Peindre le pelage d'animaux à l'huile

Résumé de la vidéo :

Comment représenter un pelage avec un pinceau en éventail ? C’est le sujet qui va être traité aujourd’hui. Il n’y a rien de mieux que des poils qui partent dans tous les sens pour obtenir l’effet ébouriffé d’une queue.

Le matériel

Voici un petit tour d’horizon du matériel avant de démarrer. Il faut prévoir une palette jetable et des peintures à l’huile rouge de cadmium moyen, bleu de prusse, terre de sienne brûlée, ocre jaune et blanc de titane. Il faut sélectionner les teintes correspondant au sujet pour ne pas s’encombrer de beaucoup de tubes. Pour diluer la couleur, un peu de térébenthine ou de médium à peindre fera l’affaire. Pour le panel de pinceaux éventails, il y en a plusieurs sortes. Les poils synthétiques sont très doux donc ils permettent de travailler avec délicatesse et dans la finesse. Les pinceaux en poils naturels, soie de porc ou blaireau, sont au contraire très durs. Ils vont permettre d’accrocher la peinture et de créer des petites nuances.

Peindre le pelage d’animaux à l’huile

Le travail commence par la création de la touffe et se poursuit avec les poils plus épais en utilisant des pinceaux durs. L’avantage des éventails est que la peinture n’a pas besoin d’être totalement unie. D’après la manière dont ils sont faits, des nuances vont apparaître à l’intérieur. Il faut commencer avec les poils synthétiques pour pouvoir créer du volume et avoir du réalisme.

Plus la peinture à l’huile sera diluée, plus elle va s’étaler et faire apparaître un aplat. Le fait d’évacuer le pigment à la fin va créer des effets de poils tirés. Comme c’est un pinceau en éventail, le bout des poils va aller dans tous les sens en s’accrochant. A la place du noir, le bleu de prusse permet de nuancer et de donner du volume à la queue. Et pour accentuer les effets, les pinceaux à poils durs, notamment la soie de porc, doivent être utilisés secs. Au final, le travail n’est pas très compliqué et les effets obtenus sont magnifiques.

 

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [ sylvie guertault le 14/03/2017]

    Magnifique démonstration, merci. Peut-on l'adapter à l'aquarelle ? Ou bien est-spécifique à la peinture à l'huile...

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Bases Techniques
Style Animaux
Durée de la Vidéo 08mn09