Dessiner une rose

---------- Introduction

Marie je n’arrête pas de t’offrir des fleurs.

Merci.

Elle le mérite, tu mérites mais c’est intéressé comme cadeau en fait c’est pour vous. C’est parce que j’aimerai que tu nous dessines un bouton de rose.

Oui on va dessiner un bouton de rose et on va le faire en grand au fusain.

Oui d’accord.

Donc on va plutôt le suggérer que vraiment représenter pétale par pétale.

Ok.

Concentré alors c’est un bouton ? C’est particulier ? C’est complexe ?

C’est assez complexe en fait au niveau du dessin parce qu’il y a beaucoup de choses qui se passent là donc on va essayer de voir comment on construit et puis…

C’est la construction on va insister sur la géométrie qui est derrière, la manière de construire pour que vous puissiez vous construire d’autres boutons de rose. C’est ça le sujet.

On y va.

---------- Démonstration

Alors, on va commencer par faire la construction. Donc, je vais dessiner le bouton de rose vraiment très grand dans la feuille.

Oui.

Enfin je vais laisser un petit peu de place ici.

Pour le début de la tige ?

Oui.

Donc ce bouton de rose en fait c’est une boule pratiquement, c’est pratiquement une sphère qui part ici un peu en cône avec une ellipse ici qui est le dessus des pétales.

Avec toute la construction des pétales ?

Toute la construction des pétales qu’il y a ici

Oui tout à fait.

On a un pétale qui vient un peu sur le côté-là qui vient s’ouvrir ici qui se détache.

Oui.

Alors il y en a un qui est ici on dessinera après et puis on a nos… je ne suis pas certaine du nom je pense que c’est les sépales mais bon je me ferais peut-être…

Des débuts de feuilles là.

Des petites feuilles…

Oui.

Qui sont en dessous  qui viennent ici un tout petit peu.

Tu tiens toujours ton fusain comme ça?

Alors c’est pour pas appuyer en fait.

Oui. Et pour pas être trop précis aussi tu disais ? tu nous as déjà dit.

En fait il faut être précis dans le geste mais pas chercher à faire un trait vraiment net.

Ok.

Si je tiens mon fusain comme ça, je vais dessiner comme si j’écrivais…

Oui.

Et je vais appuyer beaucoup plus en fait,

Oui.

Donc je vais marquer plus et si je veux corriger…

Ça y est regardez il est en train d’apparaître ton rose.

Ça j’adore ce mouvement-là. C’est les moments que j’aime bien.

Donc sur cette construction qui est très simple en fait on peut maintenant venir dessiner les différents pétales qui vont venir s’imbriquer les uns dans les autres.

Ok. Mais là tout est fait enfin tout est posé déjà. Enfin la structure est posée.

On va dire que la structure est posée. Alors on peut là-dessus avant d’attaquer plus loin c’est donner un petit coup de chiffon qui va…

Tout supprimer ?

Non justement on ne supprime pas.

Non d’accord.

On ne supprime pas tout on…

A la caméra on ne voit plus rien mais ne vous inquiétez pas.

A la caméra on ne voit plus rien.

Tout à là.

En fait on garde la base et puis ce qui… c’est pour ça que je dessine assez largement et donc maintenant là-dessus je vais venir construire donc revenir replacer ce qui va rester.

Oui.

Et…

Ça marche.

Donc là j’ai pris un fusain assez tendre qui marque assez fort.

Oui j’aime bien. Pour la caméra et par goût personnel les deux j’aime bien.

Donc je vais utiliser ma structure pour reconstruire dessus donc en commençant par les pétales extérieurs et je vais aller vers le cœur un petit peu à la fois. Et donc l’avantage du fusain c’est que ça se gomme facilement. On y revient assez facilement.

Donc à partir de ça, je vais travailler tout de suite mon… je vais travailler maintenant en valeur je vais venir mettre les valeurs pour essayer de… qu’on comprenne bien et je vais essayer s’assouplir un peu mon trait pour avoir cette douceur du bouton de rose.

Donc souvent je dis de ne pas estomper mais ici j’estompe pour garder le côté assez doux de la rose et j’aime bien le contraste entre des endroits pas trop estompés, des endroits estompés et revenir… une fois qu’on a estompé revenir avec du dessin. Donc voilà il n’y a pas… de tout façon en dessin il n’y a pas d’interdit.

Non.

Après c’est des histoires de choix personnels. Donc là je vais… je vais finir cette partie-là notamment mais en essayant de préserver ce côté suggéré.

Et graphique.

Et graphique voilà.

Ok.

Vraiment c’est… la difficulté ça va être de s’arrêter au bon moment. Je compte sur toi Fred pour m’arrêter…

Ok.

Si je vais trop loin.

Ça marche.

Donc je sculpte un peu la lumière avec mon doigt ou avec la gomme par moment.

Je pense que je vais m’arrêter là.

 

C’est sublime. C’est tout ce que j’ai à dire. On peut fermer, on passe à autre chose. J’adore.

Le mot de Fred.

J’adore. Qu’est-ce qu’il y a d’autre à dire ? Qu’est-ce qu’il y a d’autre à dire techniquement ? Allez oublions les superlatifs.

Alors un petit détail, pas oublier de fixer la fin.

Oui.

Ça c’est…

Ok on va le faire juste après la vidéo.

En fait dans ce genre d’exercice la difficulté c’est de suggérer c’est-à-dire par exemple là je n’ai pas raconté tout ce qui se passait dans le haut de la fleur, j’ai un peu… j’ai plutôt suggéré donc il faut arriver à… c’est la difficulté c’est ça c’est plus difficile quelques fois de suggérer que de…

Que de reproduire.

Représenter.

Finalement.

Représenter finalement.

C’était de rendre le bouton de rose vivant et sans trop détailler en effet.

Vous avez de quoi à… vous avez la base le repère à suivre pendant que vous allez refaire le même exercice avec une autre rose chez vous. Et c’est vrai en comparant les 2 photos vous allez voir qu’il y a vraiment une interprétation à y manquer.

Oui.

Mais on voit bien que c’est un nouveau travail il n’y a pas photo c’est un magnifique bouton. Magnifique. Super.

Mais après il faut s’entrainer mais vraiment aussi d’après une vraie fleur quoi plutôt que d’après une photo. Ce sera beaucoup plus…

Oui d’accord. Non mais je leur disais de prendre la photo qu’on leur propose…

Ah ! de comparer.

Et pour comparer ton travail d’interprétation pour que vous reproduisez et c’est une bonne transition pour dire maintenant c’est à vous au boulot.

 

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [LESUR Georges le 29/08/2016]

    merci MARIE et à bientôt. amicalement Georges Lesur.

  • [Marie A. Dubois le 29/08/2016]

    Bonjour Georges, pour ce dessin, j'utilise un papier A3 standard assez lisse et du fusain tendre qui permet des noirs profonds. Pour diffuser vos réalisations, je crois qu'il vaut mieux attendre la nouvelle version du site qui prendra effet début septembre.Cordialement

  • [LESUR Georges le 26/08/2016]

    j'aime le dessin au fusain! pour les possibilités qu'il offres .. estompage ,gommage ,réalisation des rehauts.. il serait intéressant de connaître le grammage , le format du papier et sa qualité, de cette belle démo! puis je diffuser une de mes réalisations ( marais VENDEEN ,sur papier plus grenu?) merci ; à bientôt.. Georges..

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Expertise
Genre Les Exercices
Style Natures mortes
Durée de la Vidéo 09mn46