Des Nénuphars au pastel séquence 1

---------- Introduction

Françoise il fait très chaud. Tu vas essayer de nous apporter un peu de fraicheur avec un beau sujet.

Oui.

Aquatique ?

Oui. Un petit bassin enfin on ne voit pas le bassin mais c’est des petites… il y a un beau nénuphar, une fleur de nénuphars…

Oui.

Et puis…

C’est une photo à toi ?

Oui oui bien sûr bien sûr.

Alors pourquoi ce sujet-là ?

C’est parce que je pense qu’au pastel on aime bien travailler les superpositions, la transparence…

Oui.

Et c’est surtout le rythme. Alors regardez bien. Quand j’ai composé la photo  

Regardez bien

Non oui oui

Ce tableau.

Si si c’est important.

OK donc le rythme est important. Les différences de texture d’intensité etcetera ça doit être intéressant à travailler aussi ? C’est ce qu’on va voir.

Et la lumière.

La lumière.

Et la lumière, le contraste surtout le contraste et la lumière.

Ok on fait ça en plusieurs épisodes puisqu’on va aller au bout du sujet. D’accord ?

Oui vous verrez j’ai pris un papier assez clair pour pouvoir travailler le contraste le très fort et le…

Ok on y va pour la première partie de cette exercice.

---------- Démonstration

Alors Françoise première partie de cette première séquence : l’esquisse comment tu le dessines ?

Oui fusain.

Oui

La mise en place alors j’ai choisi un papier assez assez clair…

Oui.

Pour surtout travailler avec le contraste c’est-à-dire mettre le très foncé au niveau de l’eau. Et puis s’il y a un jaune jaune de Naples donc assez terne,

Une autre oui…

Il n’y a pas trop…

C’est ça ?

Voilà c’est ça on peut mettre un petit peu toutes les couleurs…

D’accord.

Ça ne gêne pas.

Ok c’est noté mais tu vas l’exploiter surtout dans les zones du nénuphar clair ?  C’est ça ? Le reste …

Partout

Oui partout d’accord Ok.

Partout même la transparence.

D’accord il y a de la transparence effectivement.

Donc tout tout.

C’est parti ça marche vas-y.

Alors je voudrai bien expliquer parce que si on regarde le travail la composition par rapport au document…

Oui

Ce n’est pas la même chose.

Ça n’a pas rien avoir mais

Oui oui. Alors surtout faire attention, il y a un choix soit on fait une copie d’une image…

Oui.

Soit au contraire on essaye de faire son propre travail c’est-à-dire sa propre composition. L’idée c’était de donner du mouvement…

Oui.

Donc de pas faire quelque chose de statique donc j’ai pivoté quelques éléments, j’ai remis dans l’autre sens d’autres éléments, j’ai réduit certains parce que je sais je veux une composition un petit peu en spiral.

Oui oui oui

 

Ça se voit vachement c’est très très beau c’est très beau…

Oui c’est simplement…

Le mouvement est là. Le mouvement est là oui.

Alors c’est pour ça que ça parait un peu gribouillé, j’ai superposé etcetera. Je n’ai pas gommé du tout  ça ne sert à rien puisque ça va être superposée la couleur une couleur assez sombre va être mise,

Oui oui

Ça va cacher un petit peu mais c’est surtout je voudrai bien insister, ce n’est pas la copie de ça, pas ça.

Non.

Non non bien sûr.

C’est l’inspiration. Tu pars de là et puis....

Voilà et puis ne pas oublier c’est sur de l’eau donc ça bouge s’il y a un petit souffle de vent ça peut bouger donc ça peut se recomposer décomposer.

Et là le mouvement est très beau, tu as dessiné on voit  C’est en le décryptant qu’on en arrive à cette conclusion-là.

Oui.

Mais mais ça donne l’équilibre d’ensemble quoi.

Mais il faut toujours penser à ce qu’on fait  c’est ça surtout. Ne pas dire je pense à autre chose je dessine ça je copie non non. Penser à ce qu’on fait. Alors c’est pour ça mettons cet élément-là est beaucoup plus petit que le document, là ce n’est pas tout à fait la même position mais c’est volontaire.

