Peindre une marine a l'huile

---------- Introduction

Amandine on est dans l’univers de l’huile avec toi et on va se faire une petite une petite promenade en mer ?

En mer on n’avait pas encore fait ça jusqu’à présent.

Non pas de marine.

Non c’est la première marine que l’on va faire, comme ça on va voir le… comment on travaille l’eau avec ses petites vaguelettes et ses reflets.

Un sujet tout simple là pour démarrer un sujet tout simple.

Ah oui c’est vraiment tout simple. Le bateau est juste là pour agrémenter un peu le sujet mais sinon ce sont tout… justement l’histoire de… les contrastes et les différents bleus etcetera.

On y va étape par étape la première étape dans l’univers des marées. On y va.

---------- Démonstration

C’est parti Amandine. La première étape c’est le matériel.

Alors la présentation donc déjà ici j’ai choisi pour un papier donc spécial huile.

Oui.

On ne prend pas n’importe quel papier. Il faut qu’il soit suffisamment résistant pour les solvants. Alors ici le format comme c’est format assez rectangulaire, j’ai prévu du scotch amovible, comme ça on va délimiter vraiment notre surface à peindre. Donc ça on verra on va l’appliquer ensuite.

Pour ce qui est des produits qui sont ici il y a d’un côté la térébenthine, l’essence de térébenthine ou alors du white spirit enfin en tout cas il faut avoir un solvant. Et de l’autre côté on a du médium à peindre qui va permettre de fluidifier la peinture tout en gardant sa richesse, donc ça va faciliter le travail de la pâte.

Dans les couleurs on a simplement quelques couleurs ce n’est pas utile de trop s’encombrer sur notre sujet… notre sujet est assez simpliste au niveau des couleurs.

Oui.

Donc on a ici du blanc de titane, du rouge de cadmium, jaune de cadmium clair et foncé, du bleu outremer, du bleu de Prusse et du noir.

C’est souvent ce que tu prends comme palette ?

C’est ça avec ces couleurs-là on peut vraiment tout faire. Il est possible de faire des violets, des verts ou on peut même faire du brun en mélangeant du rouge, du jaune, du bleu on obtient vraiment des bruns donc avec ça on peut tout faire.

Et les pinceaux forcément on a toute sorte de brosses et des pinceaux ronds et puis bon un pinceau éventail dont on ne va pas forcément avoir besoin à présent mais en tout cas, il nous faut plusieurs brosses plusieurs pinceaux.

Et donc comme de disais, le scotch ici va nous permettre de modifier le format parce qu’on a un format assez rectangulaire. Et pour une marine on préfère… on va préférer le format allongé. Donc on essaye de le mettre forcément bien droit. Comme ça va délimiter notre surface à peindre et puis quand on le retirera, on aura une peinture bien propre bien nette.

D’accord tu la délimites bien et oui marine classiquement c’est bien dans ces formats ?

C’est ça c’est… c’est pour ça qu’on les appelle les formats marine…

Oui.

On a les portraits, les figures pardon, les paysages et les marines. Donc tout ça est propre à des formats à des tailles… des formats particuliers. On peut même replier derrière. Et voici comme ça on va peindre là ici et quand on va retirer, tout sera propre prêt à encadrer. Alors on va commencer.

On va commencer déjà par les fonds toujours parce qu’après on va superposer… on superposera les éléments. Donc on va commencer par le fond, viendra ensuite la mer et le bateau bien sûr en dernier.

Alors pour représenter un ciel alors comme on ne vit pas dans un dessin animé, on l’alimente toujours d’une nuance de jaune ou enfin selon l’heure de la journée, selon la saison les teintes changent mais en tout cas on n’utilise pas seulement du blanc et du bleu.

Alors comme on l’avait vu dans une vidéo précédente qui parlait justement de la perspective atmosphérique, ici on va en avoir besoin c’est-à-dire que pour représenter la profondeur d’une grande étendue notamment ici la mer. Alors il faut faire attention quand on se fie à une photo parce que souvent sur la photo, le fond semble plus foncé enfin la ligne d’horizon semble plus foncée que le premier plan.

Mais selon la perspective atmosphérique, pour arriver à la représenter cette profondeur en peinture, il faut toujours que la ligne du fond soit plus claire ou alors plus froide c’est-à-dire que soit c’est une différence entre l’éclairci du fond et le premier plan qui va beaucoup plus foncé ou alors une histoire de premier plan qui va être plus chaud et le dernier plan qui va être plus froid. C’est le seul moyen pour arriver à créer une profondeur. Sinon va avoir une mer ou même un ciel très plat.

Et c’est pour ça du coup qu’ici j’ai laissé le bleu brut enfin le bleu pur dans le fond et je l’ai chauffé en mélangeant légèrement un peu de rouge et un peu de jaune. Donc ça crée un vert assez terreux comme ça sur le devant parce que du coup on a un bleu qui plus chaud.

Et puis pour représenter les petites… enfin les mouvements de l’eau en tout cas les petites vaguelettes qu’on peut voir ici sur notre modèle, on va prendre des pinceaux plus fins donc soit des pinceaux ronds soit des brosses fines avec des poils bien bien droits.

