Peindre Cheveux et barbe à l'huile

Résumé de la vidéo :

Cet exercice consiste à montrer comment peindre les cheveux et la barbe. C’est souvent un problème récurrent que les peintres essayent de cacher et d’éviter. Le modèle choisi possède une sacré chevelure et une barbe touffue.

Le matériel

Il faut prévoir une toile sur châssis déjà préparée pour gagner du temps, une panoplie de pinceau : des brosses de toutes tailles pour les zones principales, la lumière et l’ombre et des pinceaux ronds plus fins pour les détails, une palette contenant un assortiment de couleurs : du rouge de cadmium, du jaune de cadmium clair, du jaune de cadmium foncé, du blanc, de l’ocre jaune et du noir.

Peindre une chevelure à l’huile

Le travail ne consiste pas à représenter chaque chevelure mais plutôt de faire de la trompe œil. Pour cette technique à part entière, il faut représenter en premier lieu les masses c’est-à-dire les zones les plus foncées et les plus claires. C’est le cas sur le contour du visage et autour du chignon. Ce n’est que par la suite que les détails seront mis en place.

Il faut éviter de peindre des aplats mais essayer de structurer la surface en tenant compte du fonctionnement des ombres et des lumières. La construction doit être réalisée avec une nuance de teintes, un modelage de couleurs. Pour faire le contour du crâne qui n’est pas délimité par exemple, il faut travailler en jus. Le pigment est dilué fortement avec du medium pour ne pas appauvrir la couleur et garder sa brillance. La couche transparente créera une ombre sur la peau où il y a l’implantation des cheveux. L’objectif n’est pas de faire un contour net mais plutôt de maintenir un effet « flou » car c’est leur nature.

Les petits pinceaux ronds à poils longs servent à réaliser le chignon. Pour obtenir de la précision, il faut y aller étape par étape. Les cheveux dans la lumière sont placés en premier suivis par ceux dans l’ombre. Certaines mèches sont plus épaisses que d’autres. Il ne faut pas oublier de représenter le mouvement de la chevelure en suggérant les touffes pour se faciliter la tâche. A la fin, un petit pinceau peut servir à créer des mèches un peu sauvages et placées de manière aléatoire. Ce travail à l’huile n’est pas compliqué mais il est très laborieux et demande beaucoup de maîtrise et de patience.

Peindre la barbe à l’huile

Sur la photo,  la barbe est plus rousse par rapport aux cheveux blonds. De la même manière, il faut commencer par la masse sans faire d’aplat uniforme. La zone d’ombre se trouve près du cou et la partie éclairée vers la tempe. Le contour au niveau de la nuque doit rester flou. Une brosse permet d’obtenir l’effet escompté. Pour tracer quelques poils mal mis en place, il faut utiliser un petit pinceau. Ce sont eux qui vont capter la lumière. Contrairement à la chevelure longue et lisse, la barbe est plutôt courte et ondulée.

 

Le résultat est magnifique. Le travail n’est pas difficile mais demande beaucoup de patience. Plus il y aura des retouches, plus le côté réaliste va ressortir. Les conseils à retenir sont : construire tout d’abord les nuances puis poser les masses globales et enfin suggérer les détails.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Fawzia Kebbati le 14/02/2018]

    C'est magnifique! Merci. Je suis débutante mais tentée par cet exercice.

  • [IsaLisa le 22/10/2017]

    Merci, j'ai toujours trouvé difficile de faire les cheveux, je vais pouvoir progresser. Isa

  • [Amandine Gilles le 29/01/2016]

    Merci à vous Monique ! Bonne continuation

  • [Monabuis le 29/01/2016]

    Merci infiniment pour le partage de votre savoir-faire !en vous regardant travailler, cela me rassure et me permet de trouver étape par étape le bon geste surtout avec ce sujet délicat cheveux/barbe ! Monique

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Personnages
Durée de la Vidéo 28mn46