Découverte du Voyage de l'Eau

Résumé de la vidéo :

Bienvenue dans le monde merveilleux de l’aquarelle "dans l'humide"et son univers fascinant. La compréhension du voyage de l'eau permet de découvrir cette technique aquatique tout en se faisant plaisir. Ewa Karpinska a été la première à mettre des mots sur ce qui se passait dans l’humidité et à modéliser le cycle de l’eau. Etape par étape, le travail se déroule sans stress puisque l’aquarelliste connait toutes les possibilités. A la fin, le résultat est spectaculaire.

La démarche créative

Avec le voyage de l'eau, tout est dans la tête. Pour pouvoir être libre avec l’eau, il faut faire des travaux préparatoires, apprendre à gérer l’énergie, bien se concentrer et savoir où aller. Le travail  peut  se faire de manière spontanée puisque l’eau est une matière vivante avec laquelle il faut dialoguer. Après avoir mouillé le papier, l’angoisse de la feuille blanche ne fera pas son apparition parce que tout est préparé et on sait où on va. Même si l’eau essaie d’emmener l’aquarelliste ailleurs, il restera le chef d’orchestre. Avec le voyage de l’eau, il y a beaucoup d’imprévus mais c’est ce qui fait la beauté de cette technique. La magie ne se reproduira pas 2 fois de la même manière.

Une interaction essentielle avec l’eau

Le voyage de l’eau est intéressant car il permet de comprendre l’interaction qui en découle lorsque l’aquarelliste travaille. Cette phase d’observation est la meilleure manière d’apprendre la démarche. Il ne faut pas avoir peur car tout s’apprend.

Un grand travail de préparation

Pour pouvoir se libérer sur le papier, tout le travail de dessin doit être fait en amont. Il faut partir d’un sujet vécu et non d’une photo pour pouvoir sentir l’émotion et le vivre autrement. Pour se souvenir de tous les détails importants une fois en atelier, il faudra faire des petites pochades sur place, c’est-à-dire des petits dessins aquarellés très simples avec un peu de couleurs. Ensuite, on peut s’évader. La recherche de couleurs s’effectue également sur place afin de capter la magie du moment.

Comme toutes les informations se trouvent déjà dans le carnet de croquis, l’aquarelliste peut par la suite se libérer et ne plus devoir penser. Le travail du graphisme et des valeurs se déroule sans anicroche. Il est trop tard pour penser à ce qu’il faut faire une fois que le papier est mouillé. Les traits de crayon doivent être évités avant l’humidification du papier car les lignes risquent de stopper la diffusion de l’eau. En outre, le voyage de l’eau n’a plus d’intérêt si on ne fait que suivre les traces. Il faut avoir une liberté éduquée pour que le résultat soit parfait. Le travail sur le vif est la meilleure école

Le croquis initial est essentiel

Comme il n’est pas possible d’être toujours en situation réelle, le croquis est d’une grande importance pour travailler en atelier. Même en se basant sur une photo ou un autre sujet, il faut toujours faire des esquisses. Grâce aux observations de l’aquarelliste, la toile aura beaucoup plus de personnalité. Pour le voyage de l’eau, le meilleur conseil qu’on puisse donner est de posséder le sujet à peindre à travers un croquis.

 
Dominique Coppe

Dominique Coppe

Dominique Coppe est peintre avant tout, et l'aquarelle est son médium de prédilection: "car l'eau c'est la vie qui coule tout au long de mon travail, c'est le mouvement et l'énergie".

Dès sa plus tendre enfance, elle baigne naturellement dans un milieu artistique ouvert à toutes les influences. Son père, Roger Coppe, maître-verrier et peintre expressionniste de renom, l’initie à l’art du beau sans toutefois lui imposer ses propres visions esthétiques.

L’artiste allie avec brio l’observation stricto sensu des choses naturelles et les tatoue de concepts aux origines plus orientales. Aquarelles pleines de force, d’énergie et de lumière. L’artiste joue avec les propriétés d’absorption du papier pour réaliser des œuvres fougueuses et envoûtantes. Palette chromatique délicate et très nuancée.

  • [Fred de BeauxArts.fr le 13/07/2015]

    Bonjour !Nous allons passer l'été (juillet et août) à remasteriser toutes les vidéos, son et image. Avec des equaliseurs qui vont résoudre ce problème, présent sur certaines vidéos...Et ajuster aussi la luminosité de certaines.Ce travail devait être réalisé avant le démarrage, mais nous avons manqué de temps... J'ai préféré démarrer à temps, et revoir tout ça ensuite.Nous avons un trésor extraordinaire de vidéos (toutes ne sont pas encore montées), et nous comptons bien le valoriser.Merci pour cette remarque, elle participe à notre projet !A+Fred

  • [Josfany le 10/07/2015]

    Très intéressant, mais l'acoustique est fatiguant, trop de résonance lorsque vous parlez ! Merci de bien placer votre travail pour que ( par ex dans le dessin ) les traits soient bien visibles par l'internaute ! Merci et bonne continuation !!!

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Aquarelle
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 10mn17