Univers abstrait Huile couteau et pinceau

---------- Introduction

Valérie on reste dans l’abstraction, peinture à l’huile qu’on va sacrément moderniser. Tu nous fais quoi ?

On va faire un tableau en utilisant très peu de couleur, en utilisant à la fois le couteau et le pinceau. Mais c’est surtout pour montrer d’abord pour permettre aux gens de se libérer par rapport à l’huile parce que souvent les gens ont peur de l’huile. On pense que l’huile, c’est réservé aux tableaux des marines, etc.

C’est bien difficile hein voilà.

Alors que non. Et il y a un vrai plaisir. En tout cas que moi j’éprouve à l’huile, c’est de pouvoir justement créer plein de nuances de couleurs à partir de très peu de couleurs de base grâce justement à la propriété de l’huile et au fait qu’on va pouvoir avec le couteau, écraser superposer etcetera dans le frais.

Ok c’est parti on y va.

---------- Démonstration

Donc on va utiliser des peintures à l’huile avec le couteau, un peu de pinceau également pinceau à poil doux. On va utiliser quatre couleurs donc un violet, un bleu outremer, un bleu phtalo et un blanc et un petit peu de térébenthine pour diluer un peu le fond.

Donc l’idée va être de vraiment déposer la peinture et de faire le mélange directement sur le support. Donc on va directement placer la couleur au centre.

Et on va s’amuser dans un premier temps à étirer la couleur et créer en fait des nuances avec le couteau.

Là, certaines nuances se dégagent donc on va accentuer. On va accentuer le violet dans cette partie-ci, le bleu ici. On va poser une ligne blanche ici pour nous faire le mélange.

Alors on s’amuse à créer des effets avec le couteau, voire même de la texture en gardant les mêmes tonalités donc de couleurs et de mélanges.

Je vais utiliser le pinceau pour créer deux zones un peu plus uniformes. Donc je vais rester dans les couleurs bleues que je vais dans un premier temps étaler au pinceau.

Et à ce stade-là, je vais continuer les motifs que j’ai démarrés au milieu en les faisant déborder sur le fond.

Il faut vraiment se laisser aller à l’improvisation et guetter tout ce qui peut se passer comme petits accidents qui peuvent être intéressants. Ne pas hésiter à essuyer le couteau pour créer en fait des effets différents.

Alors là, je pourrais continuer à l’infini. Ce que je vais faire ici c’est que je vais stabiliser un peu mes couleurs donc je vais juste unifier en fait mes fonds de façon à créer des zones de contraste toujours au moins au niveau du rendu du geste.

Alors tu nous disais que c’était abstrait. Moi, je vois un paysage là. Je ne sais pas vous mais…

C’est ça la magie justement de tout ça.

C’est qu’on peut voir plein de choses dont les petites traces.

C’est magique.

Oui, on voit des… je ne dis rien parce que… mais regardez, il y a quelque chose qui apparait. Ça c’est magique. Et puis il y a toute cette richesse dans toutes ces textures-là.

Et l’intensité des couleurs aussi.

Oui. C’est sûr, c’est certain. C’est irremplaçable ça. Il faut que vous y goutiez, c’est un ordre. Vous y goutez !  Après, vous faites ce que vous voulez.

Et vous allez vous amuser.

Et puis désacraliser un peu ce sacre au sein du processus de l’huile. Il y a quand même un peu de techniques à respecter. Mais là quand on est là, on travaille dans la matière directement et on vit avec les couleurs. C’était super.

Et surtout si on s’est trompé ou si on n’est pas satisfait du résultat, on peut revenir très longtemps dessus.

Tout rebâtir assez simple. Vous savez. Maintenant, c’est à vous.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
WebTV Oui
WebTV Page CMS 247