Personnage de dos Séquence 03

---------- Introduction

Alors Evelyne troisième séquence de ce même travail.

Oui

Rappelles-nous un peu les précédentes s’il te plait.

Alors on a fait un premier épisode où on a mouillé le papier et on a posé les couleurs les valeurs claires qui nous servent à avoir les lumières c’est-à-dire ça, les jaunes clairs qui apparaissent là ou là.

Oui.

On aurait pu aussi faire les personnages mais c’est plus difficile à gérer donc j’ai préféré faire les personnages dans la deuxième étape.

Ok.

C’est-à-dire que dans la deuxième étape, on est venu mettre les ombres de la végétation et puis j’ai mis les couleurs claires des personnages que je vais maintenant rehausser ainsi que la végétation. J’aurai amené encore quelques petits effets d’ombre, lié par exemple l’ombre du bâtiment avec l’ombre de la branche qui est là.

D’accord

Maintenant, on est vraiment dans la finition.

Dans les détails oui.

On a posé l’aquarelle maintenant c’est vraiment le plaisir de… on dessine presque l’aquarelle. On la fait sortir du papier. On la met en 3D.

Ok.

---------- Démonstration

Je vais commencer par enlever mon drawing gum parce que comme ça je serai sûr de ne pas avoir des marques trop blanches et je vais pouvoir m’en occuper dès maintenant si j’ai besoin.

Je rappelle qu’on enlève avec la pulpe du doigt. Vous voyez, on a déjà les chapeaux qui apparaissent mais on voit que le drawing gum avait fait des petites bavures donc c’est bien de l’enlever à ce moment-là pour pouvoir réparer tout ça et refaire des bords plus nets.

D’accord

Alors je vais m’en occuper tout de suite.

On peut vraiment employer le terme de sculpter là. oO est vraiment dans le détail et le souci du détail.

Alors cerise sur le gâteau, on va faire un petit peu de pulvérisation sur le sol pour bien montrer…

Non, ce n’est pas risqué ?

Non. Alors si on voit que par exemple la jambe de la dame ne sort pas assez, on peut venir…

Accentuer un peu le contour oui.

Accentuer un petit peu le contour mais surtout on vient tout de suite…

Le fondre avec le reste oui

Voilà l’estomper.

Très bien.

Mais oui ça sort un petit peu et… Surtout quand on a un clair comme ça c’est bien de le faire apparaître en négatif.

Ok.

Et alors avec la brosse à dent, j’humidifie un petit peu ma brosse à dent…

Oui

Et je vais directement chercher la couleur.

Que tu as projetée.

Alors, les deux couleurs que j’utilise c’est-à-dire la garance brune et le cobalt je fais un petit essai pour voir si ça me convient. Tu te sauves ?

Oui, on ne va pas tout rater quand même au dernier moment ? ce serait…

Alors je protège mon sujet.

D’accord. Ah oui tu fais des petits gravillons-viers.

Oui

Excellent.

Si j’en ai dans les jambes, j’enlève tout de suite avant que ce ne soit sec.

Ça marche super.

On atténue un petit peu ceux du second plan.

Excellent.

Voilà.

Super magnifique.

J’ai presque eu assez de temps.

Tu aurais fait quoi ? Non, ça va.

Non c’est-à-dire que quand au fur et à mesure qu’on rehausse, que les personnages sortent du papier et entrent de 3D, on s’aperçoit qu’il faut rehausser un petit peu là, un petit peu là…

Oui.

Et au fur et à mesure, c’est de plus en plus net de plus en plus précis. Il faut savoir garder aussi l’esprit de l’aquarelle mais quelques petites touches foncées çà et là vont faire apparaître une lumière, un contraste et donnera plus de vie à l’aquarelle.

Super. Et puis les petites libertés prises avec le sujet d’origine.

Oui c’est ça…

La porte elle n’est pas hop,

Pour vous apprendre un petit peu à ouvrir…

On dégage oui super.

Ouvrir des blancs et donner un petit peu plus de vie à ce paysage. Donc avec ça vous avez appris un petit peu la gestion de la verdure du paysage et enfin du couple. Alors de dos, tu avais dit Fred dans l’intro un couple de dos, je réalise souvent des aquarelles de personnages de dos parce qu’on peut les suivre on entre avec eux dans leur histoire.

Ah oui d’accord.

Que si on a un visage et bien on va regarder le visage essayer de trouver les ressemblances ou voilà on va s’attarder… c’est dans notre cerveau, ça se passe… il ne faut pas chercher à comprendre.

Super.

Donc avec les personnages de dos, on les suit et on part avec eux dans leur aventure et dans l’aquarelle.

Merci beaucoup. A vous maintenant à vous au travail.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Evelyne Leroy

Evelyne Leroy

é une bonne partie de ma jeunesse, mais c’est à l’âge adulte que je me suis décidée à suivre un cours d’aquarelle pour en découvrir les règles et les mystères ;

J’ai été élève à l’école d’art de Douai quelques années, et parallèlement, j’ai suivi un cours de techniques mixtes à l’atelier « Cantin de la Cour » pour libérer mon dessin et aller plus loin à la rencontre de moi-même…
Je poursuis cette recherche notamment au cours de stages, de rencontres et de moments de partage avec des aquarellistes confirmés tels David Chauvin, Patrick Larcebal, Joelle Krupa-Astruc, Thierry de Marichalar, Victoria Prischedko ou Cao Bei An ;
J’anime un atelier aquarelle depuis plusieurs années, pour partager ma passion et permettre à d’autres de s’exprimer avec couleurs et pinceau ;
J’organise régulièrement des sorties « carnet de balade » pour saisir sur le vif un paysage, une silhouette, un petit coin de nature et transcrire sur le papier l’émotion ressentie.

Mon parcours m’a amenée à participer à de nombreuses expositions à titre collectif ou individuel, parfois récompensée de prix, mais pour moi la plus belle récompense c’est l’attention, l’intérêt que le public porte à mes aquarelles !!

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Aquarelle
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Personnages
Durée de la Vidéo 11mn25