Un masque Vénitien

---------- Introduction

Marielle tu nous emmènes où ?

A Venise.

Yes super.

Mais avec des couleurs automnales tu vois. Voilà c’est bon j’avais envie de partir sur un… des couleurs d’automne mais avec l’idée de…

Un camaïeu de couleurs d’automne effectivement.

Voilà effectivement avec grappe de raison, feuille de vigne ça nous rappelle l’Italie, le vin et puis le carnaval.

C’est super et tout ça à la sauce à la mode Marielle.

Oui avec du mouvement allez on se lâche et on y va et on tourne le pinceau.

Allez allez on y va.

---------- Démonstration

Marielle bon comme d’habitude, matériel que tu vas utiliser. Décris-nous ça.

Alors de l’acrylique je suis parti sur des tons chauds…

Oui.

Avec un petit peu de verdure quand même on va… voilà on va partir… on va partir à Venise pendant le carnaval.

Ok d’accord.

Donc j’ai quand même choisi des tons automnaux mais avec un petit peu de vert pour rappeler les feuilles de vigne.

Ok c’est parti.

Voilà on mélange tout ça.

Pinceaux un peu un mélange de pinceaux.

Des brosses classiques.

Toutes les tailles oui

 Un peu d’eau ?

Un peu d’eau bien sûr.

Hors champ mais de l’eau pour acrylique et c’est parti.

C’est parti.

Vas-y.

Pas d’esquisse initiale Marielle jamais rarement ?

Non non non on y va…

Direct.

Oui oauis oauis c’est ça le… c’est ça aussi du coup le lâcher-prise.

Oui.

On se dit allez on se jette à l’eau.

C’est parti direct.

Et Dieu sait si ça me connait l’eau.

Quelque chose à nous dire peut-être Marielle.

Oui bien sûr.

Ça démarre bien.

Alors les couleurs c’est pareil…

Oui.

On les pose voilà j’ai posé un dessin vraiment très très succinct et après voilà je pose déjà des couleurs sans poser des questions et puis je…

Ça c’est la patte de Marielle qui arrive là

Ça c’est voilà on commence à hop…

Le geste là je retrouve ce geste oui.

Voilà on n’est pas…

On ne fait pas de copie, surtout pas.

Non non et  Donc on mélange les couleurs sans… en gardant le même pinceau en fait

L’harmonie de tout façon l’harmonie tu l’as avec les couleurs que tu as choisies.

 L’harmonie va venir toute seule…

Oui.

Et puis

C’est la fin ? On est au bout ?

On est au bout  Comme tu as pu le constater ben encore une fois on a laissé le libre un petit peu la superposition des couleurs le mouvement surtout  

Oui oui oui oui.

On n’a pas le pinceau très… on le…

Jamais oui.

Je l’entortille… ça vit quoi ! c’est comme s’il y avait des flammes où de la vie ou du vent enfin voilà je… là c’est voilà on est dans le mouvement.

Oui surtout pas une copie de l’original, juste une inspiration de l’original…

 

Pour les…

 On peut s’inspirer on regarde une photo et puis… et puis on se lance.

Tu regardes le modèle quand même de temps en temps ?

Oui bien sûr.

Tu jettes un œil ?

Oui oui je jette un œil et puis après ben je… j’y vais j’y vais à ma sauce quoi.

Ok super.

Il faut y aller à sa sauce.

Oui

Il faut que ça vive.

On est là pour ça.

Voilà il faut que ça vive…

Ok.

Que ça bouge.

 

Et ben

Alors  Voilà ben on est parti on y est allé.

J’adore.

Et puis on a bien bougé entre les flammes et la végétation. On se demande enfin en tout cas ça bouge ça vit.

Rien à voir. Non mais je veux dire ce n’est pas une copie parce que ce que j’aime chez toi c’est voilà ce n’est pas des copies, on peint des trucs interprétés toujours avec ce geste caractéristique.

 

Entrainez-vous. Regardez bien comment elle bosse. Faite comme ça.

Hop hop hop je tourne le pinceau voilà je ne suis pas… non non je je bouge.

Et ce qui est intéressant et c’est pour ça qu’il y a très peu de commentaires pendant la vidéo parce qu’en fait c’est toute une espèce de rythmique

C’est ça.

Ce qu’il faut choper et qu’il faut attraper. Il faut s’entrainer. Regardez bien comment elle bosse. Voilà le résultat.

Les petites touches

Oui.

Voilà et on mélange sur la toile on n’hésite pas.

Oui. Pas de palette enfin très peu de palette à côté.

Très peu de palette

Vous avez le modèle. Vous avez l’artiste. Vous avez le résultat. A vous maintenant.

A vous.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marielle Duroule

Marielle Duroule

Girondine de naissance, nordiste d’adoption, elle est tout d’abord diplômée des Beaux-Arts en 1991 et entreprend un travail photographique sur le thème de l’autoportrait. Elle se maquille, fabrique ses costumes et se met en scène pour réaliser plus de mille portraits.

Elle suit des cours au conservatoire d’art dramatique de Lille (1993-1995).

Puis se passionne pour le chant, rentre au conservatoire de Tourcoing (jusqu’en 1997). Elle enchaîne les rôles en opéra comique.
En 2000 elle crée un spectacle inédit « tout feu tout femme » qui connaît un grand succès. Elle incarne une vingtaine de personnages, qu’elle interprète en direct et retrace un siècle de chansons, elle enchaîne les tournées en France et à l’étranger avec son spectacle de music hall.

En 2009 elle écrit et interprète un conte fantastique pour jeune public « la forêt magique », ce spectacle est mis en scène par James Hodges.

Novembre 2010 elle obtient un rôle dans un télé film « les petits meurtres d’Agatha Christie ».
2011 ça y est elle reprend ses pinceaux ! Enchaîne les décors et performances sur scène intitulé « live painting » improvisation de peinture pendant les concerts d’electro, pop , musique classique, glam rock etc.…

2015, elle intervient en entreprise : réalisations de fresques collectives « cohésion d’équipe et lâcher prise » par le biais de la peinture.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 10mn