Des perce-neige à l'Aquarelle

---------- Introduction

Alors Dominique on commence par le matériel.

Tu travailles au demi godet là ou au godet.

Oui donc là je vais travailler au demi godet…

Oui.

C’est simple pour faire un travail en négatif.

D’accord.

Travailler en négatif ça veut dire que je vais préserver les blancs des fleurs…

Oui.

Sans mettre de drawing gum ni quoi que soit.

Ok.

Donc je vais dessiner les fleurs.

C’est bien.

Commencer toujours par un sujet comme ça assez en gros plan c’est beaucoup plus facile.

D’accord. C’est des gros oui des grands espaces.

C’est plus facile par exemple que ça.

D’accord.

Ça ça peut être aussi un travail en négatif mais c’est beaucoup plus compliqué.

Ok. Non non là on est dans l’application un peu simple pour comprendre ça.

Voilà donc le conseil c’est de commencer avec des gros plans.

Super très bien allez vas-y fais le dessin c’est parti.

---------- Démonstration

Voilà donc je vais vous faire le dessin. C’est de saison en plus perce-neige. Quand on voit arriver les perce-neige c’est que le printemps arrive donc ça fait du bien. Voilà je vais faire même des petites gouttelettes d’eau dessus. Donc moi j’évite le graphigum puisque je n’aime pas trop l’effet que ça fait.

Voilà genre je mets tout de même bien mes plans pour savoir où je vais dessiner en négatif. Il y aura un peu de plan. Après ça sera un peu dans les flous il y en a un autre ici.

Et  Donc vous voyez le dessin est assez succinct je ne m’éternise pas. Je vais prendre tout de même un plus gros pinceau réserve d’eau avec une pointe.  En fait donc le principe c’est d’abord de mouiller… de mouiller le fond en contournant les fleurs. Si vraiment j’avais des toutes petites tiges des tous petits détails bon je préfère les tous petits détails au grahigum mais bon je ne préfère pas avoir à faire comme ça.

Donc on va travailler en cloisonné en fait. Je vais d’abord tout mouillé autour. Mouiller plus gros. Le papier sera un petit peu humidifié.

Là je ne vais peut-être pas tout mouiller l’inférieur entière. Je vais faire par zone. De toute façon la fleur vient faire barrage donc ça ne fera pas drôle. Voilà donc là j’ai mouillé tout le côté en haut à gauche et je vais maintenant mettre la couleur. Je ne prends pas mon réserve d’eau il est trop gros donc je vais peut-être commencer par des couleurs assez claires genre les jaunes.

Donc j’ai humidifié d’abord mes godets pour qu’ils ramollissent un peu donc je commence carrément jaune. Quand vous voulez que ça soit lumineux, commencez toujours par la lumière. C’est important.

Ce qui aide beaucoup c’est d’avoir une eau un petit peu colorée. Comme ça mon eau colorée me permet de voir où je vais là et je peux préserver même des endroits où je n’ai pas forcément fait de dessin d’ailleurs. Si je veux par exemple faire une tige je vais la préserver vous voyez par exemple là on peut imaginer qu’il y a un autre… voilà un autre perce-neige ou même d’autres feuillages quelque chose voilà comme ça  

Donc je mets vraiment une couleur de fond d’abord un petit peu. C’est surtout le blanc des fleurs qui est important à préserver puisque de toute façon, comme je suis dans les jaunes, si je dois refaire des tiges, elles seront de toute façon jaune puisque en remettant du bleu au-dessous.

Voilà donc là j’ai mis de la lumière partout. Je vais maintenant aller chercher des bleus, mettre des bleus différents. Tant que c’est mouillé il ne faut pas avoir peur on a tout le temps. Tant que mon papier est mouillé j’ai le temps.

Je vais mettre un petit peu de bleu là pour faire un semblant de ciel. Bleu outremer plutôt là.

Essayez de travailler le plus possible avec votre pinceau un petit peu droit comme ça avec un… et en le tenant loin. Vous serez moins rigide.

