Un dégradé à l'acrylique

---------- Introduction

Amandine, un sujet important à l’acrylique pour continuer de livrer tous tes secrets, pour maitriser cette technique. C’est les fondus.

Voilà c’est ça. Comment arriver à joindre deux couleurs qui sont très différentes, comment arriver à créer un fond comme ça, uniforme, sans trop de trace de pinceau, des choses harmonieuses.

On prend des couleurs bien flashy là pour la démo.

Oui, c’est ça. On va prendre du bleu et du jaune.

Ça va être un peu … mais c’est pour la démo, c’est pour la vidéo et ça s’applique bien sûr sur des camaïeux, sur tout ce que vous voulez. Avec plusieurs couleurs aussi.

Oui, bien sûr.

On y va.

---------- Démonstration

Alors Amandine, pour démarrer le matériel, elle est simple.

Oui, voilà il est très simple. On doit avoir un support, ici c’est un carton qui fera très bien l’affaire. Et donc on a choisi pour l’exercice deux couleurs donc deux couleurs qui sont totalement différentes.

C’est sûr, on ne va pas se tromper.

Il y a un gobelet avec de l’eau tout simplement. Comme c’est de la peinture acrylique, on n’a pas besoin de plus. Après pour votre œuvre, vous pouvez utiliser toutes sortes de medium, des mediums qui vont vous permettre de fluidifier la peinture, etc. Là, on est plutôt sur les gestes. Pour l’exercice on va dire de base, pour la démonstration, on va juste se contenter des couleurs.

Donc on peut par exemple, pour permettre à la peinture de mieux se fondre, on peut déjà au préalable mouiller le support. Comme ça, la peinture va se liquéfier davantage.

D’accord. Ça c’est un bon truc.

Oui. Ce n’est pas obligatoire, Ca permet du coup de … la peinture va plus glisser. Et ensuite, on y va. On commence par le jaune. Je vais faire le jaune en haut et le bleu en bas et donc le but c’est d’arriver à les joindre. Là, c’est un moment classique. Comme le support est mouillé, on voit qu’on a des teintes qui sont déjà plus douces. En tout cas, elle se dégrade déjà d’elle-même.

Voilà, et puis on va remouiller. Vous pouvez même prendre un deuxième pinceau si vous préférez. On y va avec le bleu. Donc le fait que le support soit mouillé, c’est bien parce que ça permet à la peinture de conserver sa fraicheur, de ne pas sécher non plus trop rapidement.

D’accord.

Donc voilà. Là, comme c’est les deux on va dire les deux extrémités, la peinture est  brute et assez épaisse, plus on va arriver au niveau de la jonction entre les deux, on va mouiller un peu plus. On va diminuer la quantité de peinture pour éviter d’arriver à un mélange. Je reprends un peu plus ici, comme ça on obtient … Voilà ensuite, on travaille avec l’eau, avec le diluant.

Uniquement c’est ça ?

Voilà, de toute façon, le pinceau il est un peu chargé de peinture. Le principal c’est qu’elle soit diluée. Ensuite, on travaille.

Toujours dans ce sens là ?

C’est mieux parce que si vous faites comme ça, on va voir forcément les délimitations du pinceau là. Justement si on veut avoir un fondu, un dégradé qui soit régulier. Déjà ici, on arrive à quelque chose d’intéressant. Et donc, c’est le geste continuel avec simplement du médium, de l’eau.

Là ici, il va mélanger les pigments.

Voilà, c’est juste le diluant qui va permettre de mélanger les deux couleurs.

Les couleurs finalement elles sont déjà sur le support. Tu n’en rajoutes plus et puis tu travailles, c’est ça ?

Voilà, c’est ça tout à fait. On les dilue juste. Donc là par exemple le jaune est sali. Du coup, on va rajouter une petite quantité. Et donc là, au milieu, on caresse juste. Comme ça, ça permet d’avoir quelque chose de régulier. Il n’y a pas de trace de pinceau, pas de trace de brosse. Voilà tout simplement.

Alors là, ce dégradé, il est sublime. Le bon geste au bon endroit c’est … des petits conseils à nous donner en plus ?

Oui c’est ça, c’est par exemple mouiller son fond au préalable. C’est des petites choses qui permettent de garder la peinture plus longtemps dans le frais

Et puis ça fait glisser les couleurs. C’est bien, j’en retiens aussi qu’il ne faut pas trop charger ici et là.

Chargez surtout aux extrémités et puis au milieu on balaie juste,

Tu rinces ton pinceau, tu balaies pour tirer la peinture alors qu’on pourra avoir tendance à dire je corrige, on met de la peinture là etc.

C’est tout simple et c’est très rapide.

Oui mais c’est un exercice à faire, c’est important. Faites-le. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser des couleurs comme ça, choisissez des couleurs plus en harmonie avec votre travail mais maintenant, voilà. A vous de faire l’exercice.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Amandine Gilles le 10/10/2016]

    Bonjour Sylvie, malgré ce très long (!!) délai, je peux vous répondre que tous les diluants peuvent être utilisés sur du bois du moment que celui-ci est correctement préparé : encollage puis enduction. Ces étapes de préparation sont indispensables afin d'isoler le bois. Désolé pour cette réponse tardive. Cordialement

  • [Roussel sylvie le 08/03/2016]

    Le diluant sur un support en bois est-il toujours de l'eau ? Merci de votre réponse . Sylvie

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 05mn47