Les deux Girafes Séquence 01

---------- Introduction

Marie un exercice, une belle démonstration de linogravure aujourd’hui.

Oui on va faire 2 girafes.

2 girafes avec les cous qui s’entrecroisent.

 

On va voir aujourd’hui comment mettre en place le sujet…

Oui

Comment démarrer sur le…

Démarrer, se projeter sur… ça va être en plusieurs couleurs  tu as fait une impression multiple ?

Oui on va faire une lino en 2 couleurs.

En 2 couleurs donc dès la conception c’est qu’il y a un truc qui est à prendre en compte.

Voilà il faudrait y penser.

Voilà et on va suivre Marie qui va nous donner tous ces trucs et ces astuces pour y arriver. On y va.

On y va.

---------- Démonstration

Alors en fait j’avais dans l’idée donc de dessiner 2 girafes avec les cous croisés et j’ai commencé par faire un petit croquis rapide à partir de mon idée, vraiment quelque chose de très très succinct qui donnait simplement la position des…

D’accord oui l’idée quoi.

L’idée oui l’idée de base. Donc à partir de là il faut ramener donc le dessin au format que je vais utiliser.

De la plaque oui.

Je vais utiliser 2 plaques 10x15.

D’accord.

Et donc bon on va tout simplement  pour le format je ne m’embête pas …

Tu le reportes sur le calque.

Je le reporte sur le calque voilà et je viens retracer donc mon dessin sur ce format donc de la plaque.

D’accord. Alors l’étape suivante donc Marie tu dis c’est…

Voilà donc sur ce format 10x15 je suis venu faire donc une approche un peu plus précise. Pour faire ça je me suis aidé aussi de photos que j’ai regardées sur internet non pas pour les reproduire mais par exemple pour avoir la forme des tâches de la girafe…

D’accord.

Affiner un peu la forme de la tête, être un peu plus précise dans mon dessin…

D’accord

Que simplement mon petit croquis. Là…

Oui vas-y vas-y.

Là on voit que j’ai un peu hésité sur la taille du soleil derrière j’ai décidé de faire un très grand soleil en fait pour venir mettre…

Donc ça c’est l’esquisse c’est tout l’intérêt de l’esquisse.

C’est l’esquisse  donc bon ici par exemple j’avais fait les deux têtes à peu près à hauteur et j’ai trouvé que c’était mieux d’avoir une asymétrie…

D’accord.

Donc d’avoir une girafe qui était un peu plus grande que l’autre mais bon comme c’est de l’esquisse qui doit vraiment servir de base enfin je ne me suis pas misé à gommer.

Voilà ok ni à faire un truc léché, ce n’était pas le sujet.

Ce n’est pas du tout

Mais là tu te dis c’est bon c’est la composition que je veux.

Voilà c’est ma composition, c’est ce que je veux. Et à partir de ça je vais tracer toujours sur des calques le…

Le dessin.

Exactement le dessin…

Oui c’est bon le dessin d’accord.

De ce que je vais graver.

D’accord.

Donc.

Alors comment tu fais là ?

Donc avec un feutre.

Oui ?

Je vais venir commencer comme je vais être en deux couleurs j’aurai une couleur un demi ton et une couleur foncé je vais venir commencer par dessiner la couleur foncée, ce que je veux avoir qui sera le dessin principal on va dire.

D’accord.

Donc le contour des girafes que je veux garder en… donc j’ai pris un feutre assez épais pour pouvoir faire en un seul trait pratiquement ce qui va rester de la plaque.

Un trait définitif.

 Donc le trait de la girafe.

D’accord.

Voilà et ici tout de suite donc… voilà donc… et ici je veux garder en fait par rapport à mon croquis j’ai rajouté ici un petit paysage qui va être foncé.

Oui.

Donc tout ça je le mets assez vite…

D’accord.

Pour avoir en tête…

La construction du truc oui oui c’est ça.

Ce qui va venir foncer ce qui va venir clair.

Ok.

