Une fleur de Lotus à l'huile

---------- Introduction

Amandine. Zen méditatif magnifique le lotus.

La fleur de lotus.

Oui. L’huile ça se prête bien l’huile pour ça ?

Oui parce qu’on est tout en délicatesse et on est dans des nuances justement très fondue comme ça dans des dégradés.

Un peu de Transparence un peu.

Oui voilà donc du coup on va voir comment travailler l’huile à travers cette fleur très douce très poétique.

Oui duveté vous allez voir à la fin. On y va.

---------- Démonstration

Amandine le matériel ?

Ben voilà comme d’habitude…

Comme d’habitude.

On va expliquer les matériels qu’on a choisis. Alors ici on a opté pour un support papier enfin un support toile mais sous format bloc de papier voilà donc…

On peut le faire sur une toile comme on dit à chaque fois…

Voilà.

Ou sur du bois ou sur ce qu’on veut.

C’est ça. En ce qui concerne les couleurs le choix des couleurs on s’est limité forcément aux couleurs dont on va avoir besoin par rapport au sujet c’est inutile en avoir trop. Là ici en occurrence on a du jaune de cadmium, du jaune de cadmium foncé, du rouge de cadmium, ici c’est de la laque cramoisie ou de la laque de garance aussi, du bleu outremer et du noir.

Ok.

Voilà on n’a pas besoin de plus on va pour… si on veut obtenir enfin voilà on va obtenir toutes les couleurs en faisant des mélanges donc c’est largement suffisant. Ici on a de l’essence de térébenthine pour pouvoir nettoyer les pinceaux et un médium à peindre voilà médium à peindre standard.

Classique oui d’accord.

Classique qui va pouvoir nous permettre de fluidifier la peinture…

Ok.

De la rendre plus brillante et donc ça va faciliter l’application de la peinture ça évitera qu’elle soit trop… qu’elle accroche trop…

Ok.

Surtout sur un support qui est ici là quand même qui est très rugueux. Et voilà en ce qui concerne les pinceaux on en a différentes sortes on des brosses plates, des pinceaux ronds. C’est bien d’en avoir plusieurs puisque souvent c’est mieux de travailler plusieurs à la fois.

Oui.

Et puis… et puis comme ça on n’est pas embêté on arrive… on va pouvoir tout faire.

Ok.

Alors on est parti donc de nouveau on commence toujours par le fond, comme ça même si on déborde sur les pétales ce n’est pas bien grave puisque les pétales superposeront le fond, ce qui entre dans la logique. Alors c’est parti.

Alors ici on ne va pas faire exactement comme sur la photo on va adapter. Là je vais juste faire un fond assez grossier donc on reste toujours dans le noir mais je ne vais pas utiliser du noir pur. Voilà je vais créer un noir verdâtre qu’on va nuancer c’est-à-dire qu’on ne va pas faire un fond uniforme.

Voilà on essaye contourner au mieux bien évidemment. Et si on... voilà si on déborde un peu ce n’est pas bien grave. Mais comme on a de la peinture à l’huile ici qui est… donc qui sèche très lentement surtout que c’est très difficile de… enfin ça va être plus difficile d’éclaircir que de foncer donc voilà on va essayer de contourner le sujet au mieux.

Alors quand je dis qu’on va nuancer le fond c’est vous voyez on va par moment accentuer le… rajouter plus de vert donc plus de bleu plus de jaune enfin par endroit voilà pour éviter qu’on ait un fond trop trop uni.

Voilà je laisse volontairement le fond-là comme ceci à la fin on pourrait l’appliquer sur toute la feuille. Mais là voilà on va s’attarder maintenant sur le feuillage enfin sur les pétales et puis… et puis le fond voilà si jamais je vois que ça ne me convient pas ou plus et bien on reviendra on pourra toujours revenir après.

