Peindre les reflets dans l'eau à l'aquarelle

---------- Introduction

Un sujet difficile, il faut qu’on traite et qu’on retraite sans cesse.

Voilà, c’est ça. Là, c’est vraiment un premier abord des reflets dans l’eau.

Des reflets.

C’est un sujet très simple que j’ai traité de façon claire, nette et précise pour montrer ce que c’est qu’un reflet, comme ça se passe le reflet dans l’eau. On aura certainement l’occasion d’aborder d’autres façons, d’autres sujets plus tard.

On va se revoir, ne vous inquiétez pas.

J’espère.

On y va pour ce premier contact avec les reflets.

On y va.

---------- Démonstration

On va travailler les reflets dans l’eau. J’ai choisi ce paysage qui est assez simple et qu’on va interpréter parce qu’il y a la petite maison qui se reflète dans l’eau, les arbres qui se reflètent. Il y a un peu de vieux frisotis là. On va accentuer un petit peu l’espace d’eau et faire leur reflet.

Le reflet, il faut savoir que c’est un miroir c’est-à-dire que ce n’est pas la même chose que l’ombre projetée avec la lumière. C’est l’objet qui se reflète dans l’eau.

Donc l’objet se reflète dans l’eau. Je vais faire un petit croquis pour expliquer. La petite maison va se refléter dans l’eau en miroir c’est-à-dire à l’envers à partir de son point de rotation qui est la base. On va retrouver le miroir de la petite maison.

Elle est donc reportée à l’envers sur l’eau. Mais le souci c’est que l’eau c’est un petit peu en mouvement, c’est toujours un petit peu le… L’eau très calme en miroir parfait n’existe pas. Donc ça va être un peu coupé par les mouvements d’eau. Ça peut être des ombres, ça peut être des lumières donc ça va voilà. Et le trait ne sera pas aussi net qu’il peut l’être là donc on aura comme ça l’effet de reflet de la petite maison dans l’eau.

La petite maison dans l’eau, elle aura la taille qu’elle a dans la réalité. Je l’ai faite un chouia plus grande mais la petite maison, elle ne va pas venir se prolonger jusqu’ici. C’est une forme qui se reflète en miroir dans l’eau.

Je vais vous présenter la palette que je vais utiliser. Pour ça, on a des jolis verts de printemps comme cela que je travaillerai avec le green gold, des vert un peu plus soutenus pour lesquelles je mélangerai le green gold avec de l’outremer. On aura des verts un petit peu olive dans le fond là-bas. Mélangé avec l’outremer, on va avoir des verts grisés, des jolis gris clairs pour les gens en bas. Et c’est des gris un peu violet donc c’est pour ça que j’ai choisi de faire un mélange avec le bleu cobalt, la garance brune et un petit peu de sienne naturelle pour avoir ces gris. Et puis des bleutés ou des gris bleus avec le cobalt pour le mur de la maison et un tout petit peu garance pour le toit de la maison.

Oui, je n’oublie pas pardon l’eau. L’eau alors ce joli vert très doux presque turquoise, c’est un lac de montagne. Je fais mon mélange de bleu cobalt et green gold auquel j’ajoute un petit peu de turquoise et j’obtiens comme ça cette jolie couleur plus ou moins bleuté pour avoir les nuances de l’eau.

On est parti. Je vais mouiller ma feuille. Je vais mouiller la partie de la végétation pour pouvoir jouer avec les couleurs de la végétation dans l’eau. Je ne mouille pas la petite maison mais je l’entoure soigneusement. Je vais poser les couleurs que je vous ai présenté donc le green gold.

On va faire un petit morceau de ciel là-haut. Il n’est pas sur la photo mais comme ça, on pourra l’introduire dans le reflet de l’eau. Je pourrai en même temps vous expliquer comme ça le reflet dans l’eau avec le ciel. Je vais mettre un tout petit peu de garance dans mon vert pour casser un peu le griser un peu parce qu’ici j’ai du vert un peu gris. Un petit peu de terre de sienne naturelle.

Je travaille les joncs en négatifs c’est-à-dire que je mets l’ombre verte. Si mon papier est mat, je peux tenter les retraits pour ces timbres blancs là. Peut-être attendre un petit peu, ce n’est pas encore tout à fait au point. Donc pendant ce temps-là, je vais m’occuper de mes reflets.

Nos premiers reflets dans l’eau, on va utiliser la couleur du ciel parce que le ciel se reflète aussi dans le miroir. Et comme le ciel ici, on ne le voit pas beaucoup mais j’ai une plus grande surface d’eau. Automatiquement, le ciel sera plus important dans mon étang. Et le ciel étant toujours plus fort auprès de moi qu’à l’horizon, le ciel sera plus fort de ce côté.

Je vais commencer par mettre le ciel. Pendant que c’est frais, je vais réessayer de refaire les blancs de ma végétation. Je vois de blancs que je viendrai ombrer après parce qu’ils n’ont pas besoin d’être net. Et ce sera intéressant de retrouver ces timbres aussi dans les reflets. Comme ça, on aura différentes formes dans le travail du reflet. Voilà, on va laisser sécher tout ça.

Maintenant mon travail est séché, je peux m’occuper de ces petits roseaux ici. Je vais partir d’une base plus foncée que j’éclaircis avec de l’eau bien sûr. Là, j’ai carrément des endroits aussi blancs donc on laisse. Elles sont en pleine lumière. Je vais fignoler un chouia les arbres là. On va faire apparaître une masse plus claire au premier plan, en ombre de second plan.

Ça, c’est un pinceau qu’on appelle trainard ou Gulliver qui est en synthétique et qui permet de faire des traits droits nets si on veut faire des branchages ou si on veut suggérer les traits droits.

