Le Lavis à l'Aquarelle

Résumé de la vidéo :

Le lavis est une grande technique de l’aquarelle. Il existe deux façons d’amener le pigment dans le papier : humide sur sec et humide sur humide. Pour le premier travail, le pigment humide est posé sur le papier sec. Pour le second, le pigment est appliqué sur la feuille déjà humidifiée. Mais avant de commencer, il faut maitriser le cycle de l’eau.

Le pinceau pour le lavis

Le lavis est un mélange de pigment et d’eau. Il est appliqué sur le support avec un pinceau appelé petit gris. Ce pinceau en poils d’écureuil possède une grande réserve d’eau. En le tournant dans un lavis, son ventre va se gorger de couleur. Il va permettre de réaliser un lavis régulier. Pour un lavis dégradé, il faut rajouter un peu d’eau à la fin.

Le travail par lavis sur papier sec ou humide

La première technique par lavis est l’humide sur sec. Elle est recommandée à ceux qui débutent à l’aquarelle pour être moins soumis au cycle de l’eau imposé par le papier. C’est le travail le mieux adapté au carnet de voyage.

Dans un lavis, les deux techniques, c’est-à-dire le sec et l’humide, peuvent se marier parfaitement. Tant qu’il est humide, il est possible d’y amener les touches d’un autre pigment. Il est également possible de rehausser la couleur en utilisant la même tonalité. Le pigment réagit différemment sur le papier sec et la feuille humide. Comme cette dernière absorbe le lavis, la couleur va se diffuser dans le papier.

Démonstration d’un lavis avec un arbre simple

On va créer un arbre simple avec un lavis sur papier sec. Pour obtenir une couleur ressemblant à un tronc d’arbre, il faut partir sur une base de couleur chaude. Une fois que le mélange est posé sur le papier sec, il suffit de l’estomper avec de l’eau pour que le pigment se marie au sol. Quelques branches peuvent être posées par la suite. Sur le lavis encore humide, un rajout de couleur permet de créer les ombres de l’arbre.

Ensuite, le feuillage est réalisé avec un lavis clair : jaune auréolin, green gold, etc. La pose se fera de manière aléatoire pour qu’il prenne la forme d’un arbre. En aquarelle, il faut toujours penser à l’ombre et à la lumière. Comme la luminosité vient de la droite, la couleur de cette partie de l’arbre sera plus légère. Il faut par la suite rehausser le feuillage pendant que le papier est encore humide. Un mélange plus intense devra être déposé à la base des feuillages. Il ne faut pas hésiter à rompre les couleurs en cas de besoin (ajouter un peu de rouge dans le vert).

Quand le premier lavis est sec, il faut le rehausser pour lui donner du volume. On utilise les mêmes couleurs mais plus intenses pour apporter du relief à certaines zones. Deux pinceaux seront nécessaires pour réaliser un lavis dégradé : un pour amener le pigment et l’autre pour estomper la couleur.  L’eau repousse le pigment et va produire une auréole effet involontaire mais parfois si joli en aquarelle. Il faut reprendre les mêmes couleurs pour retoucher la branche. Avec le lavis humide sur sec, le travail se fait librement. Pour suggérer d’autres branches, il faut utiliser un pinceau à pointe fine. Celui en poil de martre est parfait car il est nerveux, rigide et plus fin. Il se dirige facilement si bien qu’il permet d’apporter un peu de légèreté aux masses de feuillage.

Et voilà pour un premier contact avec le lavis

Il faut refaire cet exercice et se donner du plaisir pour pouvoir progresser. Pour travailler dans la technique pure, il faut tester et oser se lâcher. Ce n’est jamais qu’une feuille de papier.

Evelyne Leroy

Evelyne Leroy

é une bonne partie de ma jeunesse, mais c’est à l’âge adulte que je me suis décidée à suivre un cours d’aquarelle pour en découvrir les règles et les mystères ;

J’ai été élève à l’école d’art de Douai quelques années, et parallèlement, j’ai suivi un cours de techniques mixtes à l’atelier « Cantin de la Cour » pour libérer mon dessin et aller plus loin à la rencontre de moi-même…
Je poursuis cette recherche notamment au cours de stages, de rencontres et de moments de partage avec des aquarellistes confirmés tels David Chauvin, Patrick Larcebal, Joelle Krupa-Astruc, Thierry de Marichalar, Victoria Prischedko ou Cao Bei An ;
J’anime un atelier aquarelle depuis plusieurs années, pour partager ma passion et permettre à d’autres de s’exprimer avec couleurs et pinceau ;
J’organise régulièrement des sorties « carnet de balade » pour saisir sur le vif un paysage, une silhouette, un petit coin de nature et transcrire sur le papier l’émotion ressentie.

Mon parcours m’a amenée à participer à de nombreuses expositions à titre collectif ou individuel, parfois récompensée de prix, mais pour moi la plus belle récompense c’est l’attention, l’intérêt que le public porte à mes aquarelles !!

  • [Karine BRAGARD le 27/03/2017]

    J'aime beaucoup votre arbre et la façon dont vous le créez ..c'est très beau ! le rendu est très intéressant , il y a une grande douceur d'ensemble, une très belel clarté qui me plaît beaucoup
    Merci pour votre démo et votre simplicité !

    [Evelyne]

    Merci beaucoup pour votre appréciation Karine, il faut jouer avec l'ombre et la lumière pour essayer de gagner en légèreté et en luminosité... Bon plaisir avec l'aquarelle !

  • [Evelyne Leroy le 08/08/2016]

    Bonjour Georges, j'utilise pour cet exercice un petit gris (marque Raphael) numéro 2 .Pour peindre les conifères il faut utiliser un vert plus bleuté ( il y a sur la plateforme une vidéo "sapin sous la neige" qui pourra peut-être vous donner des conseils " .Bon amusement !

  • [LESUR Georges le 07/08/2016]

    belle démo ,arbre réel .. est ce aussi facile avec les conifères! que j'appréhende (.svp n° DES PINCEAUX et marques) ..merci ;

  • [Brigitte payen le 10/08/2015]

    Je l'ai revisionné et j'ai repris un réel grand plaisir à le revoir.Merci

  • [Evelyne Leroy le 28/07/2015]

    Merci beaucoup Michèle et Nicole, je fais mon possible pour que ces démos vous apportent un maximum de technicité ... Maintenant comme dit Nicole " y'a plus qu'à" !!! C'est à vous de jouer et surtout de vous faire plaisir :-)Evelyne

Page: 12

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Aquarelle
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 12mn10