Donc par exemple la queue de la girafe ici il faut qu’elle soit en négatif. Donc…

Parce qu’elle est sur un décor foncé ?

Parce qu’elle va être sur un fond foncé donc…

Donc ça tu dois avoir cette construction au fur et à mesure ?

Donc il faut en le faisant il ne faut pas être pressé, réfléchir à ce qu’on veut faire en fait. Donc la queue est en négatif et les pattes en négatif.

Ok. Et tu remplis le décor…

Je remplis fort bien.

Qui sera encré c’est le futur encrage ça ?

C’est le futur encrage en réalité ce que je vais laisser blanc c’est tout ce que je vais enlever.

Oui ok.

D’accord ? Donc pareil l’arbre je vais le mettre noir.

Ok.

Et là bon je n’ai pas vraiment défini alors je le dessine à peu près enfin sachant qu’après avec la gouge on se rapprochera de ce trait-là mais sans être forcément…

Sans être très précis.

Il y aura encore une déformation après avec le dessin de la gouge en fait.

Oui c’est tout l’intérêt de la linogravure.

C’est l’intérêt exactement de la linogravure qui donne un petit côté…

Imprévu.

Imprévu.

Oui super.

 Donc ma girafe j’en fais les contours. Et alors celle-ci je vais lui faire le dessin de son pelage en noir avec un fond blanc.

Oui.

Tandis que celle-ci, pour faire une opposition je lui ferai dans la deuxième couleur en fait le dessin sur pelage donc ici je vais dessiner bon je ne sais pas si c’est très clair ce que l’explique.

A peu près parce que là j’attends de voir on verra.

Je vais le faire… je vais le faire comme ça.

D’accord.

Donc ici je vais dessiner.

Oui ?

En noir.

Les tâches stylisées.

Les tâches.

Oui.

Stylisées. Ça veut dire que je vais creuser tout ça.

Oui.

 

D’accord.

Tandis que celles-ci je vais simplement lui faire un contour noir. Et dans cette couleur-là je vais laisser ça tout blanc.

Ok c’est compris.

Et je viendrai le faire dans la deuxième couleur.

Dans l’autre couleur…

 

La même chose la même technique…

Exactement.

Mais dans une autre couleur.

Dans une autre couleur.

D’accord.

 

Voilà donc…

Donc il faut bien dès le départ construire le projet le truc final quoi ? et de le décliner…

Voilà il faut…

Le décomposer dans chaque couleur.

 Alors bon on a quelque fois quelque chose en tête, après c’est un peu la surprise aussi quand on imprime.

Oui. Voilà cette étape elle n’est pas déjà bien quand tu construis le dessin graphique ?

Cette étape ? non en fait voilà on construit le dessin petit à petit.

Ok.

Alors si on se trompe à cette étape-là bon on peut… le claque ça se gratte un peu avec un cutter

Ok.

Ou même on peut découper en V.

Sachant qu’on n’est même pas encore à la gravure donc on a le temps.

Oui oui donc pour l’instant on peut…

On rectifie.

On peut rectifier…

Oui.

Rajouter en V

On rajoute ce qu’on veut.

On fait ce qu’on veut.

Oui.

Oui oui bien sûr. Et puis si vraiment on n’est pas content du résultat à la fin on peut recommencer ce n’est pas très long à faire. Sur des petits formats comme ça on peut toujours recommencer. Donc ici c’est pareil le soleil sera dans la deuxième couleur donc pour l’instant je ne le place pas du tout.

D’accord.

Voilà donc j’arrive à la fin de mon dessin. J’ai rajouté ici un bord qui me permettra d’avoir mon rouleau quand j’imprimerai qui ne vas pas salir les endroits qui sont blanc.

Oui.

Ce sera…

Oui très bien.

 

Ça c’est expérience qui parle.

Oui oui parce que…

Sinon ça va souiller ça va souiller le menu.

 Et donc maintenant je vais m’attaquer à la deuxième couleur.

D’accord.

D’accord ?

