Une gondole à Venise au pastel

---------- Introduction

Dans la série des petits boulots que je t’ai demandés parce que j’avais envie que ça fasse partie de la plateforme, je t’ai demandé de travailler sur un Venise au pastel.

Oui. Sujet Venise, très intéressant du mot des artistes. C’est tout un travail de reflet, de couleurs, d’atmosphère. C’est superbe.

Et puis c’est universel comme tout le monde connait. Et en plus, tu peux l’interpréter enfin. Alors une petite question : le fond puisque le fond c’est important. Pour le travail, tu as choisi quoi ?

Alors j’ai hésité un peu. Je voulais prendre du vert assez foncé et après du bleu assez foncé et puis je me suis dit ben je vais faire entre les deux. J’ai pris un bleu vert qui est assez douce.

Un bleu vert turquoise un sombre et voilà. C’est ça?

Et surtout comme ça, je pourrais travailler le plus clair et le plus foncé.

D’accord, c’est bon. On y va, au boulot.

---------- Démonstration

Maintenant au niveau du sujet, c’est la petite gondole. Le pont au fond bien sûr Venise. Alors principalement, les reflets aussi. Enfin, essayer de mixer un petit peu tout l’ensemble.

Le dessin la base du dessin, c’est déjà fait. Enfin, vous voyez c’est juste des éléments. Au niveau des reflets, je n’ai pas parfaitement dessiné les reflets. J’ai suggéré la gondole, un petit peu l’ombre, les éléments importants c’est tout. J’ai pris un papier gris bleuté.

Je vais commencer par les ombres, les ombres qui vont donner un petit peu l’élément de base c’est à dire le dessin, le mettre en place, je mets en place. J’hésite entre un marron et un violet. Par contre, je vais prendre un vert. Je prends celui-là pour faire un bleu. Il faut toujours bien réfléchir avant de commencer.

C’est un marron un peu vert et c’est un pastel assez tendre parce que voilà je dois vraiment suggérer les éléments assez rapidement.

On ne se dit pas, on va commencer par la gondole, on va commencer par l’architecture, vous vous faites plaisir. J’ai trouvé l’élément important, ce sont les reflets. Si vous allez doucement sans trop appuyer, après vous pouvez commencer par ce que vous voulez. Ce n’est pas noir attention, c’est un vert un peu vert marron kaki.

Très important le petit tracé en perspective. Mettons la bordure ici, la bordure du quai enfin assez haut, assez grand et progressivement vous diminuez. Parce que si vous ratez ça, vous allez retravailler correctement les couleurs mais l’effet de la perspective sera gâché.

J’ai laissé de côté la gondole. Là, je vais la suggérer encore. Vous savez que je vais changer de couleur sinon si je la fais en même temps, tout va se mélanger. Après on aura du mal à distinguer l’ensemble. Je vais prendre une couleur assez proche mais un petit peu différente. J’ai pris un marron un petit peu plus chaud.

Comme j’ai utilisé cette couleur-là pour le bateau, donc bien sûr au niveau du reflet du bateau sur l’eau il faut suggérer aussi cette petite couleur. Je suis désolée, j’utilise beaucoup le mot suggérer. Mais je crois que c’est indispensable parce que c’est vraiment montrer légèrement.

Ça s’est un petit peu tordu. Là, j’ai fait une erreur au niveau du tracé. C’est un petit peu trop court. Même si c’est un reflet, ce n’est pas normal que ça part dans ce sens-là. Logiquement, ça devrait être un petit peu l’inverse. Donc je vais rectifier avec un bâtonnet un peu… voilà je vais suggérer.

Bien sûr, on n’a jamais de la couleur identique au papier. Celui-là il est parfait. Voilà comme ça visuellement, ça me gêne un petit peu moins. Celui-là il est bien.

Je reprends mon marron. J’en mets un petit peu là. Comme j’en ai mis que sur la gondole, je vais chercher à en mettre un petit peu ailleurs donc je vais en mettre un peu ici. Je vais en mettre ici en appuyant un petit peu plus parce que nous sommes au premier plan. Faire attention que la largeur des traits des tracés ne soit pas identique sinon ça crée un petit peu de monotonie, ce n’est pas jolie. Et ce n’est pas naturel.

