Peindre un portrait, épisode 3 : Cohérence et harmonie du fond

---------- Introduction

Amandine on avance bien. Je montre le résultat final mais dans les vidéos on est à l’épisode maintenant où tu vas nous parler de nous travailler le fond.

C’est ça c’est-à-dire qu’il faut bien comprendre que le fond doit être intégré au sujet. Il ne faut surtout pas qu’on ait l’impression que le fond a été superposé ou alors carrément découpé et collé sur un fond neutre. Non. Du point de vue traditionnel en tout cas comme le faisaient les maîtres, c’est là qu’ils font des rappels de couleurs pour que justement le fond soit vraiment intégré donc si par exemple le fond imaginons est vert, il va falloir un peu de vert sur votre personnage sur votre sujet.

Il y a vraiment des rappels de couleur qui sont essentiels avec des harmonies. On va placer une lumière sur un côté et pas un autre pour créer un relief et éviter que ce soit un fond vraiment uni. En tout cas tout dépend de l’effet qu’on recherche effectivement mais si on est dans un point de vue plus réaliste et plus traditionnel, dans ce cas on va placer des lumières dans ce fond-là, des rappels de couleurs et des lumières.

C’est l’objectif de cette épisode. On y va. Au boulot.

---------- Démonstration

Maintenant on a réalisé notre référentiel pour la forme, c’était la mise au carreau. On a fait notre référentiel pour les lumières et les couleurs. Tout ça va être retravaillé par la suite mais en tout cas maintenant l’étape suivante ici c’est d’essayer de construire au maximum un travail d’artiste en quelque sorte c’est-à-dire qu’on va donner une vision là une personnalité à notre tableau.

Pour ça on va faire par exemple notamment dans les jeux des couleurs, ça va passer par un rappel de couleurs. Ici on voit que notre fond est grand et un grand vide. Il y a une espèce de déséquilibre entre notre sujet principal qui se trouve là sur les 2/3 et on a cette partie en haut. Et donc pour ça on va jouer avec simplement les couleurs et les nuances.

Pour ça, pourquoi pas faire un rappel des couleurs c’est-à-dire qu’ici on a une teinte chaude qui rappelle donc le visage mais on va pouvoir justement accentuer certaines teintes, pourquoi pas rajouter un peu de turquoise ici ou de bleu dans le fond.

Ici on sait par rapport au sujet et à notre sujet qu’on a une lumière sur une partie du visage qui est surtout là sur la partie droite donc on va pouvoir par exemple foncer la partie droite et éclaircir la partie gauche. Ça c’est un peu la méthode des anciens c’est-à-dire que le côté du visage qui est en lumière et bien on fonce le fond et le côté qui est ombré on l’éclaircit.

On passe comme ça de la lumière à l’ombre. De la lumière à l’ombre on a une alternance entre les valeurs entre l’ombre et la lumière qui fait qu’on construit un relief. Alors pour ça on va aussi jouer donc comme je le disais sur les couleurs. On va jouer sur les lumières et sur les couleurs par cette alternance entre l’ombre et la lumière mais aussi par ce rappel de couleur.

Pour ça on va simplement utiliser des couleurs qu’on a déjà exploitées auparavant. On va simplement ici jouer avec c’est-à-dire qu’on essaye de trouver une harmonie tout simplement. Après, à chacun de trouver et de faire ce qu’il souhaite. Ici on est dans un travail de création.

On avance donc là par exemple moi je souhaite vraiment faire un fond qui soit brute par rapport au visage que je vais travailler de manière très réaliste, ce qu’on appelle un travail très léché c’est-à-dire avec beaucoup de détails et de dégradé très doux donc du coup j’aime bien pour le coup alterner les matières, les effets de matière et donc pourquoi pas travailler le fond un peu avec cet esprit presque de brouillon.

Vous voyez ici voilà je fais des rappels de couleur pour que l’on sente que le fond est vraiment intégré au sujet, éviter que ça fasse vraiment comme si on avait finalement collé le personnage sur un fond neutre. C’est pour ça que là je travaille par superposition. Le fait que le fond est sec, on peut superposer du coup des couleurs sans perdre la teinte du dessous.

Alors forcément l’idée c’est de ne pas en mettre partout sinon ça perdrait de tout son sens. C’est simplement créer des nuances et des variations. Ça va créer forcément du mouvement et puis un apport supplémentaire à l’ensemble.

L’inverse et la réciproque est bonne aussi c’est-à-dire qu’on a mis du bleu enfin des couleurs qu’on a utilisées pour notre personnage on a rajouté dans le fond, là on va pouvoir faire la même chose donc la teinte qu’on a utilisée pour le fond on peut faire des rappels sur le sujet notamment par exemple pourquoi pas rajouter un peu de cette teinte brunâtre-là générale sur certains endroits du chapeau notamment ou même de la barbe.

Pour le fond on a fait un mélange de terre d’ombre brûlée, d’un peu de bleu, un peu de rouge, un peu d’ocre jaune enfin un peu tout ça mélangé dans des proportions différentes, ce qui fait qu’on obtient de différentes nuances. Alors on va pouvoir réutiliser cette teinte-là et de nouveau appliquer une couleur plutôt diluée sous forme de jus, la créer de façon à ce qu’on ait des rappels aussi de couleurs à certains endroits.