Techniquement c’est pareil sauf que…

Alors là ça va être intellectuellement un petit peu plus compliqué peut-être. Alors…

Comment tu fonctionnes ? Tu laisses le calque en dessous ?

Alors par contre je vais prendre un petit morceau de scotch ça ira mieux.

D’accord. Tu fixes avec du ruban en crêpe ?

Donc je vais fixer juste pour pas que ça se ballade. Donc je remets mon deuxième calque qui donc va être ma deuxième couleur. Je le fixe également. Et là j’ai mis un texte pour faire un petit exercice aussi particulier…

En gravure.

En linogravure en gravure en général c’est bien… pour imprimer bien à l’endroit faire attention

Ecrire à l’envers etcetera oui.

 Alors ici je vais donc commencer par faire le ciel. Je vais laisser le soleil on va dire blanc.

Oui.

Et mes girafes pour l’instant je vais les laisser blanche puisqu’on verra après comment on fait. Pour l’instant je vais faire le tour. Si jamais je décide de la mettre en couleur ce n’est pas grave je le ferai après. Pour l’instant comme je commence par le ciel je vais lasser ma girafe en blanc.

D’accord.

On va faire une chose à la fois ce sera… ça évitera les erreurs. Donc là par contre je peux passer en dessous des arbres puisque la couleur que j’ai fait en premier recouvrira celle que je suis en train de faire en fait. Donc ici je vais laisser en réserve la partie texte.

Donc ma deuxième girafe ici j’ai décidé de la faire dans la deuxième couleur. Et là je vais travailler à l’inverse de celle-ci c’est-à-dire que les tâches vont être dans la couleur. Et là je vais creuser les traits en fait. Alors par rapport à ce que j’ai fait en dessous je vais peut-être le simplifier un tout petit peu.

Donc  Et la tête de la girafe effectivement sera noire.

Donc ici je peux noircir tout ça.

Le texte qui est là je le ferai après. Ici je peux noircir toute cette partie-là puisqu’en fait ça va se superposer en fait donc tout ça peut être noirci mais par contre je vais rester un peu en retrait pour qu’il n’y ait pas problème de superposition c’est-à-dire que je vais par exemple entre les pattes ici je ne vais pas mettre de couleur je vais creuser. Et là je reste un peu en retrait je laisse 1 mm de retrait voilà pour que le couleur ne réapparait pas.

Et pour ce qui est du texte je vais bouger un tout petit peu mon calque parce qu’en fait il est un petit peu bas. Donc le paysage est là. Je vais juste le recentrer un tout petit peu pour pas avoir de mauvaises surprises et puis là je dessine en fait le contour.

Donc  Une fois qu’on a tout noirci on peut vérifier ce que ça va donner.

C’est ça qui est magique c’est un moment magique là.

En fait ben un petit moment…

Sympa oui

Sympa c’est qu’en fait on va remettre le trait principal au-dessus avec le calque la deuxième couleur devient grise en fait.

Oui oui.

Et du coup on a un peu une idée de ce que ça peut rendre.

C’est super beau.

Ce qui permet aussi à ce stade-là bien sûr de corriger son travail si on a envie de remettre du blanc ou de remettre du noir quelque part.

Rien n’est encore gravé donc on peut faire tout ce qu’on veut.

Rien n’est encore gravé

Oui oui super.

Alors maintenant le petit piège qu’il y a c’est que comme il y a un texte il faut faire bien attention de bien graver sa plaque dans le bon sens pour pas à la fin avoir…

Un texte à l’envers.

Une impression comme ça.

C’est le coup classique.

C’est le piège de la gravure en général quand il y a du texte. Comme ce n’est qu’une image c’est moins grave.

Donc je vais tout de suite ici écrire sur mon claque, comme ça je l’aurai je ne devrai pas chercher. Alors pour celui-ci c’est facile mais c’est pour celui-là… Je vais mettre toute de suite que ça c’est l’endroit de mon tirage. Mon tirage il sera à l’endroit comme ça.

 

Dans ce sens-là d’accord.

