Nature morte en peinture sur soie Les objets en Peinture épaissie

 

Ceci est un extrait. La vidéo est disponible en location ici >>>

 

Vous ne visualisez pour l'instant qu'un extrait de la vidéo.
L'intégralité de cette vidéo est disponible en location ou par abonnement.
>> Toutes les options sont accessibles à droite de la vidéo <<


Cette vidéo vous apprend

  • l'ordre de peinture d'une composition avec plusieurs éléments
  • - l'élément le plus en avant : le vase,
  • - puis les autres – le livre horizontal - en terminant par celui le plus en arrière – le livre vertical,
  •  
  • à préparer les peintures épaissies
    • - avec le minimum de nuances : nuance pure (couleur de base), nuance pure rompue et pure rompue +,
    • - en jouant sur la quantité de peinture dans l'épaississant pour obtenir une nuance claire,
    •  
  • à peindre
    • - les ombres propres du vase en peignant du plus foncé vers le plus clair (volume important et de forme complexe),
    • - la zone de lumière avec de l'épaississant pur,

attention ! aux raccords des ombres propres des différentes parties du vase, chevauchez bien les nuances sur de la peinture non séchée.

  • - les ombres de petits volumes en allant du plus clair vers le plus foncé (tranche du livre horizontal),

 

  • à faire « les reprises » après l'ébauche
    • - reprenez et accentuez des  ombres,
    • - tracez les écritures avec de la peinture épaissie,
    • - remarque : j'ai oublié de faire les « taches » sur le col du vase, vous pouvez les peindre maintenant !
  • à peindre un fond clair et en deux parties en peinture épaissie après avoir peint le motif

la préparation

  • tracez à la règle au feutre fugace la séparation fond-table,

la position

  • peignez les fonds en tournant votre métier pour être en bonne position,

            la peinture

  • préparez une peinture moins épaisse que pour les motifs pour un passage plus facile,

attention ! peignez en « tournant » autour du motif, dans le sens des fonds pour éviter les traces disgracieuses lors du séchage,

 

N'oubliez pas l'étuvage puis le trempage dans l'eau pour éliminer l'épaississant et rendre votre soie souple !

 

Remarques sur le montage de la soie

       Vous avez des lignes horizontales et verticales, tenez-en compte lors de la tension de la soie pour le montage : vous pouvez vous aider du polyphane découpé à la dimension du tableau (cf. serti gutta).

 

Astuces

  • Pour réparer l'oubli des taches sur le col du vase :

            en peinture épaissie, après montage de votre travail, vous pouvez peindre des petits    éléments.

  • Comme vous ne pourrez plus étuver, vous pouvez protéger le tableau monté avec de l'imperméabilisant chaussures !

           

Exercices d'entraînement

Je vous ai préparé une composition de même style

Des indications

  • La soie : crêpe de Chine 10 ou twill 10.
  • Les couleurs : couleurs personnelles

Exemple : les trois primaires « tertiaires », jaune d'or, rouge grenat et bleu marine     

  • livres : jaune et bleu
  • tasse : jaune et rouge
  • boîte  : rouge (taches en pur rompu)
  • vase : rouge (taches jaune)
  • cube : bleu
  • fond : dégradés de bleu
  • Le fond : fragmenté en quatre parties obliques pour symboliser les rayons de la lumière, pastel, clair, clair + et clair + rompu.

Des conseils

  • La peinture du vase : pour être plus à l'aise pour peindre le vase, tracez les grandes lignes au feutre « fugace ».
  • La peinture du fond : tracez au feutre fugace les lignes de séparation en contournant les motifs déjà peints.
  • Les ombres portées : ne peignez que les ombres portées tasse sur livre et livre sur livre.
  • Les titres : écrivez les titres des livres au pinceau en vert sapin pur rompu.            :

 

Bon travail !

Pour tracer le serti gutta :

            de la gutta incolore

            la burette et sa plume normographe n° 0,6 et 0,7

            de l'essence F

            de l'essuie-tout

 

Pour préparer la peinture épaissie :

            de l'épaississant

           

Pour peindre :

            la soie

                        le twill 10

            les peintures 

                        les primaires, les secondaires et le noir intense                

            les pinceaux : poils synthétiques

                        deux plats l 6mm

                        deux ronds Ø 3 mm 

            une brosse plate : soies beau blanc l 15,5 mm

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Cathy Boidard

Cathy Boidard

En 1980, je fus atteinte du virus de la peinture sur soie lors d’une exposition à Douala (Cameroun) où j’exerçais le métier de professeur de dessin industriel.

Après quelques bases apprises lors d’un stage, je me suis formée à partir d’ouvrages, de recherches, de tâtonnements et de découvertes grâce aux cours que j’ai proposés dès 1981.

En 1987, en rentrant en France, j’ai abandonné le métier de professeur pour ouvrir un atelier à Brioude (Haute-Loire) en tant qu’artisan. De 1993 à 2005 j'ai eu un atelier ouvert au public dans ma maison de Villeneuve d’Allier ce qui m’a permis de réaliser mon rêve : peindre des tableaux.

Je continue de peindre, d'exposer et de donner des cours dans des associations. Le contact des stagiaires est un réel enrichissement ! J'approfondis mes recherches en combinant les différentes techniques de peinture sur soie, en incorporant le travail textile, le relief, tout ce qui peut apporter un plus à cette peinture magique et lumineuse et lui donner une nouvelle vision auprès du public : qu'elle redevienne un art à part entière ! C'est dans cette optique que j'ai écrit le livre « Peindre la Soie ». En 2007 j'ai eu le titre de « Un des Meilleurs Ouvriers de France », option peinture sur soie.

Que ferais-je sans soie ?

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Peinture sur soie
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Natures mortes
Durée de la Vidéo 45mn22

LES AUTRES VIDÉOS DE LA CATÉGORIE