Des ciels changeants à l'Aquarelle : Un ciel d'Automne

Résumé de la vidéo :

Comme le ciel change au fil des saisons, c’est maintenant l’automne. Il se caractérise par la douceur du climat, la présence d’une nappe de brouillard et surtout la couleur de l’horizon. La palette utilisée pour cet exercice sera dans le ton jaune orangé, une nuance qui fait penser à l’été indien.

La démonstration

Travailler sur un ciel est différent puisque c’est le papier qui décide. Pour avoir l’effet de brouillard, l’exercice se fera sur une feuille mouillée. Pour l’automne, la partie supérieure du tableau sera réalisée avec de la cramoisie d’alizarine mélangéz avec du violet pour obtenir du jaune orangé. Il faut toujours commencer par le ciel afin de ne pas louper le paysage si ce n’est pas réussi. Les tonalités douces vont montrer la froideur du soleil d’automne.

Pour obtenir l’effet de brouillard, les arbres sont réalisés avec du bleu cobalt. Ensuite, il faut faire des retraits. Les couleurs utilisées pour le ciel et le paysage se mêlent et donnent un effet fondu. La partie haute sera plus intense tandis que l’horizon reste clair. Le soleil va être suggéré avec un halo. Pour le champ, du bleu cobalt va être mélangé avec de la terre de sienne. Le même paysage a été gardé pour tous les ciels changeants utilisant la peinture aquarelle. Pour préserver la zone de brouillard, des retraits seront effectués avec un pinceau synthétique sur le feuillage d’automne et les contrastes seront accentués. Il ne faut pas oublier les arbustes situés au pied de la maison au toit rouge.

Il faudra faire attention lorsque le papier devient mat car toute intervention risque de laisser des traces. Lorsque l’eau repousse le pigment, une auréole peut faire son apparition si on ramène trop d’eau sur le papier. Ce phénomène peut être créé volontairement dans certains cas.  Il faut rehausser le tout avec les mêmes couleurs pour que la toile sente l’automne.

Voilà le ciel en automne. Le bleu et le gris sont délaissés au profit d’un ton jaune orangé. La douceur de cette saison se fait ressentir même dans le paysage et la nappe de brouillard est extraordinaire.

Evelyne Leroy

Evelyne Leroy

é une bonne partie de ma jeunesse, mais c’est à l’âge adulte que je me suis décidée à suivre un cours d’aquarelle pour en découvrir les règles et les mystères ;

J’ai été élève à l’école d’art de Douai quelques années, et parallèlement, j’ai suivi un cours de techniques mixtes à l’atelier « Cantin de la Cour » pour libérer mon dessin et aller plus loin à la rencontre de moi-même…
Je poursuis cette recherche notamment au cours de stages, de rencontres et de moments de partage avec des aquarellistes confirmés tels David Chauvin, Patrick Larcebal, Joelle Krupa-Astruc, Thierry de Marichalar, Victoria Prischedko ou Cao Bei An ;
J’anime un atelier aquarelle depuis plusieurs années, pour partager ma passion et permettre à d’autres de s’exprimer avec couleurs et pinceau ;
J’organise régulièrement des sorties « carnet de balade » pour saisir sur le vif un paysage, une silhouette, un petit coin de nature et transcrire sur le papier l’émotion ressentie.

Mon parcours m’a amenée à participer à de nombreuses expositions à titre collectif ou individuel, parfois récompensée de prix, mais pour moi la plus belle récompense c’est l’attention, l’intérêt que le public porte à mes aquarelles !!

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
WebTV Oui
WebTV Page CMS 220