On va faire juste l’ombre de la petite maison. La petite maison, elle a un petit peu d’ombre. Elle reçoit la lumière de ce côté donc elle à une ombre ici de ce côté-là. Elle a une ombre sous son toit. Elle a un petit peu d’ombre des feuillages. Elle aura son petit toit rouge. Pendant ce temps-là, je vais m’occuper de faire le reflet de tout ça dans l’eau.

Le reflet de tout ça, c’est la hauteur de la végétation qui va se reporter au niveau de l’eau et qui va être exactement le miroir de ce qu’on vu tout à l’heure. Je mesure à peu près où ça va arriver. Le bord de ma végétation est net c’est-à-dire que la végétation va s’arrêter là. Mais entre deux, voilà ce qui peut se passer.

Je vais reprendre les mêmes bleus, essayer de les retrouver. Ceux quand je suis partie est... Mais comme il y a des petits frisotis qu’on appelle dans l’eau, c’est je te vois, je ne te vois plus. On va essayer de retrouver ce joli vert avec le turquoise-là qui est très beau pour avoir les reflets qui sont ici dans l’eau, enfin la couleur de l’eau. Je peux venir couper un peu la surface de la maison. L’eau est beaucoup plus foncée de ce côté. Je peux faire le petit toit rouge de ma maison.

Si on veut accentuer encore l’effet du reflet du relief, il faut assombrir encore un peu l’eau. On peut aller très loin dans cet exercice, très loin et très longtemps mais bon. On marque un petit peu la berge. C’est important de séparer l’eau et le reflet mais pas partout. On ne veut pas un gros trait noir à travers son dessin. Les petits traits qui ont été rehaussés peuvent aussi légèrement apparaître. Je pense que pour ce genre d’exercice, on va pouvoir s’arrêter là.

Tout frais encore sur son support.

Humide, c’est de l’eau.

Oui. En plus, ça tombe bien. Je vois de l’autre côté, c’est superbe aussi.

C’est pareil. C’est l’effet miroir de l’eau. C’est ce que j’ai voulu.

Ça rend très bien.

C’est l’effet que j’ai voulu obtenir de cette petite maison qui se reflète dans un lac donc le ciel qui est au premier plan, la végétation qui se reflète et la petite maison. C’est vraiment là l’effet miroir simple de l’eau pour rendre un effet de reflet.

C’est déjà super bien. A vous maintenant. Au travail, lancez-vous. Lancez-vous dans ce travail des reflets.

Bon amusement.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Evelyne Leroy

Evelyne Leroy

é une bonne partie de ma jeunesse, mais c’est à l’âge adulte que je me suis décidée à suivre un cours d’aquarelle pour en découvrir les règles et les mystères ;

J’ai été élève à l’école d’art de Douai quelques années, et parallèlement, j’ai suivi un cours de techniques mixtes à l’atelier « Cantin de la Cour » pour libérer mon dessin et aller plus loin à la rencontre de moi-même…
Je poursuis cette recherche notamment au cours de stages, de rencontres et de moments de partage avec des aquarellistes confirmés tels David Chauvin, Patrick Larcebal, Joelle Krupa-Astruc, Thierry de Marichalar, Victoria Prischedko ou Cao Bei An ;
J’anime un atelier aquarelle depuis plusieurs années, pour partager ma passion et permettre à d’autres de s’exprimer avec couleurs et pinceau ;
J’organise régulièrement des sorties « carnet de balade » pour saisir sur le vif un paysage, une silhouette, un petit coin de nature et transcrire sur le papier l’émotion ressentie.

Mon parcours m’a amenée à participer à de nombreuses expositions à titre collectif ou individuel, parfois récompensée de prix, mais pour moi la plus belle récompense c’est l’attention, l’intérêt que le public porte à mes aquarelles !!

  • [Evelyne Leroy le 05/07/2016]

    Bonsoir Simone, ce que vous dites est tout à fait vrai !! Il faut se laisser porter par le sujet et l'inspiration ... On peut poser de façon horizontale ou verticale les couleurs des objets qui se reflètent dans l'eau , par contre il vaut mieux traiter l'eau de façon horizontale (sauf si elle fait des rides en rond)Faites des essais ?Bon amusement !

  • [Naem simone le 05/07/2016]

    bonjourj'avais appris que les reflets se traitaient verticalement ? La très intéressante démonstration d'Evelyne prouve qu'il n'y a pas de régle absolue et qu'il faut faire selon le sujet ou selon son inspiration ? En tout cas merci pour ce beau résultat

  • [Evelyne Leroy le 05/07/2016]

    Bonjour Catherine, ah les verts ..... La hantise des aquarellistes débutants !!!! Il ne faut pas hésiter à faire des mélanges plutôt qu'utiliser les verts de la palette (ou ajouter à ceux ci un peu de bleu ou de jaune pour les nuancer, voire la complémentaire du rouge (ou rose) pour le neutraliser ...Le mélange des primaires jaunes et bleus ( et il y en a une telle variété !!) donnera une gamme de verts très étendue , vous pourrez ainsi faire vos choix et utiliser ceux qui conviennent à l'aquarelle que vous voulez réaliser ! Il est intéressant de réaliser un nuancier que vous pourrez garder à portée de main ...Bin amusement !Evelyne

  • [Kty razza le 04/07/2016]

    c'est très beau !!! et j'adore les verts , il y en a une variété incroyable :) rien que cette recherche des couleurs me donne envie d'essayer .

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Aquarelle
Difficulté Expertise
Genre Les Bases Techniques
Style Paysages
Durée de la Vidéo 18mn48