Tableau aux Mortiers sableux

Résumé de la vidéo :

Dans cet univers des techniques mixtes, un procédé particulier va être abordé : c’est l’usage des gels sableux avec des textures et des couleurs différentes. Pour simplifier les choses, ce sont des mortiers noir et blanc qui vont être utilisés sur le support. Un ruban de masquage permet de délimiter les zones de manière radicale.

Le matériel

Pour cet exercice, le matériel à prévoir est peu nombreux : du ruban crêpe classique, du gel sable de couleur blanc et noir puis un couteau pour l’application.

La pose du ruban crêpe

La première étape consiste à délimiter les zones avec le ruban crêpe. Son utilisation est fortement recommandée car à la fin, il se détache facilement sans laisser de trace. Il va permettre de réaliser des triangles de différentes tailles. Ce sont les parties non couvertes qui vont être remplies de gels sableux. Il faut éviter de trop réfléchir pour que le résultat ne soit pas rigide.

La pose du gel sableux

Les gels sableux blanc et noir sont appliqués successivement avec le couteau de façon à bien recouvrir les zones. Il est possible de rajouter du bindex pour les fluidifier en cas de besoin. Sinon, le sable est bien préservé et uniforme avec cette texture. Lors de l’application, le gel sableux semble être grisé mais il devient très noir en séchant.

Il est possible de varier l’épaisseur de la couche de gel sableux tout en bien remplissant chaque zone. En cas de surplus, il ne faut pas hésiter à faire des petits dessins. Il faut donner au mortier suffisamment de temps pour sécher sinon en enlevant le ruban crêpe, il sera trop mou et tombera tout seul.

Si le sable devient rigide au toucher au bout d’une heure, il est possible d’enlever le ruban adhésif avec délicatesse. Comme le gel sableux n’est pas complètement sec, il est encore possible à ce stade de le rectifier si besoin.

Cette technique est facile à réaliser et quasiment inratable. Ça peut être un bon exercice pour démarrer avec les gels sableux. C’est un travail qui demande de la patience sinon le résultat ne sera pas au rendez-vous.

 

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

  • [Valérie Telesca le 25/07/2015]

    Thank you Lucie

  • [Mathijs lucie le 02/07/2015]

    very nice

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 10mn26