Dessiner à l'encre de chine, Une plaine verdoyante

---------- Introduction

Un travail à l’encre encore fois, à l’encre de Chine, au pinceau.

Oui. On va faire un paysage à l’encre de Chine.

J’adore ça.

Essayer de faire ça un peu style croquis.

Le geste.

Le geste. On va voir donc le geste, les valeurs,

Les valeurs. Monochrome, en valeur.

Voilà, pour donner une profondeur uniquement avec des valeurs et puis graphique puisqu’on est dans un paysage. Il y aura un peu d’arbres.

100% Marie quoi. On y va. On va interpréter aussi le paysage.

Oui, bien sûr.

On y va au travail.

---------- Démonstration

Alors le matériel, tout simple.

C’est de l’encre de Chine. Donc ici, j’ai de l’encre de Chine pure. Je l’ai dilué dans l’eau pour avoir un gris un peu plus clair. Et puis, j’ai de l’eau.

Plus loin les pinceaux. Vas-y.

On va faire ce petit paysage où on va simplement aussi rajouter un arbre peut-être. En fait, ça va plus servir d’inspiration que vraiment d’essayer de représenter.

Je vais démarrer à la brosse avec un gris très clair. Je vais prendre mon encre de Chine diluée et je vais remettre de l’eau encore dedans. Il vaut mieux que je sois un peu en dessous que trop foncé. Je vais commencer par les arrière-plans. Il faut que ça soit vraiment très clair.

Là, je vais laisser sécher cinq minutes. Maintenant, je vais m’attaquer aux arbres et je vais commencer par les ombres. Ça me permettra de les placer.

On peaufine bien l’arbre qui n’existe pas.

C’est sublime. Tenez, l’essentiel est là. Tout est là, c’est super. En plus, tu t’es un peu évadé, tu t’es échappé du vrai sujet.

Oui, je me suis un petit peu éloigné du sujet en rajoutant un arbre pour améliorer un peu la composition.

Il faut tout, il fait tout en plus.

Oui, ça manquait sur la photo. Donc travaillez uniquement en valeur. Ça permet de donner quand même une profondeur.

Et puis peut-être, on est un peu dans l’aquarelle quand même. On est tout près.

Ça peut être une première marche pour ceux qui ont un peu peur de la couleur. Ça peut être une première marche parce qu’en fait, on est un petit peu dans la logique mais sans la couleur donc...

Une difficulté en moins mais avec l’apprentissage de plein de choses. Super, ton idée. Mais rien que le travail de l’encre est magnifique. Superbe, à vous. Vous avez le modèle. Prenez-en d’autres bien sûr mais gardez l’esprit de Marie qui vous guide pendant cette vidéo.

A vous maintenant. Au travail.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [Karine BRAGARD le 05/04/2017]

    Quel beau sourire Marie ! et vous peignez tout aussi bien !!! Je vous admire !
    Merci beaucoup

  • [Marie Dubois le 12/01/2017]

    Bonjour Denise, Cette façon de travailler l'encre de Chine peut être un premier pas avant d'aborder l'aquarelle. Elle permet d'apprivoiser les pinceaux et de travailler les valeurs. Par contre, l'encre de Chine est beaucoup plus forte et dense que l'aquarelle. Il faut mettre beaucoup d'eau pour l'éclaircir. Quant au cycle de l'eau, ça n'est pas ma spécialité, mais la diffusion se fait dans le mouillé comme pour l'aquarelle. N'hésitez pas à multiplier les tests, c'est la meilleure école !

  • [Denise Deschamps le 06/01/2017]

    Bonsoir Marie,
    Merci pour cette belle démonstration de travail à l'encre de chine, au pinceau. Est-ce que cette technique est une 1ère approche vers l'aquarelle, sans la couleur bien évidemment? Faut-il suivre le cycle de l'eau ? Elle permet également de travailler les contrastes et la recherche de la lumière. J'apprécie énormément votre travail.
    Denise.

  • [Marie Dubois le 16/11/2016]

    Bonjour Annick, j'utilise un papier multi-techniques 250g. Il est bien lisse et il a une bonne tenue.

  • [ annick feutren le 16/11/2016]

    Bonjour,
    Quel support papier pour le travail à l'encre?

Page: 123

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Bases Techniques
Style Paysages
Durée de la Vidéo 04mn55