Les Temps de Séchage Traditionnels

Résumé de la vidéo :

Dans la tradition et les techniques ancestrales, ceci est un petit focus très important sur le degré de séchage de certaines couches.

La vérification avec la main et la joue

Après l’encollage, un certain nombre de couches d’enduits a été posé. Et une fois que toutes les couches sont en place, il faut impérativement que la dernière soit tout à fait sèche avant de peindre à l’huile. En fait, l’eau contenue dans les enduits ne doit pas être enfermée sous la peinture sinon elle risque de perturber toute la couche picturale. Il existe une méthode traditionnellepermettant de vérifier le séchage de cette couche de contact.

En terme de température, une surface qui contient de l’eau est fraîche. Autrement dit, la fraîcheur se fait légèrement ressentir lorsqu’on effleure le support avec la paume de la main. Il est également possible d’utiliser la joue pour le test car cette partie du visage est très sensible. La différence se fait ressentir tout de suite. Si la surface est fraîche, il est encore humide. Il faut donc la laisser sécher davantage. Et quand elle est bien sèche, c’est pratiquement à température ambiante. C’est l’évaporation de l’eau en micro-surface qui crée la différence.

Catherine Courdil

Catherine Courdil

Troisième Art est l'atelier de Catherine Courdil-Bouthinon, artiste-peintre que des années d'études artistiques et de recherches personnelles ont formée aux techniques anciennes.

Aujourd'hui spécialisée dans la copie de tableaux de Maîtres, le portrait contemporain et le nu, cette artiste applique à son travail le savoir faire technique des anciens peintres.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Huile
Difficulté Expertise
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 02mn17