Utiliser les Médiums Fluides à l'Acrylique

Résumé de la vidéo :

Les fluidifiants sont des produits essentiels pour l’acrylique. Contrairement à l’eau, ils vont enrichir les pigments et la couleur ne va pas s’éteindre. Travailler avec différents médiums en même temps est très intéressant car cela donne du caractère à la toile. Il est également possible de les utiliser pur sans forcément les mélanger aux couleurs.

L’utilisation des médiums fluides

Il faut verser chaque fluidifiant dans un récipient. Pour les petites quantités, le pinceau peut être trempé dans le produit puis le mélange avec le pigment se fait sur la palette. Pour peindre sur une grande surface, le médium et l’acrylique peuvent être combinés directement dans un récipient afin d’obtenir une quantité importante.

Le médium fluidifiant

Pour faire le fond de la toile, il vaut mieux utiliser un fluidifiant car l’eau amaigrit la couleur et lui fait perdre de l’intensité. Le médium change la texture de l’acrylique sans casser le liant. Il enrichit la peinture, contrairement à l’eau et au solvant. Sur le tableau, le pigment garde son onctuosité. Plus on rajoute du fluidifiant, plus il va se diluer.

Le médium mat

Le procédé reste le même avec le médium mat c’est-à-dire que le mélange se fait directement sur la palette. Il ne transforme pas la couleur mais la rend plus mate, l’acrylique étant légèrement satinée. C’est un produit qui modifie l’aspect sans toucher ni la qualité du pigment, ni sa consistance. C’est surtout après le séchage que la différence est flagrante. L’avantage de ce médium est qu’il n’y a pas de dosage à respecter. Il faut en mettre une bonne quantité pour accentuer les effets. Il est parfait pourdébuter à l’acrylique.

Le médium brillant

Ce produit s’utilise de la même manière que les deux autres. Il rend la couleur plus brillante et ralentit le séchage très rapide de l’acrylique. Les effets feront leur apparition une fois que la toile est bien sèche. Il est possible de faire tomber une noix de médium brillant sur le support. Plus tard, il sera perçu comme une goutte d’eau qui ne s’évaporera jamais.

Le médium spécifique ralentisseur de séchage est également assez efficace. Par contre, il faut bien le doser car en étant trop généreux, il va produire l’effet inverse. Un film risque de se former et de se solidifier à la surface tandis que l’intérieur reste mou. Le craquellement de la peinture est inévitable.

Voilà un premier tour sur les fluidifiants

Les effets apportés par les différents médiums sont nombreux : matité, brillance, intensité des couleurs, etc. Plus on rajoute du fluidifiant, plus ils seront accentués. C’est important de les connaitre pour pouvoir les utiliser suivant les résultats souhaités.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

  • [Dominique Levain le 01/12/2016]

    Bonjour à tous,
    Amandine dans sa démo sur les médiums fluides principalement sur le fluidifiant utilise ce dernier sans ajouter d'eau ...

  • [Claudine Bardeau le 11/10/2016]

    Le nom exact des médiums serait un plus merci Claudine

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 12mn02