Nature morte en peinture sur soie : Des fruits en aquarelle sur antifusant

Cette vidéo vous apprend ce que vous devez savoir
• pour tendre correctement le crêpe de Chine
◦ le crêpe de Chine est une soie très souple et « élastique », contrairement au pongé, et
qui s'étire facilement dans la sens de la trame : il faut donc moins la tendre dans le
sens de la trame,
◦ le crêpe de Chine rétrécit à l'étuvage : bien prévoir une dimension plus grande que
celle du tableau monté (5 cm de chaque côté minimum),
• pour donner un effet de lumière avec de l'eau,
• pour aborder les deux phases de peinture, l'ébauche et la reprise d'une manière simple
une fois que la peinture en ébauche de tous les fruits est terminée,
• pour peindre les ombres propres des volumes sphériques en s'aidant de la photo,
• pour peindre des « taches » simples sur un petit volume,


Il est important
• de vérifiez régulièrement la position du métier par rapport au dessin pour ne pas déformer
les fruits et la composition,
• de bien mouiller le fruit avec la nuance pastel pour avoir le temps de faire les dégradés ou
les taches avant un séchage complet de la zone : la peinture sèche plus vite sur
l'antifusant,
• quand vous massez les nuances, de le faire dans le sens du volume pour ne pas créer des
traces disgracieuses.


Remarques
• Vous appliquez les deux premières règles de l'aquarelle sur antifusant pour les grumes du
raisin :
◦ la règle n°1 : vous attendez que la surface soit sèche pour peindre une surface
contiguë,
◦ la règle n°2 : vous peignez en commençant par les surfaces les plus claires pour
terminer par les surfaces les plus foncées.
• En séchant sur l'antifusant les couleurs de la peinture perdent de leur tonalité et peuvent
changer de ton :
◦ les couleurs reprennent leur tonalité et leur ton après l'étuvage,
◦ c'est pour garder tonalité et ton en visuel que la palette n'est pas faite sur
l'antifusant.
• Vous peignez les ombres portées par transparence.


Exercices d'entraînement
Faites des compositions personnelles avec des fruits, des légumes de saison que vous
positionnez sur un papier blanc et que vous éclairez avec une lampe pour avoir les effets d'ombres
propres et d'ombres portées.
Pour préparer votre travail, vous faites
• une photo,
◦ le dessin d'après la photo par la méthode des carreaux,
◦ le dessin des ombres.


Bon travail !

 

Cathy Boidard

Cathy Boidard

En 1980, je fus atteinte du virus de la peinture sur soie lors d’une exposition à Douala (Cameroun) où j’exerçais le métier de professeur de dessin industriel.

Après quelques bases apprises lors d’un stage, je me suis formée à partir d’ouvrages, de recherches, de tâtonnements et de découvertes grâce aux cours que j’ai proposés dès 1981.

En 1987, en rentrant en France, j’ai abandonné le métier de professeur pour ouvrir un atelier à Brioude (Haute-Loire) en tant qu’artisan. De 1993 à 2005 j'ai eu un atelier ouvert au public dans ma maison de Villeneuve d’Allier ce qui m’a permis de réaliser mon rêve : peindre des tableaux.

Je continue de peindre, d'exposer et de donner des cours dans des associations. Le contact des stagiaires est un réel enrichissement ! J'approfondis mes recherches en combinant les différentes techniques de peinture sur soie, en incorporant le travail textile, le relief, tout ce qui peut apporter un plus à cette peinture magique et lumineuse et lui donner une nouvelle vision auprès du public : qu'elle redevienne un art à part entière ! C'est dans cette optique que j'ai écrit le livre « Peindre la Soie ». En 2007 j'ai eu le titre de « Un des Meilleurs Ouvriers de France », option peinture sur soie.

Que ferais-je sans soie ?

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
WebTV Oui
WebTV Page CMS 252