Comment tenir ses pinceaux à l'Huile

Résumé de la vidéo :

La méthode des trois pinceaux est une technique intéressante pour la peinture à l’huile. C’est un processus traditionnel permettant de poser les valeurs d’une manière simple et rapide avec un pinceau pour la couleur intermédiaire, un pour la lumière et un pour l’ombre. Les trois outils sont utilisés en même temps. C’est une bonne astuce pour travailler à l’huile.

Le matériel

Pour l’exercice, il faut choisir quelques éléments : un papier spécial pour l’huile et l’acrylique pour sa résistance, trois couleurs de peinture à l’huile : du blanc, du noir et une autre couleur bonus en supplément, une petite quantité d’huile de lin clarifiée pour fluidifier le pigment et faciliter l’application. Pour les pinceaux, il faut opter pour des petites brosses. Il faut prendre au moins trois, un quatrième sera le bienvenu.

Le gros plan

Le nombre trois a vraiment son importance dans cette technique à l’huile. Le premier va représenter la couleur intermédiaire c’est-à-dire la teinte générale. Le second va être utilisé pour la lumière donc l’éclat le plus puissant. Et le troisième servira pour l’ombre, la valeur la plus forte.

La démonstration consiste à peindre une sphère à l’huile. Le gris neutre sert de couleur intermédiaire, peu importe son intensité. Il va être appliqué avec le premier pinceau. Il ne sert à rien de l’appliquer sur la partie qui va accueillir la couleur la plus forte, le blanc, donc il vaut mieux laisser la zone vierge. Une fois que la teinte générale est appliquée, le premier pinceau va être gardé dans la main gauche, sans être nettoyé puisqu’il va encore servir à créer les nuances, les dégradés et les fondus de manière simple et rapide.

Le deuxième pinceau sert à appliquer le blanc. C’est une bonne manière d’obtenir du blanc pur, chose qui est difficile une fois que le pinceau est souillé par une autre teinte. Il n’est pas rare que les outils se mélangent au début mais lorsque la méthode des trois pinceaux est acquise, le jonglage devient un réflexe, presque instinctif. Comme chaque couleur est représentée par un pinceau, il est tout à fait possible que le peintre se retrouve avec des tas d’outil dans sa main gauche mais en même temps, il a toutes les teintes à portée de main.

Pour rajouter une nouvelle teinte et nuancer le travail, il est tout à fait possible de continuer dans cette pratique en prenant un nouveau pinceau. Mais à la base, la méthode traditionnelle s’effectue avec trois pinceaux en main. Le socle, les couleurs, et l’harmonie sont basés sur ces outils. La preuve est que sur leurs autoportraits, les anciens maîtres ont tous leurs palettes et bon nombre de pinceaux dans leur main.

 

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Bardeau le 13/09/2015]

    Clair' merci claudine

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 07mn43