D’accord.

Donc même vous quand vous allez travailler, choisissez votre composition. Ce n’est pas faire grand parce que c’est grand mais si vous voulez faire un peu plus petit, ça ne gêne pas.

Oui oui.

 

C’est clair c’est entendu.

C’est bon.

Vay-y tu peux poursuivre.

On va continuer.

Ça marche.

Je suis d’accord. Vas-y.

Maintenant je vais passer donc la mise en place est à peu près… même si je modifierai quelques éléments. Je vais passer au stade c’est-à-dire là je vais considérer c’est la couleur assez claire…

Oui et tu disais qu’il y avait de l’énergie dans le dessin il fallait que l’énergie qu’il y avait dans le nénuphar transparaisse aussi dans le dessin de l’esquisse.

Oui c’est ça. C’est pour ça que par endroit… regardez mon trait au niveau, j’appuie assez fort…

Oui.

Parce que c’est un élément important au niveau de la feuille du nénuphar…

 

Il y a une petite pointe comme un petit cœur là une petite pointe. Et donc j’ai accentué. Les éléments alors vous avez vu aussi au niveau du dessin de… même c’est c’est…

La fleur elle est belle.

C’est juste élaboré

Oui.

Je n’ai surtout pas compté combien il y a de pétales etcetera ce n’est pas le problème.

D’accord.

Mais faire attention c’est vu en plongé.

Oui.

C’est une vue en plongé mais elle est quand même un petit peu décalé  sinon ce serait trop monotone.

D’accord.

Faire très attention aussi de ne pas tomber dans l’élément décoratif.

D’accord.

Parce que si je mets le nénuphar la feuille la fleur de nénuphar vue de vraiment au-dessus, ça va faire très décoratif.

D’accord.

Ça va faire genre papier peint ou tout ce qu’on veut.

Oui oui d’accord.

 

Mais voilà et en fait tu as déjà des parti-pris là. Tu as déjà accentué les zones sur lesquels tu vas

Toujours toujours. Quand on travaille quand on peint, il faut toujours… ce n’est pas de la copie.

Oui oui.

Ça ne sera à rien il faut avoir l’esprit dans son travail, dire bon ben je veux aboutir à ça, le mouvement, le travail de contraste, toujours l’avoir en mémoire même si on ne fait que le dessin.

D’accord.

 

Très bien.

Donc maintenant je vais passer au niveau de la phase de mettre un petit peu de… pour donner un petit peu le volume même si ce seront des éléments assez plats, quand même donner un petit peu de force et aussi de volume.

D’accord ok.

Alors je….

On est au bout là.

Oui oui.

On est au bout de la première partie.

Alors le… je rappelle qu’au niveau du geste, c’est extrêmement important, le geste c’est en fonction de la forme et non pas faire un contour.

Oui.

Mais j’ai surtout on appuie on appuie moins etcetera. Et vous voyez, rien qu’en mettant un fond un petit peu foncé… alors modulant, j’explique aussi mon niveau pourquoi j’ai mis assez foncé là et moins là ? Parce que c’est à une certaine profondeur et l’éloignement aussi.

D’accord.

Profondeur…

Oui

Et éloignement. Si je fais aussi foncé là que là, ça va donner un aspect décoratif.

D’accord.

Donc je vais foncer là…

Moins réaliste quoi.

 Alors bien sûr alors c’est entre guillemets  quand je parle de foncé, c’est parce que à ce stade-là si mettons je veux modifier et mettre du clair rajouter une feuille ou quoi que ce soit je le peux.

Oui.

Que si je sature mon papier je ne pourrai plus.

C’est fichu.

Voilà voilà c’est ça.

D’accord ok très bien.

C’est bon.

 

Mais non mais non les pastellistes ne sont pas sales.

He !

Oui oui nickel. Elle a triché elle est allée se laver les mains.

