arts de Roubaix. Il est influencé par l’école flamande et l’époque des impressionnistes ses thèmes de prédilections sont les paysages, les natures mortes, les marines et ... les carnavals.

En tant que peintre du Carnaval de Dunkerque une de ses toiles intitulée « la bande place Jean Bart » a été acquise par le musée des carnavals du monde à Hertogenbosch (Pays- Bas) où elle représente le folklore dunkerquois. La touche nerveuse et dynamique de cet excellent coloriste est parfois ponctuée de rehauts et exprime le strict nécessaire. Ses œuvres sont référencées dans le dictionnaire Drouot cotation. Il est lauréat de plusieurs concours et a reçu en 2009 la médaille d’argent attribuée par l’Académie des Arts, Sciences et Lettres de Paris. L’une de ses toiles a été distinguée « Toile d’Or » de l’année 2015 au cours de l’exposition qui s’est déroulée au Grand Palais à Paris par la Fédération Nationale de la Culture Française.

  • [Deborah Esther Lieber le 10/01/2017]

    c'est magnifique ! je m'y mets !

  • [Deborah Esther Lieber le 09/01/2017]

    passionnant ! mais y a t il une suite ? je n'ai pas trouvé le nom de cet artiste

    [Edmond]

    Bonsoir Après quelques problèmes informatiques je me permets de vous adresser ce message pour vous communiquer mon nom en qualité de réalisateur de cette video : Edmond zienowicz résidant dans le nord de la France non loin de dunkerque Site internet : www.edmondzienowicz.com Avec mes remerciements pour l'intérêt porté.

  • [Georges Lesur le 07/11/2016]

    j'ai suivi une deuxième fois cette démo avec grand plaisir!( mais.quel est le temps de séchage?) merci .(nordiste ça me rappel les plages de notre pays! .

  • [Georges Lesur le 28/10/2016]

    j'ai suivi cette magnifique démo, avec intérêt ! mais est il
    nécessaire d'utiliser autant de couteaux? merci a bientôt

  • [Gisèle Varenne le 28/10/2016]

    EX-CE-LLENT !
    Démo bien faite pour les débutants . Bravo à l'artiste pour ses explications tant sur le matériel utilisé que sur la technique , en plus c'est bien filmé, car on a vraiment le temps voir les gestes . Bon ben , j'ai plus qu'à m'y mettre hein ! Merci encore.

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Initiation
Genre Les Applications
Style Paysages
Durée de la Vidéo 26mn23