Comment utiliser le fusain en dessin ?

Résumé de la vidéo :

Pour dessiner, l’habitude va plutôt au crayon de bois traditionnel que chaque foyer possède chez soi. Mais dans le milieu des beaux-arts, le fusain est un bon outil pour démarrer. Incontournable, il est d’ailleurs considéré comme le b.a.-ba du dessin. Simple et pas cher, c’est un matériel qu’un artiste doit avoir dans son atelier.

Le choix d’un fusain et sa manipulation

C’est un outil à base de charbon de bois. Les utilisateurs ont le choix entre le fusain taillé, le fusain naturel et fusain compressé. Les deux premiers sont confectionnés avec des branches de saule. Le dernier est plus dense donc moins friable. Ils sont disponibles en plusieurs dimensions.

Le fusain se tient comme le pinceau mais pas comme le crayon. De cette manière, les artistes auront plus de liberté dans leurs mouvements pour dessiner. Pour travailler avec cet outil, il faut utiliser un papier à grain fin. L’objectif est que la surface puisse accrocher le fusain. Il est possible d’employer une feuille à gros grain mais les traits seront alors difficiles à gommer.

Après un certain temps, il arrive que le fusain glisse sur le papier à grain et ne s’accroche plus. Pour l’affuter, il suffit de le frotter sur du papier de verre. Tailler un fusain permet d’avoir des traits bien tracés et un bout pointu.

Dessiner au fusain en pratique

Pour apprendre le fusain, il faut faire des tests en l’appuyant plus ou moins sur une feuille à grain fin. Le fusain très fin ou taillé permet d’obtenir des traits filiformes tandis que les grandes tailles sont utilisées pour tracer de larges tirets. Les lignes obtenues avec des fusains naturels sont plus prononcées que celles réalisées avec des outils taillés. Plus ils sont fins, plus leurs manipulations doivent être délicates pour éviter qu’ils se cassent.

Comment dessiner au fusain ? En dehors des traits, il est également possible de faire un dégradé dans une surface délimitée ou non, allant du noir le plus profond au blanc. Pour cela, il faut choisir un fusain bien adapté et appuyer fort au début puis alléger la main au fur et à mesure jusqu’à l’effleurage. Il ne faut pas hésiter à faire des hachures pour combler les vides et unifier l’esquisse.

Il est possible d’estomper un dessin au fusain mais certains professionnels comme Marie Dubois l’évitent autant que possible. Pour préserver sa richesse, ce geste doit être effectué légèrement avec un doigt. S’il y a encore un manque après l’estompage, il est possible de revenir au dessin. C’est aussi une bonne piste pour dessiner une ombre au fusain.

Comment rectifier ou préserver un dessin au fusain ?

La gomme mie de pain permet d’effacer ou de modifier un dessin au fusain. C’est une pâte molle dont la particularité est d’absorber le charbon de bois. Par conséquent, elle ne peluche pas. Lorsqu’elle est très sale, il suffit de renfermer les traces noires à l’intérieur et de la transformer pour avoir une nouvelle forme.

Il est fortement recommandé de fixer un dessin au fusain. Comme c’est un outil à base de charbon de bois, la matière ne s’accroche pas toujours au papier. Et au moindre contact avec les mains, elle risque de partir. Un fixatif spray permet de bienprotéger un dessin au fusain. Pour les traits fins, une ou deux couches suffisent amplement. Mais pour les zones plus noires, plusieurs passages seront nécessaires afin que le croquis soit figé dans le vernis.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [Karine BRAGARD le 03/04/2017]

    Mon tout premier dessin est un tout petit tableau que j'ai entièrement réalisé au fusain . Je me suis inspiré d'une photo que j'ai prise ( en noir et blanc ) en pleine nuit de janvier en 1995 d'un très beau pont de Lyon tout en pierre , où la Saône coule doucement . L'éclairage du quartier était tout en lampes à sodium donnant une lumière orangée. Derrière le pont, il y avait les lumières des habitations provenant de la colline de Fourvière , également l'éclairage au lointain de la basilique..
    J'ai voulu dessiner au fusain le pont de pierre baignant dans cette ambiance nocturne accueillante et chaude de cette nuit noire et profonde ; parce qu'il offre cette texture particulière : un noir velouté, chaud et profond
    J'ai pu tout faire ; des détails des pierres aux reflets de la douce lumière sur l'eau , en passant par les points lumineux dans la nuit noire pour les fenêtres éclairées dans ce décor du lointain ...Je m'étais vraiment bien régalé!

    J'ai très envie d'en refaire d'autres !

  • [Marie A. Dubois le 05/09/2015]

    Le fusain est l'outil idéal pour débuter car il permet des corrections. Il faut travailler assez grand et ne pas hésiter à lâcher son geste, à reprendre un trait en plusieurs fois, effacer avec un coup de chiffon et recommencer? En fait, dessiner !

  • [Cyan le 05/09/2015]

    Bonjour,Merci, cette démonstration donne envie d'utiliser ce medium pour dessiner. Les explications de Marie A Dubois sont faciles à comprendre pour moi qui débute.

  • [Marie A. Dubois le 21/08/2015]

    Bonjour Cathy,Oui, on peut utiliser de la laque pour fixer le fusain, mais la laque est un peu moins efficace que le fixatif. Il faudra procéder avec plusieurs couches fines. Si le dessin est très noir et chargé en fusain, je conseille d'utiliser un fixatif. Par ailleurs l'odeur de la laque?

  • [Cathy59229 le 20/08/2015]

    bonjour,peut-on utiliser une laque ordinaire pour fixer le fusain?

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 09mn01