Lâchez-prise avec des parapluie dans le vent

Résumé de la vidéo :

Cet exercice est un lâchez-prise avec des parapluies dans le vent. Il va être réalisé avec une palette courte comprenant du mauve pour le fond, du blanc et du noir pour équilibrer le tout, du magenta et du rouge cadmium pour obtenir une vibration.

Lâchez-prise avec des parapluies dans le vent

Pour changer, l’artiste laisse de côté son brumisateur pour faire le fond. Il applique seulement le pigment avec un gros spalter. Comme le ciel est foncé en haut et plus clair en bas, il faut faire un dégradé avec du blanc de titane. Le mélange se fait au fur et à mesure.

Après avoir créé des petits nuages, il faut passer aux manches des parapluies. L’effet graphique fait penser à des notes de musique sur une portée. Ensuite, le haut des parapluies prend forme. Après le dessin, il faut passer à la pose des couleurs de façon aléatoire. Même si c’étaient des parapluies blanches à l’origine, la lumière a permis d’utiliser du mauve, du blanc et du gris à l’intérieur. Ensuite vient le rouge, très utile pour faire vibrer toutes les teintes.

Pour avoir de la transparence afin que le ciel reste visible, les couleurs sont très diluées. Finalement, le rouge, le magenta et le mauve se mélangent et se fondent entre eux pour donner un bel effet puisque le pinceau est trempé dans l’eau sans être rincé. Il faut maintenant poser les branchages sinon les parapluies vont être suspendus dans l’air. Ils sont accrochés à un tout petit fil dans les branches.

Cet exercice de lâchez-prise est un modèle inspiré d’une photo mais pas une copie. Il n’est pas tout à fait achevé mais ce n’est pas grave. L’important est d’avoir saisi l’instant et transcrit le mouvement réalisé par l’artiste, son coup de pinceau. Au final, le résultat est magnifique.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marielle Duroule

Marielle Duroule

Girondine de naissance, nordiste d’adoption, elle est tout d’abord diplômée des Beaux-Arts en 1991 et entreprend un travail photographique sur le thème de l’autoportrait. Elle se maquille, fabrique ses costumes et se met en scène pour réaliser plus de mille portraits.

Elle suit des cours au conservatoire d’art dramatique de Lille (1993-1995).

Puis se passionne pour le chant, rentre au conservatoire de Tourcoing (jusqu’en 1997). Elle enchaîne les rôles en opéra comique.
En 2000 elle crée un spectacle inédit « tout feu tout femme » qui connaît un grand succès. Elle incarne une vingtaine de personnages, qu’elle interprète en direct et retrace un siècle de chansons, elle enchaîne les tournées en France et à l’étranger avec son spectacle de music hall.

En 2009 elle écrit et interprète un conte fantastique pour jeune public « la forêt magique », ce spectacle est mis en scène par James Hodges.

Novembre 2010 elle obtient un rôle dans un télé film « les petits meurtres d’Agatha Christie ».
2011 ça y est elle reprend ses pinceaux ! Enchaîne les décors et performances sur scène intitulé « live painting » improvisation de peinture pendant les concerts d’electro, pop , musique classique, glam rock etc.…

2015, elle intervient en entreprise : réalisations de fresques collectives « cohésion d’équipe et lâcher prise » par le biais de la peinture.

  • [Esther Eisele le 20/05/2016]

    On ne peut que s'envoler ! Magnifique merci !

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Paysages
Durée de la Vidéo 13mn30