Les différentes duretés de pinceaux à l'acrylique

Résumé de la vidéo :

Plusieurs variétés de pinceaux sont en vente sur le marché actuellement. Les poils ainsi que la dureté varient d’un outil à un autre. Il est donc fort intéressant de connaitre dès le départ leur aspect et leur rendu. En général, les soies de porc sont très nerveux, les polyamides sont nerveux et les synthétiques sont doux.

Les caractéristiques des pinceaux à l’acrylique

La démonstration commence par le pinceau en soie de porc, très rigide. Avec un peu de peinture acrylique, les poils sont vraiment marqués sur le tracé, même en travaillant en épaisseur. Le passage de la brosse laisse des trainés. Ce type de pinceau est fort utile pour créer des grosses touches en épaisseur du fait de sa dureté. Si les poils en soie de porc sont écrasés, ils ont tendance à partir dans tous les sens.

Le second pinceau possède des poils nerveux mais assez doux au toucher. Lors du travail à l’acrylique, la nervosité de l’outil est quand même visible. Pendant l’étalage de la peinture, le pinceau laisse quelques traces donnant au résultat un aspect un peu brut. Il permet également de travailler avec délicatesse en réalisant des contours assez nets par exemple. Les poils en polyamide peuvent être contrôlés, ce qui n’est pas le cas des soies de porc.

Les pinceaux synthétiques possèdent des poils doux et très souples. En réalisant des touches de peinture, les zones sont beaucoup plus lisses et les traces sont moins marquées.  Ils sont parfaits pour créer un modèle doux c’est-à-dire un résultat avec très peu de trace de poils et un contour très net. Il est également possible de réaliser toutes sortes de lignes. Même en exerçant une pression sur ces pinceaux, les poils conservent leur forme. Ils sont donc parfaits pour réaliser des aplats totalement réguliers.

Les pinceaux sont des outils essentiels qu’il faut maitriser progressivement. C’est important de comprendre leur fonctionnement afin de savoir quel matériel utiliser en fonction du résultat escompté mais pas l’inverse. Le choix d’un pinceau doit se baser sur deux critères. Premièrement, la couleur est décidée par le fabricant. Selon la convention, plus la couleur est claire, plus les poils sont doux. Deuxièmement, le toucher permet de savoir si le pinceau est souple ou nerveux. Il ne faut donc pas hésiter à le palper sous toutes ses coutures avant de l’acheter.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 04mn15