Les réserves à l'acrylique

Résumé de la vidéo :

Dans l’univers de l’acrylique, il existe différentes manières de faire des réserves. C’est un processus consistant à garder des zones vierges pour obtenir différents effets. Il existe plusieurs méthodes : le drawing gum très utilisé à l’aquarelle, le ruban adhésif et le pochoir.

Le matériel

Un carton toilé recouvert de gesso noir va servir de fond afin d’obtenir de nombreux effets sympas et jouer sur les contrastes. Avec un support sombre, il est possible de prendre de la  peinture acrylique de couleur vive : rouge, vert et jaune. Le fameux drawing gum est conditionné dans un petit récipient. Il doit être bien mélangé avant d’être utilisé car ses deux composants se séparent au repos. L’adhésif s’applique simplement sur le support afin de créer des compartiments. Les pochoirs en forme d’étoile sont réalisés dans des cartons solides. Pour les pinceaux, il faut des brosses plates, plus adaptées à l’exercice. Un récipient contenant de l’eau est à prévoir en cas de besoin.

Quelques méthodes pour faire des réserves à l’acrylique

Pour faire des bandes en haut du support, il faut utiliser le ruban crêpe. L’intérêt de ce matériau est qu’il se détache et se repositionne facilement. Il s’utilise également pour peindre un mur ou faire des bordures. Une fois que la peinture est bien sèche, le ruban crêpe peut être retiré. Une peinture en spray est plus adaptée au pochoir. Il faut bien secouer la bombe et la vaporiser à une certaine distance.

Avant d’utiliser le drawing gum, il faut le remélanger. L’application se fera au pinceau. Il est également possible d’utiliser une plume pour la calligraphie et de réaliser toutes sortes d’effets. En séchant, le liquide se plastifie et forme une pellicule. On va pouvoir peindre par-dessus. Une fois retiré, la zone vierge apparaissant dessous sera comme du négatif.

La décoration peut continuer pendant le séchage du drawing gum. Et lorsqu’il est sec, il faut peindre par-dessus avec une couche fine. La gomme de masquage peut être enlevée avec une gomme ou avec un doigt à condition que ce dernier ne soit pas sale ou gras. Les formes apparues sont tout à fait simplistes mais procurent pas mal d’effet surtout à l’aquarelle. Il faut retirer le drawing gum aussitôt que le travail est terminé mais ne pas attendre un, deux ou trois jours après la pose sinon il devient définitif.

Les différents outils permettant de faire des réserves sont montés ci-hauts. Comme c’est une démonstration, le résultat n’est pas top mais toutes les techniques y sont présentes. Le fond noir a permis de bien montrer le contraste. En résumé, les réserves permettent de réaliser des choses vraiment intéressantes que ce soit à l’acrylique ou à l’aquarelle.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 08mn39