Je vais un petit peu incliner de temps en temps pour faire voyager la couleur. Donc vous voyez que même avec des godets sur des petites surfaces je peux aussi travailler en mouillé. Le tube c’est bien quand on fait de très grandes surfaces et qu’on fait des surfaces extrêmement colorées.

L’avantage de ces couleurs-là la Winsor elles sont bien crémeuses. Donc même en boite elles arrivent à très bien s’appliquer. En bas c’est plus foncé je foncerai après. Je vais d’abord bien délimiter mes fleurs. Là vous avez des effets de mouillé qui sont…

Je vais laisser un peu noir allez. Pas avoir peur du noir. Bon on ne l’applique pas de manière trop brutale. Donc pour le moment je n’ai pas de goutte d’eau je fais des perce-neige. Il faut qu’on retrouve cette couleur-là un peu partout plutôt moins qu’ils s’en aillent en mourant. Un peu de vert.

Le petit bulbe du perce-neige. Là aussi. Je vais changer un peu de couleur varier les couleurs de temps en temps. Bleu outremer. J’ai mis de l’outremer donc là il y a du noir là il y a de l’outremer. On va foncer encore un petit peu plus en bas. Allez on n’a pas peur.

Même.

Même pas peur. C’est un exercice. Il faut que vous preniez des risques à l’aquarelle sinon ça n’ira jamais. Il n’y a pas qu’à l’aquarelle d’ailleurs toutes les techniques de peinture il faut prendre des risques.

Un peu de bulle bleu plutôt là. Là c’est bien tout de même il faut arrêter. Voilà la fleur ici est dans le flou. Vous remarquerez qu’elle est dans le flou. Alors comme elle est dans le flou je vais tout de suite tout de suite venir chercher la couleur sous les bords pour la fondre avec le fond du paysage sinon hors de la ligne d’eau.

Je vais mettre un tout petit peu de rose. Elle est un petit peu rosé là. Voilà tout ça c’est un peu dans le… il faut simplement laisser un bord. Mais ici c’est tout de même un petit peu toujours dans… là aussi.

Et là j’ai mélangé du noir un petit peu au vert et à l’outremer. Je ne pose plus trop de questions je prends un petit peu au feeling mes couleurs. Si on réfléchit trop, ça prend du temps et on les loupe les effets de mouillé donc ce serait dommage.

Donc là j’ai un fond dans le mouillé et j’ai peint pas mes fleurs en négatif donc c’est la première étape. Je vais changer de pinceau je vais prendre un plus fin pour venir mettre des tiges dans le mouillé et dans le flou. Je le ferai avec ça un petit peu de jaune. J’essuie un peu tout de même.

Donc maintenant on va passer à la réalisation des fleurs plus précisément. Alors là je suis obligé d’attendre un peu que le fond sèche. Ne le séchez jamais au séchoir à cheveux parce que ça… ça pousse la couleur et ce n’est pas joli du tout ça va vous faire des auréoles.

En parlant d’auréoles je peux peut-être en faire un peu dessus là-haut. Faire de jolis effets un petit peu en bas comme s’il y avait derrière d’autres fleurs.  Pas trop n’exagérons pas. Là c’est trop épais donc je rétrécis pendant que c’est encore humide.

Là aussi. En fait sur les pétales des perce-neige il n’y a presque rien à faire si ce n’est un petit peu d’ombre. Il faut tout de même faire fuser la couleur d’un côté. Ce sera plus joli. Ça se fondra mieux.

Je vais humidifier la tige je ne vais pas la faire en technique sèche parce que ça ne va pas être joli. Je préfère… c’est moins risqué de faire comme ça et de faire un peu ce qu’on appelle le couloir d’eau. Vous voyez le couloir d’eau hop si ça descend ce n’est pas mal [.]. Le couloir d’eau c’est mettre de l’eau et infuser un petit peu d’eau dedans.

