Les Proportions du visage en Dessin

Résumé de la vidéo :

La réalisation d’un portrait fait partie des bases du dessin. Mais comme personne ne rentre vraiment dans les canons, le fait de se baser sur la découpe d’un visage académique facilite énormément la tâche. Il faudra observer son entourage pour essayer de voir les petites différences.

Le visage vu de face

Le visage se découpe en trois parties égales et se construit dans six carrés. L’implantation des cheveux se trouve au sommet, suivi par les sourcils, le nez et le menton. Au-dessus, il y a un quart de carré qui représente le sommet du crâne. Le volume de la boite crânienne est contenu dans les quatre carrés supérieurs. Ce n’est pas vraiment un cercle puisqu’elle est légèrement aplatie sur les côtés. La forme de la mâchoire diffère en fonction de la morphologie de chacun.

Les yeux se situent à peu près au milieu de l’ensemble du visage. La largeur du visage se divise en cinq et donne la mesure de l’œil. La pupille est en partie cachée par les paupières. La bouche se trouve dans la partie inférieure. La lèvre inférieure va se dessiner en rectangle et celle du dessus en triangle. Les oreilles, qui sont assez grandes, se trouvent dans le tiers du milieu. L’implantation des cheveux est extrêmement variable.

Le visage de profil

Pour le profil, il faut partir sur la même proportion. Le visage se divise toujours en trois et la construction se base sur deux carrés et un tiers. La boite crânienne est plus profonde que large et le volume se dessine dans les six carrés du haut. Le menton se trouve dans le carré du bas. La mâchoire arrive au milieu de la tête et l’oreille vient se placer juste au dessus. Le nez ressort du profil tandis que la narine vient à l’intérieur. La lèvre supérieure remonte un peu et celle inférieure est au contraire arrondie. Le globe oculaire est en retrait dans le crâne donc la paupière est un peu en triangle. L’implantation des cheveux dépend de la coiffure. Il faut toujours se rappeler que les formes varient d’une personne à une autre.

Il est rare mais pas impossible de retrouver ces proportions académiques dans la nature. Mais l’idée c’est d’avoir des repères que le peintre peut intégrer pour faire après des portraits. Ce qui est important c’est d’essayer d’observer ces trois tiers et de voir comment ils se répartissent. C’est l’entrainement du regard qui permet de les voir plus vite au moment de faire un portrait.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [Karine BRAGARD le 02/04/2017]

    C'est vrai ce que tu dis Marie ; mon visage est long mais tellement étroit que je ne peux mettre que des bonnets d'enfants ... c'est comme ça...pas vraiment ma faute mais j'ai été malade quand j'étais petite, ça a commencé très tôt , dès mes 2 ans.


    [Marie]

    Oui Karine, nous avons chacun un visage unique. C'est très intéressant d'observer les particularités de chaque visage.

  • [Marie A. Dubois le 13/02/2016]

    Merci Dominique. Le plus important dans le dessin c'est de se faire plaisir !

  • [Brocard Dominique le 11/02/2016]

    Merci Marie pour ces explications parfaites. Cela paraît tellement plus accessible vu comme ça.Je me régale au quotidien.Merci à tous deux.

  • [Marie A. Dubois le 28/01/2016]

    Oui, Allolune, les proportions sont différentes pour les enfants. C'est un bon sujet pour un prochain cours.

  • [Marie A. Dubois le 28/01/2016]

    Merci Betty, j'espère que mes explications vous aideront dans la réalisation de portraits.

Page: 12

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Style Personnages
Durée de la Vidéo 11mn07