Quel support choisir pour une technique mixte ?

Résumé de la vidéo :

Réaliser une œuvre avec des techniques mixtes signifie que plusieurs spécialités vont être utilisées lors de sa création : de l’acrylique, de l’huile, du pastel, du fusain, de l’aquarelle, des encres, du collage, des papiers, des images, des photos, etc.  Le support utilisé doit donc être choisi en fonction de chacune d’elles.

Critères de choix du support pour les techniques mixtes

Le premier critère à prendre en compte lors du choix du support est le poids de l’ensemble. Si on a l’intention d’utiliser beaucoup de matières, d’épaisseur, de textures, de bois, de coquillages, de photos, etc. pour créer une œuvre, une toile en coton premier prix ne tiendra pas.  Il vaut mieux opter pour un support plus résistant : bois, planche contrecollée, médium sur châssis, etc.

Les techniques mixtes plus légères associant la gravure, la linogravure, le collage, le transfert, le pochoir, l’acrylique, l’encre, etc. conviennent parfaitement aux supports du même type comme le lin ou le coton. Plus la taille du tableau est important, plus le support sélectionné doit être résistant. Le lin est également parfait pour les grands formats. Le bois n’est pas trop conseillé pour un tableau d’envergure à cause de sa lourdeur.

La base de la technique mixte repose sur l’encre, l’aquarelle et/ou la gouache, des matières qui se travaillent habituellement sur du papier. Avant de rajouter d’autres spécialités, il faut réaliser une étape intermédiaire : le marouflage. Ce travail consiste à coller la toile sur du papier ou du bois. Ensuite, il est possible d’intervenir à nouveau à toutes les techniques : à l’huile, à l’acrylique, au bâton de pastel, au fusain, au pinceau, etc.

Dans les techniques mixtes, il y a également la préparation du tableau avec de l’acrylique. Après le fond, les formes, les valeurs et les ombres peuvent être posées.  Ensuite, le travail à l’huile peut commencer.

Ce petit tour d’horizon a pour mission de faciliter le choix d’un support pour les techniques mixtes. En résumé, il faut utiliser un support neutre et résistant en coton pour les petites dimensions et en lin pour les grands formats. Le bois est parfait pour les matières importantes malgré sa lourdeur. Pour travailler ensemble l’acrylique et l’huile, cette dernière va prendre le dessus. Il faut donc tenir compte de ses contraintes puisque l’acrylique ne sera qu’un facilitateur. L’utilisation d’un support solide permet de conserver l’œuvre et de la faire durer dans le temps.

Fred Roubaud

Fred Roubaud

Fred est le Directeur Artistique de CoursBeauxArts.fr. Cette plateforme regroupe plus de 600 vidéos de cours dans toutes les disciplines artistiques.

Il lance en 2017 une WebTV sur les techniques artistiques.


Il est l'auteur du blog "les Vidéos de Fred" qui regroupe 600 vidéos sur les produits et techniques artistiques sur BeauxArts.

Artiste peintre, il a mis sa carrière artistique en pause le temps de se consacrer à cette encyclopédie vivante qu'est CoursBeauxArts.fr

Il anime régulièrement des ateliers de découvertes des arts dans son atelier.

Il est passionné par l'Art, et par le transfert de savoir.

  • [Fred de BeauxArts.fr le 14/08/2015]

    Hello Martine, dans tous les cas le réflexe du Gesso est un bon réflexe, il homogénéise le travail, consolide l'accroche et empêche l?absorption. ans le doute, pas de doute, une bonne couche de Gesso...

  • [Hayoun martine le 14/08/2015]

    Et on enduit la toile de lin avec du GESSO avant de commencer, c'est ca? Pour les techniques mixtes.

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Atelier
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 05mn43