Dans ce sens-là. Donc ici alors bon vous pouvez écrire ce que vous voulez  c’est pour s’en souvenir.

Et donc pour que ce soit imprimé comme ça…

Oui ?

Donc si je veux que ça soit imprimé comme ça sur ma feuille…

Oui d’accord j’ai compris ça y est.

Il faut que ça soit gravé…

Dans l’autre sens.

Comme ça sur ma plaque. D’accord ?

Donc là c’est le sens de gravage.

Et donc ici ça va être…

Ok.

L’endroit le sens…

Gravage.

A l’endroit de la plaque en fait du gravage.

Ok.

Vous mettez ce que vous voulez donc vous mettez ce que vous voulez du moment que vous vous comprenez.

Et qu’on ne confond pas au dernier moment.

Et qu’on ne confond pas.

D’accord.

D’accord ?

Ok.

Ça permet d’être sûr et de ne pas faire d’erreur. Alors à partir de ça il y a différentes techniques pour reporter son dessin sur la plaque. Il y a la technique du calque mais ici comme on a tout noirci…

Du calque et dire qu’on frotte c’est ça oui ?

Du calque on frotte.

Oui oui.

Ça va obliger à redessiner.

Il faut tout redessiner au crayon.

On risque de reperdre un petit peu en redessinant et puis

Et se lasser en plus quand même là.

Bon et puis il faut alors là si on veut faire ça il faut tout noircir ici pour…

Réappliquer partout waouh !

Réappliquer partout.

Oui bon si tu as un truc…

Alors là je vais vous proposer aujourd’hui…

Une astuce.

Une petite astuce.

Oui.

Si vous avez une imprimante chez vous…

Jet d’encre toute simple.

Un jet d’encre tout simple. C’est de faire une photocopie dans le sens de lecture de vos calques…

Oui.

 D’accord ?

Classique quoi ?

Pour que l’encre soit de ce côté-ci l’encre de votre impression.

Donc on fait une impression de ça ?

Vous pouvez même imprimer le… le plus simple c’est même d’imprimer sur une feuille de calque A4.

Oui oui d’accord ok.

Ça passe dans les imprimantes. Et donc vous allez avoir une impression…

En final.

Qui va ressembler très fortement à notre modèle.

Donc ça c’est l’impression ?

Donc ça c’est mon imprimante  en fait qui a fait ça.

D’accord.

Et ensuite on va commencer par celui-là.

La magie elle arrive là juste après.

 Alors là il faut bien placer son… on va le faire. Donc on peut vérifier  je suis bien endroit plaque.

D’accord.

D’accord ? Donc ici je vais reprendre mes petits…

Petits repères.

Mes petits scotchs.

Oui.

Parce que là il ne faut pas bouger. Et il faut un objet dur un dos de pinceau ou quelque chose pour appuyer sur la plaque.

D’accord. Ben

Merci Fred. J’ai un bon assistant.

Ce truc bien préparé.

Et en fait en appuyant fortement sur… alors il faut bien appuyer  sur le trait.

Oui. Ça fait un transfert en fait c’est ça ? comme une décalcomanie.

Ça fait un transfert.

Ah c’est génial. Ah oui le temps gagné et puis tu as déjà un peu l’effet la magie de l’impression.

Et puis on perd moins le dessin qu’en le repassant au crayon.

Excellent. Super idée.

Voilà donc il faut vraiment appuyer fort  et bon alors vous voyez j’ai mis les scotchs au milieu, on peut les mettre un dans un coin dans l’autre pour…

Vérifier ?

Vérifier…

Oui.

Soulever et vérifier donc que ce soit sur le bord.

Et ça c’est le guide qui va permettre d’aller graver après.

Et après on pourra graver dans tout ce qui n’est pas noir sur la plaque.

Oui oui ça marche ok ok.

Donc…

Super.

 

Comment on va jusqu’où là ? Comment on fait ?

Par contre là on n’est pas obligé d’enregistrer jusqu’au bout…

Non ?

