Tableau Mosaïque de Cartons bleus

Résumé de la vidéo :

Cette technique mixte a pour but de montrer comment travailler les matériaux de récupération : cartons, papier froissés, etc. avec de l’acrylique et du médium gel. C’est un exercice plutôt spontané permettant de mixer la matière avec la couleur.

La récup

La première étape de cette technique mixte consiste à récupérer de vieux cartons d’emballage pour être découpés en carré et en rectangle puis collés sur la toile par la suite. Ce support peut également être aussi de récupération puisque c’est l’occasion rêvée d’habiller une vieille toile qui traîne dans l’atelier depuis fort longtemps. La matière est découpée au hasard en grand et petit format, soit avec un cutter, soit déchirée à la main de façon à garder son aspect brut. Il faut également alterner les cartons de différentes épaisseurs, en double ou triple cannelures.

La composition

L’idée c’est de remplir correctement le support telle une mosaïque avec les cartons découpés en laissant très peu d’espace vide. Avant de commencer, il faut vérifier s’il y a suffisamment de matière. Ensuite, il faut tout d’abord placer les cartons de façon aléatoire. Puis les agencer de manière esthétique et créer un rythme en alternant tous les formats et en plaçant un élément central. Il ne faut pas hésiter à retailler et à améliorer en cas de besoin. Et pour finir, un dernier ajustement peut être effectué afin de combler les trous et de garder le même espace entre les formes. La structure doit rester graphique pour pouvoir obtenir l’effet mosaïque.

Le collage des pièces

Le collage commence avec les pièces situées près du bord. Chaque morceau est badigeonné de colle blanche en couche relativement épaisse puis remis en place en appuyant légèrement. Lorsque toutes les pièces sont encollées, il est encore possible d’ajuster leur placement avant que la colle ne commence à vraiment prendre. Les éventuelles traces à la surface sont essuyées puis il faut attendre que ça sèche. Pour bien emprisonner la matière et la rendre très adhérente au support, il faut procéder à un deuxième passage de colle blanche. Toute la surface, y compris les creux et les bords, est enduite en veillant à bien lisser pour ne pas faire de paquet.

L’enduction au gesso

L’ensemble est enduit de gesso noir cassé avec une pointe d’acrylique terre d’ombre brûlée. Cette dernière apporte une petite coloration plus chaude au fond. Le mélange entre ces deux produits se fait dans un récipient avant l’application.

La pose des couleurs

La pose des couleurs sur le fond préparé s’effectue au doigt. Les trois teintes utilisées sont posées sur la palette : du cyan, du violet et du blanc pour réveiller les couleurs placées sur le fond noir. Le bleu est posé en premier sur des zones choisies en décalage afin de ne pas faire quelque chose de régulier. Il faut l’étaler en allant bien jusqu’au bord de chaque forme mais en appuyant modérément pour que la matière reste apparente. Comme la première couche est plutôt sombre, il faut faire un second voire même un troisième passage. Le travail s’effectue dans le frais. Ensuite, le blanc est appliqué pour réveiller la couleur. Il faut avancer en retravaillant les zones de manière plus choisie et en créant quelques contrastes.

Lorsque la peinture bleue est pratiquement sèche, une touche de violet est posée par-dessus histoire de créer de l’effet. Et enfin, il faut apporter un peu de blanc à la pièce centrale dans le but d’avoir une petite touche de lumière. Celle-ci va réveiller l’ensemble de la toile. Et pour faire la liaison, un jus de couleur bleu est fabriqué dans un petit pot et coulé entre les reliefs.

Conclusion

Le mélange du bleu avec le noir à la façon mosaïque est magnifique et très harmonieux. C’est une manière d’utiliser des matériaux de récupération et de les redonner vie avec la couleur. L’objectif est de révéler les formes et les anfractuosités.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

  • [Maggy Coffre le 05/04/2017]

    Une œuvre très intéressante que j'aime beaucoup. Est-ce qu'un vernis est requis pour la finition ?

    Merci.
    Maggy

  • [Valérie Telesca le 26/03/2017]

    Oui, ça vaut le coup d'essayer, en essayant de dépasser la sensation physique et en se concentrant uniquement sur le résultat des couleurs.
    Tu peux aussi y aller par étape Karine : commencer par le pinceau et progressivement déposer ton doigt qui t'offrira une sensation nouvelle. J'aime particulièrement faire "corps" avec mes travaux, je crois que cela nous permet de renouer avec nos sensations primitives et d'éviter le "barrage" du pinceau.
    Tu nous diras...

  • [Karine BRAGARD le 22/03/2017]

    Il faudrait que j'y arrive un jour car j'ai très envie de créer ! Je n'ai encore jamais pu toucher de la peinture avec les doigts ; je ne mets jamais d'ailleurs jamais de crème sur mon visage, car je ne supporte pas du tout le contact avec la matière grasse. Mais j'avoue que quand je vois ce résultat , c'est plutôt magique : les carrés de carton bleu ont un rendu très doux , la peinture posée avec les doigts créent un effet très doux et nuageux...et qui contraste bien avec le fond plus mat, plat, dur et moins sensible

    ça m'aidera peut-être à avoir moins peur et d'oser faire davantage de choses , d'en avoir peut-être plus l'envie !

    Merci pour cette démonstration !

  • [Nina Sainzelle le 13/10/2015]

    Merci pour cette découverte et l'explication détaillée très précise !! :) si je l'avais tenté sans la voir, je serais passée directement du collage au gesso, sans repasser de colle par dessus.... erreur sans doute, j'en ferai une bientôt dans des tonalités de rouge, bonne continuation, Nina

  • [Valérie Telesca le 02/10/2015]

    Une technique simple qui permet de trancender des matières en apparence insignifiantes. C'est toute la magie de l'"art-récup"!

Page: 12

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 24mn54