Quelle colle choisir pour quels travaux ?

Colle vinylique, colle blanche, colle neutre... pas trop facile de s'y retrouver, mais si, vous allez voir. Regardez et écoutez, c'est très simple quand c'est expliqué par Isabelle.

Même si on utilise tous de la colle, ce n’est pas aussi simple. Isabelle, qui fait du cartonnage d’encadrement, est la mieux placée pour nous en parler car elle baigne dans cette matière toute la journée. On va tout de suite voir quelle colle elle utilise dans ses travaux.

 

Les différents types de colle et leurs caractéristiques

La colle vinylique ou colle blanche est sans doute la plus utilisée dans l’encadrement. Ayant un pH neutre, elle n’est pas acide donc n’attaque pas les papiers, les cartons et les pigments. C’est une colle non réversible c’est-à-dire qu’on ne peut jamais la dissocier. Elle ne doit donc pas être utilisée sur des documents de valeur. On prend de la colle vinylique pour poser un papier sur du carton, pour assembler deux cartons entre eux ou pour faire des contrecollés. Par contre, on évite d’en faire usage sur une aquarelle ou un pastel. On recommande d’utiliser un rouleau mousse pour l’étaler afin d’obtenir une couche fine et régulière.

 

Ensuite, on a la colle d’amidon de maïs. Comme la précédente, elle a aussi un pH neutre. Par contre, elle est totalement réversible à l’eau c'est-à-dire qu’on peut redécoller la colle d’amidon de maïs en la mouillant. On l’utilise souvent quand on manque d’assurance sur la finalité de la chose ou quand on fixe un objet qu’on souhaite récupérer plus tard. Normalement, on n’utilise pas de colle pour l’encadrement. Toutefois, on se sert de la colle d’amidon pour les déchirures ou la fabrication de charnières. Comme elle sèche plus lentement, on a plus de temps de travailler avec, ce qui n’est pas le cas de la colle vinylique.

 

Il y a également la colle à bois qui possède les mêmes propriétés que les autres. Mais comme la nature du pH n’est marquée nulle part sur le contenant, ça signifie que le produit n’a pas subi de contrôle. Le consommateur l’utilise à ses risques et périls car on ne connait pas ses effets chimiques.

 

La tylose est une vraie colle d’encadrement et de restauration. Contrairement aux colles prêtes à l’emploi, elle se présente sous forme de poudre. Dans notre démonstration, on l’a déjà reconstituée. C’est sa concentration qui déterminera son usage. La tylose peut par exemple être utilisée pour restaurer de vieux documents. C’est un produit chimiquement neutre qui est moins efficace que la colle d’amidon de maïs.

 

La colle à maroufler est assez particulière. Elle sert à maroufler des papiers sur les toiles ou les toiles sur du carton. C’est une colle épaisse à pH neutre ayant un pouvoir séchant très lent. Elle laisse beaucoup de temps pour travailler. On a prévu de faire une démonstration sur le marouflage parce qu’on a pleines de questions là dessus.

 

La colle verte est à proscrire car il est impossible de l’utiliser sur du papier. Elle n’est bonne que pour les maquettes par exemple. Il en est de même pour la colle bombe même si celle-ci est vachement pratique. Son irrégularité risque d’entrainer la formation de bulles après le collage.

 

Peut-on mélanger les colles entre elles ?

La réponse est oui. On peut effectivement mélanger de la colle vinylique avec de la colle d’amidon de maïs. Du coup, on rallonge le temps de travail mais par contre, le résultat n’est plus réversible.

 

Il est également possible de mélanger la tylose avec de la colle d’amidon de maïs. On récupère alors la souplesse et le pouvoir collant de cette dernière.

 

On arrive à la fin. On espère que tout ça vous a donné envie de voir les vidéos de démonstration. On vous promet des gros plans détaillés et précis afin de voir les gestes à réaliser et les colles adaptées aux travaux. Merci à Isabelle pour ces explications et à bientôt.

Fred Roubaud

Fred Roubaud

Fred est le Directeur Artistique de CoursBeauxArts.fr. Cette plateforme regroupe plus de 600 vidéos de cours dans toutes les disciplines artistiques.

Il lance en 2017 une WebTV sur les techniques artistiques.


Il est l'auteur du blog "les Vidéos de Fred" qui regroupe 600 vidéos sur les produits et techniques artistiques sur BeauxArts.

Artiste peintre, il a mis sa carrière artistique en pause le temps de se consacrer à cette encyclopédie vivante qu'est CoursBeauxArts.fr

Il anime régulièrement des ateliers de découvertes des arts dans son atelier.

Il est passionné par l'Art, et par le transfert de savoir.

  • [ annick feutren le 18/11/2016]

    Bonjour
    Pouvez vous m'en dire plus sur le binder?

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Durée de la Vidéo 05mn51

LES AUTRES VIDÉOS DE LA CATÉGORIE