Résine travaillée aux couleurs dorées dans le frais

Résumé de la vidéo :

L’utilisation de la résine avec d’autres matières entre dans le cadre des techniques mixtes. Aujourd’hui, elle va être travaillée dans le frais en mélange avec de la peinture vitrail et des copeaux de feuilles à dorer. L’objectif est d’obtenir des effets de halo et de transparence. C’est en quelque sorte un écosystème où il se passe beaucoup de choses.

Le fond

La première étape consiste à préparer le fond avec de la peinture acrylique. Le but est d’obtenir un dégradé avec de l’ombre naturelle et du blanc. Les couleurs sont posées directement sur la toile. Le travail commence par le côté le plus sombre vers la lumière.

Le travail de la résine aux couleurs dorées dans le frais

Cette fois-ci, la résine va être travaillée dans son aspect liquide. Deux types de résine peuvent être utilisés pour cette technique mixte. La résine de glaçage donne un aspect plus opaque lorsqu’elle est mélangée à la couleur. La résine cristal permet d’obtenir un effet de transparence pure. C’est cette dernière qui va être utilisée en premier.

La résine va être utilisée à différents stades de séchage. Il faut tout d’abord faire des petits filets sur les parties sombres et claires de la toile puis les laisser durcir pour y revenir plus tard. Les formes sont réalisées à l’aveuglette à moins de vouloir vraiment faire des motifs.

Le travail avec la résine très fluide commence à la troisième étape. Versée au milieu de la toile, elle s’étire doucement. Il faut faire attention au bord puisqu’elle coule beaucoup. Ensuite, quelques gouttes de peinture sur vitrail brun sont insérées dessus. Puis, les deux matières sont étirées au couteau pour donner des effets de dilution qui vont continuer à travailler au fil du temps.

Un deuxième coloris de peinture sur vitrail mais un peu plus opaque est rajouté à la résine pour créer des nuances. Ca peut arriver qu’elle coule sur les bords. Mais tant qu’elle est molle, il est toujours possible de la retravailler et la ramener vers l’intérieur. C’est l’intérêt de verser la résine au milieu puis de la tirer vers les bords. Et il faut savoir que la résine en cristal coule un peu plus que l’autre.

De l’autre côté, des petits copeaux de feuilles à dorer sont insérés dans la résine. En séchant, ils vont être complètement incrustés dans la matière et donner un aspect vitrifié. Il est également possible d’y rajouter un petit peu de pigment pour faire un fondu. Dans ce travail sur les techniques mixtes, la résine joue un rôle de diffuseur de couleur pour créer des effets subtils.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
WebTV Oui
WebTV Page CMS 382