Attention de ne pas l’appliquer partout. Si par exemple vous en avez mis trop, vous pouvez la retirer tant qu’elle est fraiche. Si vous vous êtes trompé, vous faites comme ici c’est-à-dire tant que la peinture est fraiche on peut la retirer si elle est fraiche et que le dessous est sec forcément et l’appliquer plutôt aux endroits ici par exemple de faire un rappel de couleurs dans les zones donc peut être intéressant, toujours à mettre en petite quantité évidemment.

Bien observer, là on n’est pas en train d’inventer. C’est simplement que c’est des couleurs qu’on peut facilement retrouver. Par exemple si vous regardez bien sur le chapeau, sur le modèle, vous zoomez ou vous apercevrez que sur le bord-là du chapeau, de la visière-là, on a une bordure qui est ocre jaune enfin en tout cas qui se rapproche énormément de la teinte du fond.

Là ce qu’on est en train de faire ce n’est pas une invention d’artiste c’est simplement une observation que les artistes ont su trouver, ont su comprendre et appliquer c’est à dire que tout dans la nature est lié. Toutes les couleurs elles sont toutes liées, toutes influencées les unes les autres. C’est simplement un travail d’exagération avec ça.

Même chose ici par exemple sur la barbe et la moustache.

Ça c’est la couleur du fond on est d’accord mais ce n’est pas tout. On peut aussi faire des rappels de couleurs dans la barbe avec le bleu du chapeau ou du pull. Comme on vient de le dire, toutes les couleurs de la nature sont liées donc par ces rappels c’est comme si on crée une… oui il y a un lien entre tous ces éléments-là, une simple…

Harmonie ?

Une harmonie, exactement.

Il faut que ça soit subtil. C’est toute la subtilité de ce phénomène qui sublime l’œuvre. On ferait des gros pâtés comme ça, on tomberait vite dans un style pictural par exemple l’expressionnisme ou ce genre de peinture très brut comme ça.

Là on est plus dans un style réaliste traditionnel donc plus le travail va être subtil finalement, meilleur sera l’effet parce que finalement on va voir que le tableau est beau mais vraiment on ne saura pas vraiment pourquoi. C’est parce que du coup ça rentrera dans le domaine-là de l’inconscient.

Même chose pour les cheveux. On a dit qu’on avait une partie ici qui était brun violacée, violet on peut appeler ça. Du coup on peut accentuer légèrement le bleu, faire un rehaut là de bleu. Comme ça on a le brun des cheveux qui se marie très bien avec le pull qui se trouve à côté.

Et à l’inverse là sur le côté droit, sur les cheveux du côté droit, on peut accentuer avec plus de rouge. Comme ça les cheveux se marient très bien avec le fond. Donc là de nouveau on fait un rappel de couleurs avec une teinte qui se trouve proche.

Après on peut adapter tout ça partout. Ici par exemple pour le visage on peut rajouter une ombre froide c’est-à-dire brun et bleu du chapeau sur les parties ombrées du visage. Comme ça on accentue l’ombre et ça va créer de nouveau un rappel de couleur. C’est une sorte de glacis en quelque sorte mais pour le coup ce n’est pas un glacis. Généralement les glacis on les pose à la fin en partie finale. Là on peut aussi les utiliser tout le long du processus tant que c’est pour améliorer le travail.

 

Bon voilà Amandine pour cette épisode pour le fond, premier passage on va dire, c’est ça ?

C’est ça oui. L’avantage en y allant étape par étape c’est qu’on peut rattraper. Même si on ne sait pas trop exactement où on veut aller, on peut prendre le temps de le faire.

Oui c’est vrai.

C’est vrai donc là on a fait un premier passage. On va voir qu’on va successivement y aller petit à petit. L’avantage c’est que ça permet aussi de bien valoriser son sujet parce qu’on peut refaire des rappels des couleurs. Ça on a vu c’était l’essentiel l’intégration du fond sur le sujet.

C’est génial de voir et de voir l’application concrète des principes qu’on peut connaitre et qui nous parlent mais quand tu les vois en application comme ça, c’est vraiment génial

Oui on y va là.

A vous maintenant. Suivez-nous, suivez-nous exercice par exercice et la prochaine fois on se retrouve pour ?

Le regard.

Voilà. Petit détail dans un portrait, tout petit détail. A très bientôt.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Amandine gilles

Amandine Gilles

Diplômée en Histoire de l’art à l'Université de Tours et formée dès le plus jeune âge à la peinture traditionnelle au sein d’ateliers privés.

 

Aujourd'hui, artiste-peintre, peintre sur commande et créatrice d'un blog sur la technique de peinture à travers duquel des accompagnements en ligne sont proposés.

 

Mes expériences au sein du milieu artistique de Paris et de Bruxelles, ainsi que le conseil en fournitures de Beaux-arts qui a été mon métier pendant plusieurs années m'ont fortement aidé à mettre tout cela en place.
Mon but est de partager et de transmettre des connaissances d’une passion commune et d’un patrimoine artisanal qu’il est nécessaire de sauvegarder.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Acrylique
Difficulté Perfectionnement
Genre Les Applications
Style Personnages
Durée de la Vidéo 14mn13