Une Pipe Surréaliste façon Magritte à l'Huile

Résumé de la vidéo :

Dans l’univers de la peinture à l’huile, cette démonstration consiste à faire une copie de Magritte Ceci n’est pas une pipe. C’est un modèle assez connu et relativement simple à réaliser mais il y a quand même un travail de dégradé, de lumière et d’ombre à travailler. Les étapes qui vont suivre permettent de voir la manière d’exercer cette technique.

Le matériel

Ci-après les matériels nécessaires pour réaliser cet exercice. La palette contient toutes les couleurs de base mais elles ne vont pas toutes servir. Seules l’ocre jaune, le bleu, le blanc, le noir et la terre de sienne seront utilisés pour le fond, les ombres et les lumières.

La térébenthine servira à diluer la peinture et à nettoyer les pinceaux entre deux teintes. Le médium à peindre classique permettra de rendre les couleurs plus brillantes et plus faciles à travailler. Pour les pinceaux, il faut avoir un spalter, des brosses plates ou usées bombées ainsi qu’une brosse ronde avec un poil long pour l’écriture.

Avec une toile sur châssis, le travail peut tout de suite commencer. Mais avec un papier spécifique pour la peinture à l’huile, il faut le fixer avec un ruban adhésif.

C’est parti !

L’exercice commence par le fond avec une couleur fortement diluée en lavis. Pour respecter la technique du gras sur maigre, le pigment peut être mélangé avec juste un peu de térébenthine. Mais il est possible de rajouter un peu de médium pour que la couleur soit brillante. Il n’y a pas de problème en cas de débordement car les couches suivantes vont le recouvrir.

La mise en couleur de la pipe constitue l’étape suivante. Il faut toujours débuter par la couleur dominante. Pour commencer, il faut mélanger la peinture à l’huile avec de la térébenthine une petite quantité de médium. Cela laisse la possibilité de réaliser d’autres couches par la suite. Il ne faut pas travailler les zones de lumière car il est toujours plus facile de foncer une teinte que de l’éclaircir. Comme la peinture à l’huile met du temps à sécher, on a le temps de retravailler la toile.

Le travail continue avec les zones plus claires et l’écriture. Les peintures à l’huile sont grasses et se travaillent facilement. On a beau faire n’importe quel sujet du tableau mais le plus dur c’est toujours la signature. Il ne faut pas utiliser du noir pur mais le nuancer pour obtenir une couleur très sombre. La peinture doit être mélangée avec de la térébenthine mais pas être trop liquide pour avoir une belle ligne.

Et voilà !

Cet exercice n’est pas compliqué une fois que le fonctionnement et la réaction de la peinture à l’huile sont maitrisés. Tout réside dans le choix du bon matériau. Avec de bons pinceaux et de belles couleurs, il faut y aller. Comme la peinture à l’huile est grasse et brillante, elle se travaille agréablement. Les couleurs se mélangent facilement. Cette technique est parfaitement adaptée à ce modèle connu de René Magritte.

 

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Felten jeremie le 16/12/2015]

    Merci pour votre réponse !Je m'apprête à essayer de peindre cette pipe... Mais... Je me rend compte que je suis vraiment mauvais en dessin....En partant de l'esquisse du dessin que vous fournissez, y aurait-il un moyen simple pour reporter l'impression sur la toile ? Ne serait-ce qu'un trait léger à repasser ensuite au crayon... ?

  • [Amandine Gilles le 08/12/2015]

    Bonjour, dans le cadre de la vidéo, le fond a été réalisé avec de la peinture diluée grandement à l'essence de térébenthine, ce qui lui a permis de sécher (durcir!) assez rapidement. Sinon la méthode consiste à prendre appui non pas sur sa main, mais plutôt sur son petit-doigt ! Non seulement cela vous procure toute la stabilité nécessaire et en plus vous gardez la liberté de mouvement, et donc une meilleure habileté. Merci à vous !

  • [Felten jeremie le 08/12/2015]

    Bonjour !Après avoir mis la couche de fond, avez-vous attendu qu'elle sèche pour tourner le rester de la vidéo ? Ou y a-t-il une technique pour ne pas en mettre partout lorsqu'on prend appui dessus avec la main ?D'avance merci !

  • [Amandine Gilles le 19/10/2015]

    Bonjour Viviane, Lorsque le dessin est réalisé au fusain, pour ne pas que la peinture se salisse, il suffit simplement de faire tomber la poussière du fusain en tapotant sur la toile. Ou bien alors de frotter votre dessin avec un brosse souple ou un chiffon propre. Les lignes s'estompent mais ne gêneront pas les couleurs.

  • [Fred le 19/10/2015]

    Oui, Viviane, souvent on fixe le fusain avec un fixatif, pour éviter que le fusain ne "souille" les premières couches...

Page: 12

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Objets
Durée de la Vidéo 23mn45