Lâchez-prise avec un porte-bonheur à l'acrylique

Résumé de la vidéo :

Dans le lâchez-prise, il y a de l’énergie et de l’improvisation. Et même sans cette dernière, l’artiste est toujours libre avec les formes, les modèles et les couleurs. Cette fois-ci, l’exercice consiste à peindre un énorme trèfle à quatre feuilles sur un format rond.

La première étape consiste à poser le fond du sujet c’est-à-dire le trèfle à quatre feuilles, considéré comme un porte-bonheur. Des petits ombrages vont être réalisés avec du pastel gras de couleur noire et mauve. Ce bâtonnet très graphique se marie parfaitement avec la peinture acrylique. A la fin, le fond est retravaillé avec un camaïeu de rouge et d’orange. Du jaune apporte de la luminosité aux feuilles.

« La fleur donnait son parfum de la même manière à celui qui l’écrase comme à celui qui l’aime ». L’artiste s’est inspiré de cette phrase énoncée par un professeur de yoga pour l’inscription gravée autour du trèfle à quatre feuilles.  Au premier coup d’œil, l’écriture ne ressemble à rien mais ça a un sens. Et le côté graphique est toujours visible.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marielle Duroule

Marielle Duroule

Girondine de naissance, nordiste d’adoption, elle est tout d’abord diplômée des Beaux-Arts en 1991 et entreprend un travail photographique sur le thème de l’autoportrait. Elle se maquille, fabrique ses costumes et se met en scène pour réaliser plus de mille portraits.

Elle suit des cours au conservatoire d’art dramatique de Lille (1993-1995).

Puis se passionne pour le chant, rentre au conservatoire de Tourcoing (jusqu’en 1997). Elle enchaîne les rôles en opéra comique.
En 2000 elle crée un spectacle inédit « tout feu tout femme » qui connaît un grand succès. Elle incarne une vingtaine de personnages, qu’elle interprète en direct et retrace un siècle de chansons, elle enchaîne les tournées en France et à l’étranger avec son spectacle de music hall.

En 2009 elle écrit et interprète un conte fantastique pour jeune public « la forêt magique », ce spectacle est mis en scène par James Hodges.

Novembre 2010 elle obtient un rôle dans un télé film « les petits meurtres d’Agatha Christie ».
2011 ça y est elle reprend ses pinceaux ! Enchaîne les décors et performances sur scène intitulé « live painting » improvisation de peinture pendant les concerts d’electro, pop , musique classique, glam rock etc.…

2015, elle intervient en entreprise : réalisations de fresques collectives « cohésion d’équipe et lâcher prise » par le biais de la peinture.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Objets
Durée de la Vidéo 06mn05