Tableau Peintures Réactives par bandes

Résumé de la vidéo :

Ce travail va être réalisé sur une toile 3D colorée avec du gesso ou de la peinture noir. Quatre types de peinture seront utilisés pour confectionner ce tableau : de la vitrail noir, de la céramique noir, de la moon vermeil et voile de fumée ainsi que du prisme turquoise et blanc coquille. Ce sont tous des pigments qui produisent beaucoup d’effets.

Les autres matériaux

Les peintures vont être appliquées avec des pinceaux à poils doux en polyamide, une pipette et un couteau. Comme elles contiennent du solvant, les outils vont être nettoyés avec de l’essence minérale c’est-à-dire du white spirit. Il faut également des petits bâtonnets en bois : cure-dent, pique à brochette, etc. pour préparer les peintures. Ils serviront à les mélanger de manière à activer les composants.

La démonstration

La peinture vitrail va être utilisée en premier. Elle est choisie non pas pour sa transparence mais pour sa fluidité. Une couche généreuse est appliquée sur la toile avec un pinceau. Il est possible de réaliser des formes mais ici, la peinture va prendre la forme d’une plaque. Ensuite, des petites gouttes espacées de moon va y être appliquées à la pipette. Et à l’intérieur, d’autres gouttes de couleur contrastante vont être versées. Ensuite, des gouttes de peinture prisme turquoise vont être placées de l’autre côté. Comme elles seront partiellement absorbées par la peinture vitrail, il faut être généreux lors de l’application. Le tout sera délimité par une bordure créée avec du cerne relief de couleur vermeil. L’objectif est simple : stabiliser la peinture et faire en sorte que la couche suivante ne se mélange pas avec l’ancienne.

Deux couleurs de peinture moon vont être appliquées en épaisseur à côté du cerne relief. Comme les pigments ne sont pas fluides, il faut bien les ajuster. En les remuant un peu, des effets de cratères vont faire leur apparition. Plus elles vont être activées, plus elles vont réagir.

Le travail va se faire différemment avec la pose d’une autre bordure épaisse. Le cerne relief est appliqué plus généreusement. Ensuite, il est mélangé à la couleur à l’aide d’un couteau afin de jouer avec les textures et obtenir une barrière irrégulière. Après, les deux couleurs de peinture prisme vont être versées généreusement sur le support et mélangées légèrement. Ensuite, la peinture céramique va les empêcher d’évoluer et de créer un contraste.

Tout en haut du support, les trois peintures à effet, c’est-à-dire la moon, la prisme et la vitrail vont être mélangées de manière à obtenir de magnifiques réactions. Le bas va être couvert par du sable noir étalé au couteau. Humide, il a une apparence grise qui va se noircir en séchant.

 

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

  • [Valérie Telesca le 26/03/2017]

    Merci vraiment pour tous tes compliments Karine. ça donne encore plus envie de vous faire plaisir à tous en essayant de réaliser de jolies choses...

  • [Karine BRAGARD le 13/03/2017]

    Une fois de plus, j'adore ! Chaque petit tableau que vous créez est un vrai régal ! Pour les yeux et pour le coeur ...il y a beaucoup de sensualité et d'émotions dans vos tableaux
    J'ai encore plus et vraiment très très envie de commencer mes créations !
    Merci

  • [Koleth le 29/08/2015]

    Merci Valérie pour ta réponse, c'est très clair !! bon weekend

  • [Valérie Telesca le 29/08/2015]

    Bonjour Koleth. Oui, aucun souci puisque la peinture Prisme (et toutes les autres de la gamme : Vitrail, Ceramic et Moon) sont des peintures en phase solvant, siccatives (comme l'huile). Dans le respect de la règle du gras sur maigre, on peut donc utiliser ces peintures par dessus la peinture à l'huile ou peindre à l'huile au dessus ou les faire cohabiter sur une même oeuvre. Par contre, les travailler en même temps (c'est à dire les "mélanger") n'apporterait aucun intérêt et ferait, en effet, perdre les effets. J'en profite pour rappeler que ces peintures en phase solvant ne sont compatibles avec l'acrylique que si celle-ci est appliquée EN DESSOUS, comme fond, parfaitement sec.

  • [Koleth le 29/08/2015]

    Bonjour Valérie !! peut-on travailler la peinture prismes sur de la peinture à l'huile ; Si oui , il y aura t-il l'effet cratère. Merci pour ta réponse

Page: 12

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 13mn22