Un visage à l'Acrylique façon Modigliani

Résumé de la vidéo :

Toujours dans les bases de l’acrylique, l’application se portera sur le portrait d’une jeune femme de Modigliani. Facile à copier, c’est le modèle idéal pour débuter. Il permet également d’apprendre à gérer les couleurs et les textures. Le nombre peu élevé de couleurs et de détails facilite le travail.

Le matériel nécessaire

Le matériel nécessaire n’est pas compliqué mais plutôt basique. Il faut prévoir le modèle, le papier, le support, les couleurs, la palette, l’eau, les pinceaux et l’essuie-tout pour rester propre. Même si la feuille volante est assez épaisse donc ne risque pas de gondoler, il faut la fixer sur le support rigide avec du ruban adhésif. Ce dernier va également servir à former un cadre élégant.

Les couleurs sont sélectionnées selon le sujet. Comme la teinte est très orangée, le cadmium qui est un rouge chaud permet d’accentuer cette couleur. Il va donc prendre la place du magenta parmi les primaires. Il est préférable de mettre peu de pigments sur la palette et puis de rajouter au fur et à mesure au lieu d’en avoir trop et de les perdre. Pour faciliter le travail, toutes les nuances seront tout de suite étalées.

Les passages sur le fond

Pour les portraits, il faut toujours commencer par le fond pour que la figure soit au-dessus. Dans le cas contraire, le fond va déborder sur le visage et la toile ne sera pas cohérente.

Après un temps d’observation, le premier passage du fond peut être commencé. Comme il peut être assez irrégulier et approximatif, il faut bien humidifier le pigment. Même en cas de débordement, il n’y a pas de souci puisque la peinture acrylique est couvrante. Toutefois, il est toujours judicieux de rester dans la zone à peindre.

Le deuxième passage du fond n’aura lieu que lorsque le personnage prendra vie. La couche va être travaillée avec une brosse en soie de porc avec des poils très durs. Cet outil va augmenter le contraste et donner pas mal d’effets de texture.

Le visage, la peau et les zones d’ombres

Il faut attendre que la toile sèche naturellement ou avec un sèche-cheveux avant d’entamer la couche du dessus. Le visage et la peau doivent être créés avec trois pinceaux différents : un pour la couleur intense donc pour les ombres, un pour la teinte intermédiaire donc la chair et un pour travailler les zones claires donc la luminosité. Cette astuce permet de ne pas nettoyer les outils à chaque fois. Pour obtenir la couleur exacte, il faut trouver le bon dosage en tâtonnant. C’est difficile au début mais avec l’habitude et la maitrise, on y arrive facilement.

Pour le visage, il est préférable de peindre par zone et de commencer par les bords plutôt qu’au milieu. Pour les ombres, les couleurs claires, les lumières, les contours et les dégradés, il faut rester dans les mêmes tonalités. L’avantage de l’acrylique est qu’il est toujours possible de retravailler par dessus. Il sèche vite donc il n’y aura pas de perte de temps. Ce n’est qu’une fois que les détails du visage, les yeux, les sourcils et la bouche sont faits avec un pinceau fin et rond que l’expression va ressortir.

Pour le cou, le travail en transparence avec une couleur très diluée permet d’apporter de la lumière. Le blanc du papier peut servir à donner plus de luminosité.

Les zones sombres, c’est-à-dire les cheveux et la robe, vont être peintes en noir. Pour les parties plus lumineuses, il faut rajouter un peu de couleur, de l’ocre rouge ou du rouge carmin par exemple, directement sur le dessin. Après les cheveux et les vêtements, tout va aller très vite car ce modèle est moins travaillé. Ce n’est qu’à la fin que les rubans adhésifs vont être enlevés délicatement pour ne pas abimer le papier.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Cécile Gauthier le 25/09/2016]

    Merci!!! J'ai réalisé un portrait de ma fille en suivant la vidéo.... J'ai eu du mal avec les zones sombres et claires parce que je n'ai pas fait de photocopie en noir et blanc... Je pense que j'aurais mieux défini ces zones en noir et blanc plutot qu'avec la photo couleur bien brillante, je manque de pratique pour ça....Si je trouve comment faire, je la publierais!!! En tout cas j'ai passé un bon moment!!! Merci à vous Amandine !!!!

  • [Amandine Gilles le 24/10/2015]

    Merci à tous ! Exactement Viviane, vous pouvez adapter cette méthode pour la peinture à l'huile à condition de respecter les temps de durcissement !

  • [Viviane le 24/10/2015]

    Encore Bravo ! est il possible de faire la même chose à l huile en respectant des temps de séchage plus long bien sûr ? Merci

  • [Nina Sainzelle le 26/09/2015]

    Whaou ! quelle belle leçon.... bravo ! :)

  • [Brigitte payen le 25/09/2015]

    Très intéressant!!! Merci pour ce cours sur le mélange des couleurs et avec plusieurs pinceaux

Page: 12

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Personnages
Durée de la Vidéo 29mn49