Comment utiliser le vernis à retoucher ?

Résumé de la vidéo :

Le vernis à retoucher est un sujet très important pour les peintres à l’huile. Son usage est fort intéressant lorsque la peinture est dure mais pas à cœur en attendant la pose du vernis définitif. C’est une sorte de protection temporaire à poser sur un tableau qu’on a envie de terminer avant de l’exposer rapidement.

Les trois points essentiels concernant le vernis à retoucher

A quoi sert un vernis à retoucher ? Il peut être appliqué sur une peinture déjà durcie au toucher pour pouvoir retravailler dans le frais. Il protège également une toile mais de manière temporaire. Comme ce produit est léger et très maigre, il pénètre dans le support et ne peut pas durer dans le temps. Enfin, le vernis à retoucher permet de régulariser une surface en éliminant les embus. En outre, il va raviver les couleurs. C’est un produit indispensable pour la technique à l’huile.

Présentation et précaution d’usage

Le vernis à retoucher se présente sous deux formes : en spray et en liquide. C’est le même produit mais c’est juste l’application et le conditionnement qui les différencient. Pour utiliser un vernis liquide, il faut prévoir un récipient et un spalter. Pour le spray, il faut juste avoir la bombe en main.

Le vernis à retoucher s’applique toujours sur une toile posée à l’horizontal c’est-à-dire à plat sur la surface de travail afin d’éviter les coulures. Si le tableau à vernir est une vieille peinture qui a eu le temps de durcir mais qui a aussi pris de la poussière, il faut le nettoyer avec un tissu qui ne laisse pas de fibre avec de l’eau déminéralisée et du savon doux. Les tissus en coton et l’essuie-tout sont à éviter. Le but est que les poussières ne soient pas emprisonnées à l’intérieur du vernis. Et même sur une peinture récente, il faut toujours vérifier si elle est relativement propre avant de commencer.

L’utilisation du vernis à retoucher

L’exercice va commencer par le vernis à retoucher liquide préalablement mis dans un récipient. Ensuite, il faut y aller généreusement avec le spalter pour que les poils soient bien imprégnés. Mais avant l’application, l’outil doit quand même être essoré pour ne pas amener une grande quantité de produit sur le support. Il faut faire des mouvements réguliers, de haut en bas et sur les côtés en croisant. Plus le spalter sera penché, plus la peinture sera étalée de manière régulière. Le résultat est visible immédiatement car les couleurs retouchées sont rehaussées. Comme le vernis imprègne le papier, il vaut mieux faire plusieurs couches fines qu’une seule épaisse.

Avant d’utiliser un spray, il faut penser à protéger et à libérer son espace de travail. Le vernis va forcément déborder et s’éparpiller lors de l’application. C’est inutile de l’appliquer à côté du canapé. Il faut bien aérer le lieu de travail car ce produit est à base de solvant. La bombe doit être secouée et testée avant d’être utilisée. Lors de l’application, une distance de 30 centimètres doit être respectée entre le support et la buse sinon ça risque de laisser des flaques et la surface va être irrégulière. Plus la distance est importante, plus la zone touchée est étendue. Il ne faut pas se limiter à la toile pour pouvoir atteindre les bords.

Au final, il y a une grande différence entre la partie ayant reçu deux couches et celle qui n’a eu qu’une seule. Et la zone où se trouve l’œil, est beaucoup brillante que les autres parce qu’elle contient beaucoup plus de matière.

Dans la continuité de la pose du vernis à retoucher, l’exercice suivant montre qu’il est possible de repeindre à nouveau dans le frais sur le tableau par la suite. Non seulement la zone est protégée mais elle est plus brillante et régulière. La nouvelle couche de peinture va s’imprégner dans la précédente. Utiliser ce medium est très avantageux car il va entraîner un durcissement en profondeur.

 

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 11mn35