Dessiner un Drapé en dessin d'observation

Résumé de la Vidéo :

L’exercice du drapé permet de maîtriser les bases du dessin. Cette technique s’intègre parfaitement dans une nature morte ou encore dans les portraits. Ce n’est pas un travail difficile à condition d’utiliser un tissu avec des plis fins comme modèle, de prendre son temps et d’y aller doucement puis de bien observer les ombres et les lumières.

Le choix d’un tissu pour le drapé

Le tombé d’un tissu varie d’une matière à une autre. Pour dessiner un drapé pour la première fois, il faut choisir un textile uni : blanc pour la feuille blanche et coloré pour le papier demi-ton. Si la chute est assez raide, les plis vont être secs. Les arêtes seront fortes et les ombres assez marquées. Ces aspects physiques doivent se refléter dans le croquis. A l’inverse, les plis sont très nombreux lorsque le tissu est mou. Les formes sont moins prononcées et vont dans tous les sens. Plus il y aura des plis, plus le dessin devient compliqué. L’idéal serait de trouver le juste milieu : un tissu souple mais lourd qui possède de très belles formes et un beau tombé.  Lors de la mise en place, il faut le positionner de manière à ce qu’il n’y ait pas trop de plis mais juste quelques uns pour que le rendu soit quand même intéressant. Maintenant, comment dessiner un drapé ?

Croquer la base du drapé au fusain

Pour dessiner un drapé, c’est mieux de travailler verticalement et d’utiliser un chevalet de table. Sur un papier demi-ton, il est préférable de démarrer la construction avec un fusain car un drapé à la craie ne se gomme pas facilement. La base, qui est assez abstraite, sera constituée par  les lignes principales et des grandes surfaces assez géométriques. Ce sont elles qui vont structurer le dessin. Ensuite, il faut regarder l’ensemble et faire des corrections si nécessaire. Après, on continue avec les grands plis sans entrer dans la précision et vérifier s’ils rentrent bien dans les grandes verticales. En dessinant le drapé au fusain, il faut appuyer très peu car il faudra l’effacer après. Il est possible de se tromper légèrement sur les proportions mais ça n’a pas de conséquence dramatique. A la fin, il faut marquer les traits les plus importants et les plis structurés puis passer un coup de chiffon. Le résultat obtenu peut être considéré comme la base du dessin. L’artiste va maintenant y travailler morceau par morceau à la craie.

Dessiner le drapé et poser les valeurs

Il est tout à fait possible de finaliser le dessin du drapé tout en attaquant les valeurs. On commence par la finalisation de la partie la plus intéressante. Le but est d’améliorer le dessin en entrant dans la précision avec de la craie. Ensuite, les zones d’ombres peuvent être tracées en allant des parties les plus sombres vers les plus claires. Enfin, il faut entrer dans les détails en plaçant les lumières principales. Pour réaliser un drapé aux pastels, il faut être prudent. La couleur du papier doit rester une valeur moyenne. Seules les ombres et les lumières doivent être travaillées dans ce dessin.

Prendre des mesures est difficile sur un drapé car c’est un domaine indéfini. Le dessin des plis du tissu n’a aucune conséquence sur le résultat, qu’il soit plus long ou plus large. L’important est que le dessin puisse refléter la nature exacte de la matière utilisée pour le drapé et que les observateurs la reconnaissent au premier coup d’œil.

 

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [Josette Claudez le 29/04/2017]

    Bonjour Marie,

    Merci pour ces conseils, grâce à vous j'ai bien avancé.

    [Marie]

    Bonjour Josette, Je suis heureuse que ces cours vous aident à avancer dans votre pratique. Le dessin est souvent la base d'autres techniques.

  • [Karine BRAGARD le 05/04/2017]

    C'est un très bon exemple pour nous entraîner à cette technique des plissés . La teinte du papier est idéale et met très bien en lumière tous les contrastes et les nombreuses valeurs de gris ( du noir atténué au blanc-grisé très pâle )...Les rehauts de blanc très discrets mettent superbement bien en relief et en scène ce joli drapé.
    J'ai appris quelque chose d'important ,car au départ de moi-même et sans la démo de Marie ; jamais je n'aurai choisi une teinte grise pour mon papier . Je croyais au contraire que les gris de mon dessin n'auraient jamais pu être mis en valeur sur un fond de tonalité semblable...C'est magique en quelque sorte !
    Merci Marie !

    [Marie]

    C'est vrai Karine, le travail sur mi teinte est très intéressant et donne de très beau résultats, notamment pour les portraits.

  • [Nicole grattenoix le 26/01/2017]

    bonjour, ou peut on trouver le support de la feuille dessin ? très intéressant et toujours du plaisir à regarder vos vidéos Marie A

    [Marie]

    Bonjour Nicole, Merci pour vos encouragements. Le support est une planche à dessin inclinable. Vous pouvez la trouver ici : http://www.beauxarts.fr/planches-a-dessin/15728-planche-a-dessin-en-hetre-50x75cm.html

  • [Marie A. Dubois le 17/07/2016]

    Bonjour Melusine, commencez avec un drapé très simple, un tissu épais avec quelques plis seulement. Il faut y aller progressivement, mais jamais avoir peur de rater.

  • [Melusine le 16/07/2016]

    Bonjour Marie. Merci pour tous ces conseils. Mais quel exercice difficile malgré le plaisir que l'on peut en retirer!!!

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 31mn49