Alors ici on va maintenant travailler dans la transparence parce que les pétales sont transparents enfin en tout cas laissent la… elles ne sont pas transparentes mais la lumière arrive à passer à travers donc c’est aussi cet effet-là qu’on va essayer de représenter. Alors pour ça on va diluer… on va créer déjà la bonne teinte et puis ensuite on va la diluer avec du médium pour créer une sorte de glacis en quelque sorte c’est-à-dire une couche de peinture transparente.

On rajoute du blanc puisqu’on s’aperçoit qu’on en a besoin.

Donc voilà ici on va travailler avec plusieurs pinceaux à la fois comme on le fait généralement pour plus de facilité et puis surtout c’est plus efficace puisque chaque pinceau va être dédié à une nuance. Donc voilà donc le rose. Par exemple la brosse ici va être le rose qui est la couleur intermédiaire. Je vais en prendre… je prends un pinceau pour les teintes plus foncées donc la valeur au-dessus et ensuite j’en prendrai un troisième pour la lumière donc la valeur en dessous.

Vous voyez par exemple là si on a un problème de maintien c’est-à-dire quand… comme le fond est fait, c’est assez difficile de poser sa main puisque on ne veut pas… enfin voilà on ne veut pas mettre sa main dans la peinture ce qui est évident alors voilà l’astuce c’est de prendre appui par exemple sur son petit doigt. En général c’est ce que je fais et ça fonctionne très bien.

Je prends appui sur mon petit doigt voilà de toute façon c’est juste un repère ou un soutien ce n’est pas… on pose juste l’ongle comme ça on ne s’appuie pas dessus. Et ça permet d’avoir plus de stabilité dans le mouvement.

Voilà donc par exemple si vous voulez vraiment avoir ce qu’on appelle un modelé doux c’est-à-dire avoir une surface une impression de douceur et de lisse, dans ce cas vous pouvez prendre un pinceau avec de poils doux et propres et voilà vous pouvez venir voilà juste caresser la surface, ce qui fait que les couleurs se mélangeront entre elles et on aura...

Les traits de pinceaux disparaissent ?

Voilà c’est ça oui oui. Comme ça permet d’avoir une surface qui parait en tout cas plus douce.

Et bien sûr après, le mieux à faire quand on applique en tout cas toutes les surfaces… quand on remplit toute la peinture, c’est de venir fignoler avec des petites retouches pour rehausser les lumières ou augmenter les ombres ou alors venir rectifier quelques contours voilà ce genre d’éléments qui vont permettre de donner plus de… comment dire ? de précision à la peinture. Et plus un travail est précis, meilleure sera sa qualité.

Vous voyez par ici par exemple le foncé pour le bleu foncé, je vais juste l’utiliser pur donc là c’est du bleu outremer pur. Mieux vaut utiliser les couleurs de manière intense enfin voilà pures plutôt que de les foncer avec du noir ou de la terre parce que là ça va dénaturer la couleur et surtout ça va la ternir sa luminosité.

Voilà.

Très bien.

 

Amandine un conseil en synthèse pour… pour s’éclater ?

Pour s’amuser c’est…

Pour s’amuser…

C’est déjà bon le travail des couleurs c’est-à-dire que là on est vraiment dans du bleu outremer et dans la laque enfin dans le rose donc qui sont quand même deux couleurs vraiment opposées et en tout cas avec de fortes contrastes.

Oui.

Donc c’est bien de pouvoir travailler les deux…

Oui intéressant.

Comme ça les différentes nuances.

Ce n’est pas criant l’ensemble en fait en même temps avec le fond ?

Non du tout non non justement parce qu’on a… on a des dégradés dans un modelé doux et puis il a aussi le deuxième aspect intéressant c’est ce côté non fini c’est-à-dire que le fond est pas travaillé complètement on a laissé des parties vides ce qu’on appelle donc non fini et en même temps le fait que la fleur soit elle très détaillée très précise, ce qui fait que là on a un travail qui avec un effet non terminé mais qui est quand même optique.

Tout était utile.

Voilà.

Non superbe c’est un bel exercice ça. A vous maintenant vous avez tout ce qu’il faut pour le réaliser vous-même.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Natures mortes
Durée de la Vidéo 18mn55