La sculpture : Le materiel

Résumé de la vidéo :

Pour démarrer cette grande série sur la sculpture, particulièrement le modelage, il faut commencer par la présentation du matériel.

Le matériel

Pour réaliser une sculpture, il faut prévoir une planche, un modèle, un couteau de cuisine de petite taille, des mirettes, des ébauchoirs, un compas, de la terre chamottée fine, un fil à couper le beurre et un vaporisateur.

Leurs principaux usages en sculpture

La planche va servir de support. Peu importe sa dimension pourvu qu’elle soit proportionnelle au modèle car le modelage va être monté dessus. C’est primordial sinon la sculpture va être clouée sur le plan de travail. Il faut également un modèle qui va servir d’exemple. Pour la matière, une terre chamottée fine est parfaite. C’est de la terre crue mélangée avec de la chamotte, une argile cuite et concassée par la suite. Elle est intéressante car elle est moins molle mais facile à travailler et possède une bonne tenue à la cuisson. Un fil à couper le beurre permet de couper la terre en cas de besoin en tirant sur chaque côté. Il n’y a pas de précaution particulière à prendre pour utiliser cet outil.

Le petit couteau de cuisine est celui utilisé pour éplucher les légumes. Il va permettre de tailler la base de la sculpture afin d’obtenir un totem avec une bonne assise. Et pour reporter les mesures exactes, il faut utiliser un compas. Il permet par exemple de voir où s’arrête l’épaule du modèle et de baisser le totem en cas de besoin.

Les ébauchoirs permettent de rentrer dans les détails une fois que le travail arrive à un certain stade. Ils sont très pratiques pour atteindre les endroits les plus difficiles d’accès du fait de leur forme : légèrement incurvés, munis de petites boules, etc. Il faut acheter un petit paquet et apprendre à s’en servir petit à petit. Les mirettes possèdent plusieurs tailles. Les grandes servent à creuser le dessous à la fin pour éviter la formation de bulles à la cuisson. Les petites sont utilisées pour faire les petits détails. Le vaporisateur contient de l’eau du robinet. Comme la sculpture est réalisée avec de la terre humide, il est tout à fait possible qu’elle sèche en devenant dure et friable. Pour pouvoir continuer à la travailler, il faut la mouiller de temps à autre, toutes les 1h30 ou 2 heures.

Et l’élément essentiel voire même le principal et surtout le plus bel outil : c’est la main. C’est elle qui va travailler la terre et la poser ou plutôt la glisser pour bien l’incorporer. Ce procédé permet d’éviter la formation de bulles, un faux-pas qui risque d’entraîner la casse de la sculpture à la cuisson.

Ce premier totem est la base de la sculpture. C’est toujours comme ça qu’il faut commencer et à partir delà, il est possible de tout faire. Le matériel n’est pas compliqué. Tout est dans la main et surtout dans la tête.

Jocelyne Vaunaize-dupuis

Jocelyne Vaunaize-dupuis

J’ai étudié le dessin du modèle vivant et l’histoire de l’Art à l’école des Beaux-arts à Lille en qualité d’étudiante libre, dans les années 1990.

Depuis ces années d’études, j’ai toujours la même passion pour le dessin du modèle, j’ai besoin de cette rencontre ; je dessine régulièrement avec différentes techniques.

J’ai ensuite expérimenté le modelage – sculpture, toujours avec le modèle ; ça a été un plaisir sans cesse renouvelé ;

J’ai suivi les cours de Norbert Tréca à l’Ecole d’Art de Douai, puis à l’ESAAT à Roubaix avec Armand Debève . Ses remarques parfois cruelles mais pertinentes ont contribuées à mon avancement et sont la base de mon travail

Depuis dix ans, je dispose d’un atelier «  l’atelier Bleu » dédié à la sculpture et au dessin.

J’accueille régulièrement quelques amateurs pour des stages de modelage. Ils se déroulent sur un WE et toujours avec le modèle car c’est la meilleure façon d’apprendre et de progresser .J’ utilise du grès chamotté, cette terre à une tenue idéale pour le modelage.

Je fais la cuisson dans mon four et l’on peut ensuite passer à une séance de patine afin de terminer l’œuvre!!.

  • [Prenom Nom le 17/02/2017]

    Bonjour,

    Est ce qu'il faut un four spécial ?

    [Jocelyne]

    Bonjour , selon la terre , grès, terre de faïence ou autres , c' est à demander au vendeur; je cuis mes pièces bien sèches, à 1100° J' utilise du grès chamotté.

  • [Faune le 07/12/2015]

    Merci à Fred pour cet ajout, la sculpture, quelle bonne idée ! Et merci à Jocelyne, notre futur professeur !Vivement vendredi...

  • [Via le 04/12/2015]

    super !!! de la sculpture! merci Jocelyne pour ces conseils de base!! j'ai très hate de la suite!!!Via

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Sculpture
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo 07mn44