Là, c’est pareil. C’est un petit peu lourd au niveau de la forme donc je vais la casser tout de suite, casser et couper si vous voulez.

J’ai… un petit peu la mise en place ? Non, j’ai oublié un petit peu quelque chose là.

Je vais m’attaquer un petit peu au pont. Attention aussi quelque chose d’important, il faut toujours garder des couleurs ou des bâtonnets de couleur enfin en harmonie avec la couleur du papier, la couleur du support que vous allez utiliser. En harmonie c’est-à-dire que ça se marie bien.

Voilà j’ai fait une erreur là, j’étais un petit peu trop mat. Donc un petit coup de gomme.

Je trouve cette couleur-là intéressante donc je vais continuer c’est à dire mais je vais prendre une valeur un petit peu plus claire. Peut-être un petit peu trop rose. Celui-là peut être.

Là, il y a des petits piliers assez clairs qui donnent l’effet de profondeur. Donc ils sont importants donc commencez à les montrer.

Je vais commencer un petit peu le travail du reflet. Comme j’ai mis cette couleur-là au niveau du pont, bien sûr le pont se reflète dans l’eau. Donc je vais utiliser cette même couleur même si après, je vais remettre surement autre chose. Mais je vais suggérer l’arrondi du pont.

Maintenant, je vais prendre un vert un petit peu marron.

C’est très important de travailler avec ces photos parce que quand j’ai pris cette photo, je me souviens que les berges et il y avait de la moisissure. Et c’est pour ça que quelques fois sur un document, on ne le voit pas trop. Mais si on en a le souvenir, il faut l’utiliser. C’est pour ça qu’il est important de travailler avec ses documents puisqu’il nous reste en mémoire des souvenirs.

Je vais faire l’intérieur de la gondole tout de suite. Un élément important dans la gondole, c’est les sièges assez confortables. Mais c’est vraiment un élément très important. C’est pour ça que je vais les mettre un petit peu en valeur avec un marron assez lumineux. Si c’est trop lumineux, je casserai avec une autre couleur.

Un petit peu trop rouge donc je vais mettre un petit marron mais pas trop lumineux. Elle donne de la lumière quand même. Je mettrai un petit peu de vert ou de gris dessus.

Je vais utiliser un autre instrument pour étirer parce que là, soit je prends la gomme mais les bâtonnets sont trop grands. Je ne vais pas prendre un crayon. Donc celui-là, ça va aller.

Vous voyez ce petit instrument qui va… parce que nous on doit être gros donc je vais tirer la couleur.

Je n’ai pas la couleur que je veux au niveau des sièges donc je vais prendre mon fusain. Pourquoi pas un crayon noir ou un pastel noir ? Non parce que ça serait trop forte tandis que le fusain, c’est un peu gris. C’est beaucoup plus doux. Il va me permettre de donner des ombres et sera assez doux. Le fusain n’est pas incompatible avec le pastel. Pour l’instant, on ne dirait pas des sièges du tout mais on va les retravailler un petit peu.

Je vais retravailler tout de suite la lumière. Vous voyez la différence entre un bâtonnet et puis un crayon quand même. Ce n’est pas tout à fait la même ligne. Je prends celui-là.

Ça y est ? J’ai mon petit… j’ai mon Venise au pastel.

Cet univers oui.

Superbe. Un système très cohérent, très harmonieux.

On voit bien là avec le fond du papier ce bleu-là donc il est en demi-teinte. Et puis, on le voit un petit peu partout. Comme ça, il suffit de suggérer quelques petits éléments.

Tout est suggéré, c’est super, très beau. A vous de travailler, à vous de vous évader, à vous de voyager maintenant, à vous de le faire.

Françoise Guillaume

Françoise Guillaume

Je suis née à Tergnier (Aisne).
J'ai effectué des études d’Art.
J'ai été enseignante en Arts plastiques dans un collège de Boulogne sur Mer.
J'encadre des stages de pastel dans différentes associations de la région ainsi qu'à l'atelier Pastel d'Opale de Saint-Léonard.
je suis présidente de l'association "Pastel d'Opale", crée en 2007, et à l'origine du salon international Pastel d'Opale .

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
WebTV Oui
WebTV Page CMS 382