Je pompe un peu l’eau que j’ai mis sur le bulbe pour que ça fasse plus lumineux. Je remets un petit peu de mauve ça tombe bien c’est la complémentaire du jaune.

Je pompe un tout petit point à ce côté et je viendrai le foncer après pour donner l’illusion d’un goutte d’eau. Marquons ça aussi le bulbe là-haut. Je n’ose pas trop passer ma main parce que c’est encore mouillé.

Un petit peu réarrondir ça. J’attends que ça sèche. Je vais… voilà surtout si ce n’est pas en continue c’est beaucoup mieux mais pas des tiges en continu. C’est la nature elle n’est pas rigide. Là je suis à un moment de l’humidité du papier qui permet de commencer à faire des jolis effets.

Pareil je vais très doucement dans les petites tiges là. Si ça fuse à côté tant pis. Là on va enlever avec… avec le petit spalter on va enlever un petit peu [.]. Alors ce qui se passe là je ne l’enlève pas ça fait partie de l’aquarelle j’aime bien. C’est une auréole mais là où elle est je trouve qu’elle est jolie.

Là où c’est un peu flou on peut faire quelques petites auréoles.

Donc vous voyez je n’ai pris absolument aucune teinte terne je n’ai pris que dans les jaunes les verts et les mauves.

Puis un vert du bas de la petite feuille là qu’on voit qui est un vert très clair.

On est au bout là ?

Oui.

Magnifique.

Je vais encore…

Un petit peu de détails oui ?

Faire quelques petits détails.

Des rehauts.

Parce que…

Un peu de rehaut d’accord.

Alors maintenant il faut simplement en finition rajouter un petit peu de détails c’est-à-dire préciser un peu les formes puisque j’ai fait le fond assez flou donc il faut tout de même… Bon le problème c’est que papier est mouillé. Donc le papier mouillé, refaire un petit peu cette fleur.

Je vais cacher un peu certains endroits. On peut pour qu’il y ait plus de lisibilité de l’aquarelle on peut recacher quelques petits endroits si on voit qu’il n’y a pas assez de…  Parce que le haut est assez visible et en bas par contre je pense qu’il faut que ce soit repeint un petit peu plus pour mieux comprendre les… donc on n’hésite pas.

Voilà il faut remettre un peu plus de lisibilité à l’aquarelle. On va aller en dégradant les couleurs vers le haut. Je peux prendre une couleur.

Je vais risquer l’utilisation d’un peu de blanc. Et vous voyez ça gouache donc à utiliser avec vraiment modération.

Vous pourriez utiliser de la gouache blanche par contre aussi au-dessus pour…

Je termine par quelques petites tiges pour me faire plaisir au pinceau filet.

On aura toujours plus de légèreté à l’aquarelle.

Voilà une aquarelle faite rien qu’avec des godets.

Super.

La preuve est faite.

Que c’est possible avec des godets.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Dominique Darras

Dominique Darras

Dominique Darras pratique l'aquarelle depuis de nombreuses années.Elle est auteure de deux livres didactiques parus aux éditions"ouest-france":peindre la côte d'opale et la Flandre à l'aquarelle ainsi que la baie de somme et ses environs.Elle fait désormais partie de l'association"aquarellistes en nord",association ayant pour but de promouvoir celle-ci au nord de Paris et en Belgique..

Peintre de paysage,elle aime aussi le portrait,mais depuis quelque temps a entrepris un travail de recherche plus approfondi autour d'autres possibilités de ce médium,notemment autour de que l'on nomme en France"nature morte"mais qu'elle préfére appeler "stiil life"comme les anglais (vie tranquille)...D'échecs en réussites,ce travail l'oblige à évoluercela lui semblant nécessaire pour avancer...

Elle aime transmettre aux autres,métier qu'elle a exercé plus de 30 ans auprés de personnes en difficulté avec l'alcool et qu'elle pratique encore aujourd'hui avec divers élèves.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Aquarelle
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Natures mortes
Durée de la Vidéo 22mn09