La perspective atmosphérique

Résumé de la vidéo :

La perspective est une pratique courante en dessin : les lignes de construction, les points de fuite, etc. Dans cet exercice, elle sera créée dans la peinture à l’huile. Mais pour créer cet effet de profondeur dans un paysage seulement par les couleurs, il y a des règles à suivre. Ce sont l’intensité des teintes et les valeurs qui vont donner cette perspective atmosphérique.

Le matériel

Sur la palette, il y a toutes les couleurs nécessaires à l’exercice : le bleu outremer, le bleu cobalt, le jaune de cadmium clair, l’ocre jaune, le blanc, le noir et la terre de sienne brûlée. Un bloc de papier spécial huile sert de support. Il faut également un assortiment de pinceaux pour les aplats, un gobelet contenant de la térébenthine et un cercle chromatique pour faciliter la compréhension du processus. Il va montrer les couleurs chaudes et froides ainsi que le fonctionnement des valeurs.

Perspective atmosphérique : exercice N°1

La règle numéro un est que le premier plan doit être toujours plus chaud que les arrières plans. Plus le paysage sera éloigné, plus il sera refroidi. Pour bien comprendre le fonctionnement des couleurs, il faut se référer au cercle chromatique. Les teintes chaudes vont du violet au vert. L’autre moitié constitue les couleurs froides. Sur le modèle, le premier plan est la petite prairie avec un champ dans le ton jaune vert et les montagnes éloignées dans les bleus.

L’herbe au premier plan est réalisée grosso modo avec du vert intense. Puis la montagne située en second plan est créée avec une teinte plus refroidie. Donc, il faut rajouter du bleu et du noir au vert pour le foncer. C’est la froideur du mélange qui va donner la distance. La montagne située en troisième plan va être refroidie et blanchie en même temps. Et pour le paysage situé dans le lointain, il ne faut pas hésiter à blanchir et à bleuter à fond.

Le ciel est vraiment bleu au-dessus des montagnes. Plus le paysage va aller en profondeur, plus le ciel va s’éclaircir.

Perspective atmosphérique : exercice N°2

Il faut maintenant passer au contre exemple. L’exercice reproduit l’erreur du débutant. Sur le modèle, il a l’impression que les montagnes éloignées sont plus foncées que celles du premier plan. C’est relatif car elles sont effectivement plus sombres mais plus froides également c’est-à-dire bleutées et grisées.

Les montagnes du deuxième plan vont être plus foncées en rajoutant plus de bleu et du brun au vert intense utilisé pour la prairie. Pour la montagne d’en face, de l’ocre jaune, du rouge et du noir sont mélangés au vert. Ensuite, il faut peindre le ciel en bleu.

Comparaison des deux tableaux

Dans le premier exercice, la perspective est vraiment flagrante. Le lointain est visible dès le premier regard même en l’absence de détails. Le fait que le ciel soit en dégradé et que le plan s’éclaircisse donne l’impression d’avoir plusieurs plans.

Dans le second exercice, il y a bien des aplats mais pas de plan. En prenant un détail, il est difficile de dire s’il est proche ou dans le lointain. Le résultat ne change pas même si le plan est inversé. Le ciel plat constitue une sorte de rideau derrière.

Le travail d’un peintre n’est pas seulement de reproduire une photographie. Pour capturer une image de la réalité, ce qu’il faut faire en peinture c’est créer une impression, capter ce que la vision perçoit. Et pour la perspective atmosphérique, l’objectif est de créer une impression du lointain. C’est Léonard de Vinci qui l’a découverte. Elle est bien visible dans la Joconde. Même si l’œil ne le perçoit pas, le cerveau comprend ce qu’il voit. Mais il a besoin de référence pour pouvoir l’interpréter. Soit il faut avoir l’œil inné c’est-à-dire on va peindre à l’huile ce qu’on voit, soit il faut connaitre les codes. Ces derniers ne s’inventent pas, il y a des règles à respecter. Et pour apprendre à peindre, il faut passer par ces codes.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Georges Lesur le 25/06/2017]

    toujours aussi intéressantes les démos D' Amandine! merci. ("a mon gout" ,le premier plan mérite, du premier exercice mérite d'être plus chaud ) autre plaisir l'effet d'optique a transformé l'horizon dans un ton rose ,cela est très réel ) " si vous pouvez me conseiller , je voudrais représenter un champ de lin avec un noyer a l'horizon, suivant une de mes photos , je me retrouve dans un environnement de bleus , pb pour le ciel ! faut il jouer avec les complémentaires? merci de me répondre, si possible !...Georges;

    [Amandine]

    Bonjour Georges, il m'est difficile de vous aider précisément sans connaitre la photo de départ. En revanche, je peux vous dire qu'il existe une infinie variation de bleu, des bleus froids (outremer, bleu de Prusse par exemple) mais aussi des bleu "chauds" (ceux qui tire vers le turquoise). Vous pouvez déjà exploiter ces différences. Ensuite, effectivement jouer avec les complémentaires ne fera qu'accentuer l'effet.

  • [Gisèle Varenne le 16/10/2016]

    Merci beaucoup Amandine pour cette vidéo très bien expliquée !

  • [Amandine Gilles le 29/02/2016]

    Merci à vous !

  • [CHIRIAUX Anne Marie le 26/02/2016]

    Bravo et Merci pour cette démonstration très édifiante. Je veillerai à bien appliquer cette règle toute simple

  • [Kty razza le 08/12/2015]

    c'est très bien expliqué :)

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Bases Techniques
Style Paysages
Durée de la Vidéo 19mn38