Ce n’est pas vrai ce n’est pas vrai.

Avant de tourner cette vidéo cette petite conclusion de la première partie.

Oui oui bien sûr  bien sûr.

Bon les conseils on les a eus.

Oui.

Je t’ai arrêté là parce qu’on va… quand tu vas passer à l’étape suivante ça va être ?

Ben un petit peu la carnation de… enfin la couleur des nénuphars.

D’accord d’accord Donc là on est encore assez monochrome et tu as fait apparaître les masses, apparaître les masses, la construction d’ensemble et les masses.

Mais à tout moment je peux revenir dessus c’est-à-dire remettre du foncé là remettre du clair là même sans fixer sans comme ça.

D’accord.

Il faut aller en douceur. Le geste toujours toujours extrêmement important le geste non pas on ne fait pas du coloriage on ne barbouille pas on ne fait pas du remplissage mais…

On peint au pastel.

Oui

Ça va j’ai bien retenu la leçon. Ça commence ça commence à rentrer ça commence à rentrer.

Voilà oui.

A bientôt pour la suite.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Françoise Guillaume

Françoise Guillaume

Je suis née à Tergnier (Aisne).
J'ai effectué des études d’Art.
J'ai été enseignante en Arts plastiques dans un collège de Boulogne sur Mer.
J'encadre des stages de pastel dans différentes associations de la région ainsi qu'à l'atelier Pastel d'Opale de Saint-Léonard.
je suis présidente de l'association "Pastel d'Opale", crée en 2007, et à l'origine du salon international Pastel d'Opale .

  • [Georges Lesur le 20/09/2016]

    bon conseil pour le geste! STP, quel est le format conseillé et le ton du pastel utilisé pour les ombres ? bonsoir! Georges ( PICARD par ma famille maternelle)et à bientôt ...

    [Françoise]

    Le format n'a pas d'importance, il faut que la composition, l'emplacement des éléments soient bien équilibrés. Pour les ombres j'ai utilisé un violet très foncé (Rembrandt). A bientôt !

  • [Georges Lesur le 18/09/2016]

    bonjour Françoise !ma famille maternelle était installée a BEAUREVOIR (près de BOHAIN) (j'ai vécu quelques temps a Tergnier) revenons a nos activités !je ne reçois plus de réponses a mes commentaires?

    [Françoise]

    Désolée pour le retard des commentaires j'avais des soucis d'adaptation au nouveau site coursbeauxart, c'est maintenant réglé. Je vois que tu connais bien Tergnier, j'y retourne quelques fois, la ville a peu changé... A bientôt !

  • [Georges Lesur le 17/09/2016]

    très attentif a ta nouvelle vidéo! que j'ai appréciée, mais j'aurai souhaité que tu précise le choix des couleurs !(quoique les ayant devinées) merci encore et a bientôt.. Georges

    [Françoise]

    Il est toujours délicat d'indiquer le choix des couleurs. Je les choisi suivant la progression du travail. Chacun peut adapter suivant sa palette. A bientôt Georges !

  • [Pascale Noizet Questiaux le 17/09/2016]

    J'aime beaucoup et je vais appliquer cette préparation avant la couleur. En général je travail forme et couleur en même temps. Je vais essayer autre chose. Donc merci !

    [Françoise]

    Il faut essayer différentes manières pour faire progresser son travail. Ensuite vous faites votre choix personnel et vous voyez ce qui vous convient le mieux et qui est le plus proche de votre sensibilité. A bientôt !

  • [Arlette Cristofani le 17/09/2016]

    Merci Madame Guillaume, j'ai énormément apprécié la première étape des Nénuphars et je garde mon travail en attente de la suite. Bonne continuation ! ;-)

    [Françoise]

    Travailler sur les plans d'eaux et les fleurs est un travail intéressant mais pour cela il faut y aller progressivement, sans brûler les étapes, J'espère que la suite des vidéos vous a plu. A bientôt.

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Pastel
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Natures mortes
Durée de la Vidéo 14mn33