La maîtrise du trait en dessin

Résumé de la vidéo :

Les traits sont des éléments basiques pour les dessinateurs donc ils n’en parlent pas suffisamment. Or, de temps à autres, il est toujours utile de se rappeler qu’il en existe différentes qualités. C’est le but de cet exercice.

La maîtrise des traits en dessin

Faire des traits parait une évidence puisque c’est le b.a.-ba du dessin. Mais le plus intéressant est que chacun d’eux exprime des choses différentes.

Cet exercice de dessin commence par un cercle, une forme basique. Réalisé à main levée, il n’exprime pas grand-chose. C’est juste un trait uni. Ensuite, le même cercle est retracé de manière plus dynamique en tâtonnant. Le troisième est travaillé par petit morceaux. Les choses exprimées dans ces trois dessins sont complètement différentes. Le premier représente un dessin très technique, une bille par exemple. Le second permet de représenter un élément vivant tel que le bois. Le troisième est parfait pour croquer une boule de neige ou de coton par exemple.

Faire un cercle parfait avec des outils ineffaçables comme le feutre ou le stylo est difficile. C’est pour cela qu’il faut chercher les traits c’est-à-dire ne pas appuyer mais tâtonner jusqu’à la saisie. Le dessin final n’est certes pas précis mais plus vivant. Et les débordements ne signifient pas que le dessin est faux. La main s’entraîne en cherchant la forme avec des traits de construction. Ces derniers ne doivent pas être considérés comme des erreurs car ils font partie intégrante du dessin.

Cette forme abstraite peut représenter un visage ou n’importe quelle image. De la même manière, sa recherche et son traçage passent par les traits de construction. Lorsqu’ils sont réalisés avec un feutre ou un stylo, il est inutile de les effacer. Ils disparaitront à un moment donné dans le dessin car d’autres éléments vont être amenés autour. L’œil reconstruit la forme et oublie les traits autour qui donnent vie au dessin. C’est un très bon conseil car au départ, les débutants ont tendance à vouloir réaliser un trait exact.

Les valeurs

Les ombres sont le prolongement du travail des traits. Pour placer les valeurs, des hachures sont réalisées au crayon, au feutre ou au stylo. Leur intensité dépend de l’espace laissé entre les lignes parallèles. Plus elles seront serrées, plus l’ombre sera foncée. Pour obtenir plus de densité, il faut croiser les valeurs autant de fois que nécessaire.

Le sens des hachures est très important en matière d’ombre. Deux boules sont dessinées sur le support pour le démontrer. Dans la première, les hachures sont réalisées de façon régulière et parallèle à 45°. Dans la seconde sphère, les valeurs sont travaillées dans le sens du volume c’est-à-dire que les hachures vont suivre la forme et s’arrondir légèrement. Dans ce dernier cas, le relief est plus facile à rendre.

Dans un cube en perspective, des traits parallèles sont réalisés dans le même sens pour créer une ombre à l’intérieur du cube et portée au sol. Dans un second cube, les hachures vont dans le sens du volume donc à la verticale. Par contre, l’ombre au sol est à l’horizontal.

Sur un objet plus complexe, une pièce d’échec par exemple, le but n’est pas de bien dessiner les formes mais plutôt de savoir poser les valeurs. Sur le premier pion, l’ombre suit l’arrivée de la lumière. Sur la seconde pièce, le travail suit le sens du volume qui suit la forme de l’objet.

Les traits permettent donc de mieux comprendre le volume. Il n’y a pas d’interdit en dessin mais le plus important est de savoir que le sens des traits peut changer un dessin.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [ maury Buchere le 05/09/2017]

    bonjour Marie,
    J'ai toujours eu envie de dessiner et n'avais pas les bases, et là en 3 vidéos, j'ai compris beaucoup de choses. De plus félicitations vous êtes très pédagogue, cela permet de mieux comprendre. Merci pour ces démonstrations, je vais m'entrainer sur ces premières vidéos.

    [Marie]

    Merci Maury pour tous ces compliments… La meilleure technique pour s'améliorer est de pratiquer encore et encore !

  • [Marie Latappy le 30/07/2017]

    Bonjour Marie et Fred. Cette vidéo est très instructive. Je dessine depuis mon enfance mais j'ai jamais appris les base de dessin c'est inné chez moi. J'ai du mal a faire les traits dans votre sens, surtout pour le cercle. Je suis gauchère, pour être a l'aise c'est la feuille qui change de sens,pivote. Je voudrais savoir si dans le jeux des ombres et des lumières on pouvait les faire dans l'autre sens? est-ce la même technique? La même maîtrise du trait change t-elle?

    [Marie]

    Bonjour Marie, En dessin, il n'y a pas de règle unique pour tout le monde. Chacun s'exprime comme il le veut. Si vous êtes gauchère, vous serez certainement plus à l'aise à faire les traits dans le sens inverse part rapport à la vidéo. Pour les ombres, il n'y a pas de règle absolue non plus, chacun pourra dessiner dans le sens qui lui semble le plus "naturel".

  • [Karine BRAGARD le 03/04/2017]

    C'est passionnant

  • [Marie A. Dubois le 10/11/2015]

    Nina, je suis très heureuse de vous donner envie de dessiner? Allez-y !

  • [Nina Sainzelle le 10/11/2015]

    Merci Marie, c'est très utile de nous rappeler ces règles de base, surtout concernant les ombres d'ailleurs, cela fait très longtemps que je n'ai plus dessiné, mais ça me donne l'envie de reprendre mes crayons :)

Page: 123

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 12mn49