Aluminium et transparences

---------- Introduction

Valérie, reine des techniques mixtes, du mix média d’ailleurs cette fois-ci.

Oui, avec un peu de récupération quand même puisqu’on va utiliser et récupérer cette fois-ci du papier aluminium qui se prête bien justement à des peintures telles que la peinture vitrail.

Parce que justement les reflets, les lumières, tous les effets.

On va vraiment exploiter la texture du papier qui va permettre à la peinture d’être très transparente et qui va révéler plein de texture aussi.

Super, on y va.

---------- Démonstration

On va utiliser du papier alu, de préférence un papier bas de gamme pour que ce soit très léger et facile à coller, une série de pinceaux à la fois poils durs et poils plus doux, de la colle vinylique, du gesso blanc, de la peinture vitrail céramique et du medium éclaircissant pour vitrail.

On va démarrer par coller ce papier alu. On va prendre des morceaux, on va les froisser pour qu’ils ne soient pas trop plats et on va les coller de façon aléatoire sur le support avec le pinceau à poils durs. On enduit de colle le support et on va appuyer de façon à fixer le papier sur le support. Et on recouvre ce papier alu de colle. Il va rejeter un petit peu la colle, c’est tout à fait normal, mais on insiste de façon à vraiment le galber et le fixer de façon puissante.

Le pinceau aide à sculpter également la matière donc il ne faut pas hésiter à vraiment créer des plis. Je suis  en train de me dire que j’ai pris du gesso or je n’en ai pas besoin donc je vais essayer d’introduire un truc avec du gesso. Ce n’est pas grave, je vais rattraper le truc.

Alors à ce stade, on va repasser en appuyant bien avec le pinceau pour vérifier le collage. Donc ça permet de remettre de la colle éventuellement à des endroits où il en manquerait. Et on va sécher soit naturellement, soit au sèche-cheveux.

Tout est sec, prêt à recevoir la peinture. L’idée, ça va être de recouvrir certaines parties avec de la peinture vitrail ou de la peinture céramique. Mais là, on va recouvrir quelques parties avec un peu de gesso avec un pinceau à poils doux pour bien respecter la matière et bien garder ses reliefs. L’idéal est de passer deux couches de gesso. On pourrait aussi utiliser le gesso pour casser un petit peu les bordures abruptes du papier et créer des délimitations de ce type. Et on va laisser sécher.

On va commencer par la peinture vitrail. Donc là, j’ai choisi un jaune citron qu’on va déposer avec un pinceau à poils doux en gardant quand même un petit peu d’épaisseur en ne tirant pas trop comme ça, en essayant de garder une épaisseur à la peinture qui va révéler le papier alu qui va donner des nuances intéressantes. Je vais placer la peinture jaune à différents endroits et je viendrai ajouter d’autres couleurs pour les fondre un peu. Ici, j’ai du orange.

Pour les fondre, je vais utiliser du medium éclaircissant qui va permettre de fluidifier les peintures sans les dénaturer et permettre des effets de fondu. Donc bien à plat le pinceau puisqu’elle va permettre un geste pas trop appuyé donc assez délicat. En fait je ramène la peinture orangé dans la peinture jaune de façon à avoir un jaune qui n’est pas trop criard.

A ce stade, je vais contrôler un petit peu les différentes zones et voir que certaines zones manquent un peu de couleur. Donc je vais rajouter à la fois du jaune et du rouge de façon à garder toujours cette épaisseur de peinture sur la matière.

Sur les parties recouvertes d’un gesso blanc, on va alterner une peinture vitrail pure donc ici le rouge qui va accrocher de façon différente la lumière puisqu’on a un fond de gesso. Et sur les autres parties, je viendrai mettre un petit peu de céramique. Rien n’empêche de mélanger les peintures, remettre un peu de vitrail sur le céramique.

Sans attendre que le tout soit sec, je vais mettre de la peinture céramique tout autour des matières de façon à créer un fond à l’envers en fait puisqu’il se fait après avoir fait l’intérieur. Sans trop s’inquiéter de déborder un peu sur les matières, ça ce n’est pas trop important, le tout c’est de garder toujours cet épaisseur de peinture qui permettra de donner un aspect laqué.

Donc on peut dans un premier temps l’appliquer au pinceau en appuyant. L’important étant après de venir rajouter de la peinture pour égaliser la couche. Je vais ajouter un peu de vitrail sur le céramique rouge de façon à créer des zones plus ombrées. Les deux peintures vont se mélanger, se diluer.

Un dernier rajustement au niveau des couleurs donc on va remettre un petit peu de jaune à certains endroits de façon à réchauffer un peu la teinte. L’option pourrait être de venir rajouter une petite touche de céramique noir sur cette zone de façon à créer un contraste.

J’ai fait un truc interdit. Ce n’est pas sec encore. C’est superbe. C’est très beau. L’intérêt aussi c’est que même une fois sec, ça reste laqué comme ça.

Très brillant et ça révèle vraiment des couleurs puisqu’on peut effectivement fondre les couleurs et jouer un peu avec cette peinture vitrail qui a vraiment plein de fonction.

Et puis l’idée de l’alu, c’est super. Servez-vous en, il y a pleines de choses à faire. A vous maintenant.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

  • [Valerie telesca le 28/05/2017]

    Merci à tous! Roseline, oui, vous pouvez vernir si vous voulez ajouter à la brillance et surtout protéger votre travail des éventuelles traces de doigts. Utilisez un vernis liquide ou en spray pour peinture à l'huile ou oeuvres mixtes.

  • [Roseline Adrien le 26/05/2017]

    Bonjour Valérie ,
    Doit on vernir pour protéger si la toile va en expo , si oui quel est le vernis approprié ?
    Merci pour vos bons conseils .

  • [Roseline Adrien le 19/05/2017]

    J'aime beaucoup , merci Valérie pour toutes vos bonnes idées créatives !

  • [Marlene Marin le 19/05/2017]

    Magique!

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Initiation
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 13mn07