Mais je suis obligé d’aller jusqu’au bout…

Oui. Non mais vas-y.

Si je dois graver la semaine prochaine.

Vas-y.

Ah oui la prochaine fois.

Fais-le quand même parce qu’il fera très en accéléré Thomas. Mais ça nous permet de voir à la fin.

C’est un peu long à faire  mais…

C’est un peu long ?

Ben oui il faut qu’on le voit à la fin.

Oui oui. Oui donc je te laisse le faire.

Oui

Faisons-le. Ma pauvre ça va te faire mal au bras ?

Surtout que je l’ai déjà fait hier.

Pardon ?

Surtout que je l’ai déjà fait hier.

Et tu ne veux pas changer de bras là ?

Non non.

C’est la main droite ?

Ah.

Ça a fait tu tu tu.

[.] Ce n’est pas grave. Par contre pourquoi ça… On va accélérer tout ça on ne va pas faire de chichi. Full, ah quand même tu vois on a tout filmé. La carte est pleine bon là je n’ai pas enregistré beaucoup ? il y a 32 giga là-dessus. Donc je ne devrais pas faire ça je devrais changer la carte tout seul j’aurai anticipé.

Demain il y a Dominique [.] qui tourne et puis lundi c’est Françoise. Et Nicolas ben tourne il revient.

Nicolas c’est ?

Les conférences histoire de l’art.

Ça marche bien en fait ?

Ah écoute il y a des bons commentaires donc c’est bien. Les gens ah oui faire découvrir Chagall je suis content. C’est bien. Et moi je suis ici.

Et j’ai trouvé… ah oui oui oui j’ai trouvé quelqu’un d’autre aussi, quelqu’un qui va avec qui je vais redémarrer prépa art pour l’année prochaine.

Ah ?

Ça y est c’est Nathalie Vigan que je connais depuis super longtemps une fille super chouette et je n’avais pas pensé à elle. Je ne sais ce qui s’était passé dans ma tête. Et donc on va démarrer ça mais plutôt en… on démarrera voilà à la rentrée. Et là elle a une série de conférences qui s’appelle histoire attend, c’est un peu civilisation technologie et art.

Ça explique qu’elles sont à deux deux profs elles ont monté un cours qui explique aux gamins de manière très très visuelle quoi, les connexions entre les technologies, l’architecture et l’art et la politique etcetera au travers des temps. C’est chouette c’est super intéressant. Donc on va tourner toute une série de vidéos là-dessus. Je suis assez content.

Et à elle ça lui va parce qu’elle voulait de toute façon immortaliser le truc. C’est un cours pour les gamins tu vois elle voulait en faire je ne sais pas voilà, le diffuser quoi. Donc  Qu’est-ce que j’ai fait là ? tu n’en as pas marre ?

Bon…

Donc attends ma carte… il ne faut pas que je déconne là.

Cours Beaux Art vidéo on est dans… ah je vais mettre dessin mais bon il y a une autre tant pis  [.] on va fait tournage du 15 juin je crois ?

Hum hum.

C’est mon anniversaire lundi

Ah j’ai oublié de te dire bon anniversaire.

Oh ça va j’en ai eu des centaines. Tu sais facebook le publie.

Hum hum oui.

J’ai répondu à tout le monde. J’ai mis des heures. Non ne t’en fais pas ça va.

Oui oui c’est pour ça que je cherchais.

Bon ben

C’est bon ?

Hum hum

 

Voilà on a chacun un autre sauf que je n’ai rien fait.

Si si tu me soutiens moralement.

Yes. Et donc d’abord c’est magnifique déjà dans cet état-là c’est prêt. Première séquence se termine. Tout est prêt à passer…

A la gravure.

A la gravure et à l’impression.

Et à l’impression bien sûr.

Donc on est hyper impatient parce que pour l’instant on ne va pas le résultat. Et ça…

Ça va venir.

On se retrouve très bientôt.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Gravure
Difficulté Initiation
Genre Les Exercices
Style Animaux
Durée de la Vidéo 26mn30