Et on va travailler avec 2 nuances c’est-à-dire la couleur l’eau mais en plus foncée donc là on a un bleu presque noir très foncé en tout cas et un bleu qui est beaucoup plus pale mais qui n’est pas blanc pour autant. Ça va être un peu plus comme le ciel d’ailleurs bleu ciel enfin qu’on a utilisé pour créer le ciel.

Alors là donc j’ai attaqué le bateau comme vous pouvez le voir. Il est possible de repeindre par-dessus parce que les premières couches donc pour le ciel et la mer ont été réalisées avec une pâte très légère que j’avais dilué avec de la térébenthine et un peu de médium, ce qui fait qu’elle a eu le temps de…

S’imbiber un peu ?

De s’imbiber dans le papier et pas de sécher mais en tout cas de durcir légèrement en tout cas et donc là je peux remettre une couche par-dessus pour le bateau.

D’accord. Et on voit la trame encore ? Ça reste très très fin. On voit la trame du papier du papier toilé ?

Oui c’est ça. Là c’est presque aquarellé…

Oui tout à fait.

Et là pour le bateau par contre je vais revenir en pâte plus épaisse.

En pâte plus épaisse plus consistant d’accord.

Donc on a aussi un mélange comme ça de textures et de matières.

Ok.

Alors pour liquéfier la pâte pour vraiment l’amaigrir et comme au début pour donner ce côté aquarellé, on utilise seulement l’essence. Par contre pour… pas forcément pour l’amaigrir mais pour la fluidifier par exemple là je vais faire les traits pour le bateau, des traits fins donc pour ça on va utiliser le médium à peindre. Comme ça ça va permettre de fluidifier la peinture la pâte sans pour autant casser sa brillance ou sa texture.

Alors le mieux c’est de prendre un pinceau très très fin pour faire des détails forcément très fins. Là on est dans le petit détail.

Moi je mets d’abord tous les blancs enfin toutes les nuances de blanc et ensuite je reviendrai avec toujours un pinceau très très fin et là on fera les détails qui sont plus foncés bleu noir [.]

Le travail est terminé. Enfin on pourrait toujours continuer encore et des heures et des heures mais à un moment il faut savoir dire stop.

Oui oui il veut mieux dire stop.

Alors maintenant l’étape cruciale où on peut enlever le scotch. Alors il faut le faire délicatement.

C’est le moment que j’adore.

Voilà par exemple.

Que j’ai raté une fois sur deux.

Donc c’est pour ça qu’il faut avoir le bon support. Et y aller délicatement, essayer de le faire le plus à l’horizontal possible.

C’est l’amorce qui est difficile des fois qui permet d’arracher ?

Oui.

Après c’est bon quand c’est parti.

Hop.

Voilà.

Ah c’est superbe. Cool. On dirait que le bateau se détache des trucs c’est incroyable super.

Et là on a un beau tableau qui est déjà… qui est déjà propre et prêt à être encadré.

Exacte.

 

J’adore. Les Marines je ne suis pas sûr d’adorer dans l’absolu mais là c’est génial.

Là disons qu’on voit que c’est un travail qui est réalisé assez simplement on va dire enfin au niveau du sujet. C’est juste un ciel, de l’eau avec quelques vaguelettes et puis un petit bateau qu’on a rajouté dans le coin.

Le bateau vous l’avez vu ? Vous le regardez il se détache. Tout à l’heure je l’ai regardé j’avais l’impression que t’avais recollé un truc dessus. Non super.

Après si on regarde de près on voit bien les traces de pinceaux et tout ça mais ce qui rend cet effet-là justement comme tu dis un peu… enfin très réaliste c’est justement parce qu’il faut arriver à maîtriser les éléments qui rendent réalistes. Donc là on est dans les contrastes c’est-à-dire qu’on a su et dans les beaux reflets.

Oui.

Donc le fait d’avoir mis les ombres et les reflets blancs…

Les reflets, basiques j’adore.

Ça crée tout le réalisme aussi. Le fait d’avoir mis des vaguelettes au premier plan et d’avoir estompé jusqu’à les supprimer carrément dans le fond, ça c’est aussi le côté réaliste. Et le fait d’avoir dégradé du plus foncé au plus clair aussi bien pour l’eau que pour le ciel, là on a du coup l’effet de profondeur. Donc ces éléments-là réalistes créent cet effet réaliste.

Tu as oublié un truc. Il y a ce petit machin cette petite image beau là.

Oui.

Il est superbe j’ai remarqué waouh. Et bon c’est toujours souvent souvent et dans le cas présent, plus beau ce que fait Amandine que l’original. C’est très génial. Et puis c’est accessible c’est-à-dire vous pouvez y arriver. Vous suivez ses conseils vous suivez ses gestes. Merci beaucoup.

Merci à vous.

Vous avez le modèle vous avez la photo d’origine vous avez le résultat. A vous maintenant.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
WebTV Oui
WebTV Page CMS 382