Les techniques de peinture sur soie : Travailler les dégradés

Le résumé

Avant d'aborder la peinture des fleurs, vous devez apprendre à peindre les dégradés dans

les différentes techniques fondamentales, le serti gutta, l'aquarelle sur antifusant et la peinture

épaissie.

Les dégradés permettent de donner du relief à un volume en peignant les ombres propres.

Les couleurs

Vous préparez les quatre nuances, pastel, claire, pure et pure rompue de votre couleur de

base qui est la nuance pure.

Attention ! Les nuances vont s'éclaircir lors du massage, les nuances pastel, claire et pure

doivent être bien distinctes.

La peinture

Il existe deux manières de peindre les dégradés.

Première méthode : de la nuance la plus foncée vers la nuance la plus claire.

Les nuances sont peintes l'une contre l'autre en les chevauchant légèrement puis vous

massez aux jonctions pour supprimer la ligne de séparation entre les nuances.

Cette méthode est utilisée en serti gutta et en peinture épaissie.

Vous devez peindre avec un pinceau assez chargé de peinture : le « mouillage » de la soie

doit rester uniforme sur toute la surface peinte jusqu'à la fin du travail sinon des cernes se

forment en séchant.

Deuxième méthode : de la nuance la plus claire vers la nuance la plus foncée.

Vous peignez toute la surface en nuance pastel, vous absorbez le trop plein sans sécher.

Vous peignez la nuance claire sur la nuance pastel en réservant une zone de pastel, vous

massez à la jonction des deux nuances pastel-claire.

Vous peignez la nuance pure sur la zone « nuance pastel - nuance claire » en réservant une

zone de claire, vous massez à la jonction des deux nuances claire-pure.

Vous peignez la nuance pure rompue sur la zone « nuance pastel - nuance claire - nuance

pure » en réservant une zone de pure, vous massez à la jonction des deux nuances pure-pure

rompue.

Cette méthode est utilisée dans les trois techniques, elle est impérative en aquarelle sur

antifusant.

Attention ! Les nuances vont s'éclaircir lors de leur passage les unes sur les autres. Pensez

à les préparer plus soutenues que le résultat voulu.

À vous de vous entraîner pour aborder sereinement les peintures suivantes. Faites vos

essais avec une couleur chaude et une couleur froide, les réactions sont différentes !

Bon travail !

 

Pour monter la soie :

la soie

pongé 9

le métier : 40 x 45 cm intérieur qui permet de tendre une soie de dimensions 50 x 45 cm

les punaises trois pointes : 1 boîte

Pour tracer les zones :

la gutta incolore

la burette et sa plume normographe n°0,7

de l'essence F

un rouleau d'essuie-tout

Pour peindre :

la peinture

le rouge et le bleu

l'alcool à 90° ou 95°

l'antifusant gutta

l'épaississant

les pinceaux

un pinceau d'aquarelle Ø 4 mm

une brosse de peinture épaissie l = 6 mm

Cathy Boidard

Cathy Boidard

En 1980, je fus atteinte du virus de la peinture sur soie lors d’une exposition à Douala (Cameroun) où j’exerçais le métier de professeur de dessin industriel.

Après quelques bases apprises lors d’un stage, je me suis formée à partir d’ouvrages, de recherches, de tâtonnements et de découvertes grâce aux cours que j’ai proposés dès 1981.

En 1987, en rentrant en France, j’ai abandonné le métier de professeur pour ouvrir un atelier à Brioude (Haute-Loire) en tant qu’artisan. De 1993 à 2005 j'ai eu un atelier ouvert au public dans ma maison de Villeneuve d’Allier ce qui m’a permis de réaliser mon rêve : peindre des tableaux.

Je continue de peindre, d'exposer et de donner des cours dans des associations. Le contact des stagiaires est un réel enrichissement ! J'approfondis mes recherches en combinant les différentes techniques de peinture sur soie, en incorporant le travail textile, le relief, tout ce qui peut apporter un plus à cette peinture magique et lumineuse et lui donner une nouvelle vision auprès du public : qu'elle redevienne un art à part entière ! C'est dans cette optique que j'ai écrit le livre « Peindre la Soie ». En 2007 j'ai eu le titre de « Un des Meilleurs Ouvriers de France », option peinture sur soie.

Que ferais-je sans soie ?

  • [Joelle Saccucci le 23/03/2017]

    Bonjour Cathy Merci pour ces belles vidéos en compagnie de Fred ! Juste deux petites questions, si vous voulez bien, pour faire de la peinture épaissie est-ce qu'on peut mélanger la couleur avec de la gutta ? Ce serti qu'on utilise pour empêcher la couleur de fuser....D'autre part, est-ce que pour éclaircir les couleurs vous avez utilisé du "fond net" dans vos couleurs de base...Au plaisir de vous lire et dans l'attente de découvrir, avec Vous, vos prochaines vidéos. Une lyonnaise qui est ravie de trouver une passionnée de la peinture sur Soie ;)

    [Cathy]

    Bonjour Joëlle Merci de votre intérêt pour la peinture sur soie. Voici les réponses à vos questions. La peinture épaissie peut se fabriquer avec la gutta mais même trempée dans l'essence F la soie reste "raide". Donc il faut utiliser l'épaississant qui s'élimine après avoir tremper la soie dans un bain d'eau (environ 1/4 h). Je n'utilise pas le "fond net" pour éclaircir les couleurs (problèmes pour les dégradés, pour le travail sur antifusant) mais le diluant alcool-eau. Bon travail. Soyeusement Cathy

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Peinture sur soie
Difficulté Initiation
Genre Les Exercices
Durée de la Vidéo 10mn25

LES AUTRES VIDÉOS DE LA CATÉGORIE